Shame Legacy

Sorti le 30 mai 2023 sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox one, Xbox séries et PC, Shame Legacy un Survival horror à la première personne nous emmène dans un village tenu par une secte sombre. Un sujet récurrent dans les jeux d’horreur. Est-ce qu’il va sortir du lot ? Retrouvez-le sur les différents stores pour 30€.

Ce test a été réalisé sur une version Xbox Serie X.

Un village, une secte, un peu d’originalité ? 

Vous émergez dans les bois, vous êtes blessé et vous ne semblez pas être dans votre état normal. La voix de Rosie dont vous êtes le père vous hante et voilà que vous croisez un prêtre qui ne semble pas très amical. Rapidement, vous rejoignez un village et les habitants sont tout sauf pacifistes.

Que se passe-t-il ? Que veulent-ils ? Et pourquoi souffrez-vous de ces crises à répétition ?

"Shame Legacy" vous attends
"Un prêtre" dans les jeux d'horreur c'est rarement bon

C’est ce que vous allez découvrir petit à petit en tentant d’échapper aux villageois mais aussi à cette créature incandescente qui vous poursuit. La chasse est ouverte et c’est vous la proie. Nous restons dans un thème très connu des jeux d’horreur, mais une petite originalité fait son apparition. Outre les cachettes et les QTE habituels, nous avons un bâton ! Qui certes ne sert pas d’arme directement, mais plutôt de protection avec QTE. Chose que l’on n’a pas toujours dans les jeux. 

"On fire" dans ce jeu d'horreur
"Shame Legacy" est graphiquement très beau
"Shame Legacy" se fait un barbecue

Peur ou agacement ? 

Durant votre aventure, vous allez devoir résoudre des énigmes, chose habituelle dans ce genre de jeu, mais il faut un peu de piment. Tout en réfléchissant, vous allez aussi supporter une ambiance sonore absolument pas stressante. Plutôt agaçante. Dommage, mais le doublage original n’est vraiment pas top. Les cris sont horribles et agaçants, rien d’effrayant et j’en suis venue à baisser le son de mon casque. Les Screamer font aussi partie de l’univers et malheureusement aucune originalité dessus, pire encore, on se doute que c’est trop calme et qu’on va nous sauter dessus. Néanmoins, chapeau pour les têtes des ennemis qui sont assez bien détaillées. 

"Shame Legacy" et ses vacances sympas
Les "villageois" peut sympas

Graphiquement, le jeu est top, il n’y a rien à dire, ni sur les détails en termes de décors, ni sur les habitants tout aussi laids et effrayants les uns que les autres. Le gros bémol du jeu réside vraiment dans l’ambiance sonore et son doublage aux fraises.

"Shame Legacy" et son doublage compliqué

Au contraire d’Outlast 2, oui je prends ce jeu en référence, car on est sur un thème similaire, Shame Legacy nous offre différents décors, le village, la bâtisse bref tout est là pour tenter de sortir de l’ombre des grands jeux d’horreur déjà implanté dans nos cœurs. 

Des originalités mal maîtrisées 

Le trailer de Shame Legacy nous offrait une bonne ambiance et là-dessus, on ne peut pas dire qu’on n’est pas gâté. Le graphisme est beau, l’ambiance est là surtout en phase d’infiltration, mais malheureusement l’IA à un QI de bulot et donc au lieu de se promener pour nous laisser passer, il a plutôt tendance à camper et à nous bloquer pendant un temps bien trop long.

"Shame Legacy" et ses cachettes
"Les grottes" ne sont pas safe

Le système de bruit est une bonne idée, seulement, il est un poil trop impliqué. Vous avez avec vous en bas de votre écran un petit logo qui va s’agiter si vous faites trop de bruit et cela attirera l’attention des villageois qui rôdent. Devoir traverser un village à genoux en totale discrétion, car le logo s’emballe, c’est bien trop long. Je peux comprendre le réalisme, mais parfois, je n’avais qu’une envie, courir pour ma vie et advienne que pourra.

L'infiltration dans "Shame Legacy"

Le bâton est une originalité aussi, il nous aide sur les énigmes certes, mais il permet aussi de repousser les ennemis au moyen de QTE, mais c’est là que ça bloque. Si en général, on a une suite de touches pour valider les QTE, là non, on a les gâchettes à gérer tout en devant supporter le QTE qui bouge pour le valider. Autant dire que dans n’importe quel jeu qui demande de la vitesse d’exécution, ce système n’a pas sa place. Du moins à mon sens. 

"Shame Legacy" et sa secte
"Les QTE" compliqués du jeu

Mon avis sur Shame Legacy

J’attendais beaucoup de Shame Legacy, c’est totalement mon ambiance de jeu moi qui suis une accro d’horreur. Mais pour le coup, j’ai peut-être trop joué à ce genre de jeu, car je n’ai eu aucun sursaut durant ma partie. Les jumpscare sont sans originalité malgré le détail du visage de nos agresseurs, les cris dans le casque sont soûlants au possible et si le doublage avait été mieux, je pense que l’ambiance aurait été déjà plus stressante.

"Shame Legacy" et son entité

Le jeu surfe sur un thème souvent repris dans les jeux d’horreur. Et les sectes dans des villages malheureusement, sont devenues clichées, d’ailleurs si on veut vraiment avoir peur et hurler quand on nous course, il suffit de se mettre sur Outlast qui a très bien assaisonné son jeu avec une secte horrible et glauque. 

Le Gameplay est très lourd et les phases d’infiltration bien trop longues surtout avec l’IA campeuse qui ne comprend pas toujours qu’elle doit bouger pour qu’on passe.

Les idées étaient bonnes mais pas assez bien maîtrisées surtout pour un jeu à 30€ que l’on peut finir en moins de 3h…

Shame Legacy peut être appréciable à petit prix lors d’une promo pendant une soirée Halloween, mais rien de plus.

"RIP" c'est le fin

Une jolie déception pour moi malgré toutes les bonnes intentions du jeu.

Pour conclure…

Shame Legacy est un survival horror, vous tentez de survivre dans un village tenu par une secte et vous devez résoudre des énigmes tout en survivant aux agressions des villageois qui ne vous apprécient absolument pas.

La  note  de la  rédaction

2/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Graphisme très agréable et détaillé

Des énigmes sympas

Un bâton pour se défendre (avec des QTE)

Une histoire simple mais appréciable

Les points négatifs

Le doublage assez mauvais

Les hurlements ambiants qui sont trop répétés et parfois insupportable

Les IA stupides

Temps de chargement trop long

Jeu bien trop court pour son prix

Vous devriez Lire aussi
Steam Summer Festival 2020 2/2

Dans le même genre

Laisser un commentaire