September 7th

september 7th écrit en rouge sang et la moitié du visage d'un lutin de noël effrayant.

September 7th est un jeu vidéo d’horreur et d’exploration développé et édité par Emika_Games. Il est disponible sur PC depuis le 7 janvier 2023.

Ce test a été réalisé sur une version PC.

Présentation

September 7th a été développé dans le but de sortir à la période de Noël. C’est un jeu d’horreur à la première personne très court dans lequel le personnage principal vivra des moments effrayants tout en essayant de sortir de chez lui.

40 minutes pour faire peur

C’était mon premier jeu d’Emika_Games. En lisant un peu les avis des autres joueurs, je me suis rendue compte que ce petit studio avait déjà sorti pas mal de titres plus ou moins courts, et tous dans le genre horreur. La moyenne des avis étant très positive, je me suis lancée sur leur tout dernier jeu : September 7th.

Aussi, le fait qu’il dure moins d’une heure m’a poussé à le tester.
Je me suis demandée, comment est-ce qu’il est possible de faire peur en si peu de temps ?

deux poupées sur un banc à l'entrée de l'immeuble. Leur regard met mal à l'aise.

Scripté du début à la fin

September 7th est super simple à jouer. Nous contrôlons le jeune Dima en vue à la première personne (immersion assurée). Il suffit d’avancer, d’explorer et de cliquer sur les objets avec lesquels on peut interagir. Le gameplay est scripté tout du long, il n’y a donc pas de quêtes annexes ou autres diversions possibles.

Il semblerait que l’intrigue se déroule dans un quartier d’un pays soviétique très pauvre. Ce qui, mine de rien, ajoute encore plus de malaise.

Que le jeu soit scripté du début à la fin n’est pas gênant. Justement, cela permet de ne pas aller là où il ne faut pas et de perdre du temps alors que l’action se déroule clairement autre part.

menu des quêtes indiquant d'allumer toutes les lumières de l'appartement

Suivez le lutin de Noël

Bien que chaque étape doit se suivre dans un ordre bien précis, Emika_Games a pu faire en sorte que le joueur soit immergé à 100% dans son jeu. Déjà, l’ambiance lugubre de l’immeuble où habite Dima ne donne absolument pas envie de flâner. Puis sans parler de ce petit Lutin de Noël qui semble vouloir absolument jouer avec lui…

Ce jeu d’horreur offre un petit peu d’exploration, tout en restant proche de l’immeuble du personnage principal. Il n’y a pas que son appartement qui soit étrange, ses voisins ne semblent pas net également. Le personnage évolue alors dans un bâtiment crasseux et en mauvais état. Nous n’allons pas croiser grand monde (mis à part ce satané Lutin farceur). Mais quand vous allez en croiser, vous ne pourrez en aucun cas le manquer.

Étant donné que le jeu est court, il n’y a donc pas énormément de choses à réaliser. Les développeurs ont donc ajouté un peu de tout : de l’exploration, des petites quêtes et quelques puzzles.

Atmosphère sonore et visuelle inquiétante

Il nous est recommandé de jouer à September 7th avec un casque car le jeu a été développé avec une bande son stéréo. Mon conseil est de faire ce qu’ils disent ! Si vous souhaitez vivre au maximum son ambiance terrifiante. Après, si vous avez de très bonnes enceintes, cela fera l’affaire également, mais évitez tout ce qui pourrait troubler votre concentration.

Quant aux graphismes, ils sont assez qualitatifs et réalistes pour ce type de jeu rapide à terminer. De plus, le travail sur les ombres et les reflets est bluffant. Je ne m’y attendais pas du tout ! Prenez le temps de regarder dans les miroirs avec le briquet allumé ou à travers une vitre…

Mon avis sur September 7th

J’aime beaucoup le format 30-40 minutes. Les frissons et les cris de frayeur étaient de la partie ! Cette atmosphère où l’on se sent observé ou ces moments où l’on entend un “enfant” qui court… C’est très malaisant. Ce qui fait de September 7th, il faut le dire, un bon jeu d’horreur !

Pour conclure…

September 7th du studio Emika_Games est un super jeu d’exploration horrifique qui dure moins d’une heure ! Si vous avez un peu de temps à tuer, prenez place et rejoignez le lutin de Noël pour vous amuser comme des fous !

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Format court

Screamers et jumpscares peu nombreux mais très efficaces

Ambiance glauque au possible

Les points négatifs

Page de chargement à chaque niveau, peut faire perdre en immersion

Vous devriez Lire aussi
Sniper Ghost Warrior Contracts

Dans le même genre

Laisser un commentaire