Seers Isle : Le roman graphique d’aventures indépendant

Aujourd’hui, dans cet article, je vais vous présenter le roman graphique d’un studio indépendant bordelais que j’ai pu rencontrer. C’est Seers Isle, qui fera donc l’objet d’un article critique. Je vous laisse le découvrir.

Seers Isle : Présentation

Seers Isle est un roman graphique interactif pour PC, Mac et Linux. Il est sorti le mardi 18 septembre 2018. Il s’agit d’un jeu narratif, se déroulant dans une version fantastique du nord de l’Europe médiévale, où vos choix auront un impact sur le sort d’un groupe de personnages.

Seers Isle

Seers isle : Les personnages

Dans cette rubrique, je vais vous parler des principaux personnages qui forment le groupe de shamans et vous donner quelques unes de leurs caractéristiques.

  • Duncan : Souvent réfléchit, Duncan n’a pas l’air comme ça mais il peut avoir des airs de leader. Souvent le second d’Erik, ils ne sont pas forcement proches l’un de l’autre.
Seers Isle
  • Freya : L’archère du groupe, Freya (de mon avis personnel) est ma préférée, elle sait tenir tête aux garçons et sait se faire entendre.
Seers Isle
  • Arlyn : Soigneuse du groupe, c’est aussi une shaman qui contrôle le feu (vous le verrez selon vos choix dans l’avancement du jeu). Très douce et calme, c’est un des personnages avec Freya que j’aime le plus.
Seers Isle
  • Erik : C’est un peu la tête dure et brûlée du groupe, toujours à vouloir tout diriger et contrôler. Selon vos choix dans l’avancement de l’aventure, il pourra en venir aux armes avec un de ses compagnons.
Seers Isle
  • Connor : Pas forcément présent dans les discussions, il saura quand même donner son avis quand il le faudra.
Seers Isle
  • Jennyver : Avec Arlyn, elles sont un peu les soigneuses du groupe. Très douce et calme, elle est souvent plongée dans ses pensées.
Seers Isle
  • Brandon : Selon votre choix en début de partie, le personnage pourra soit vous suivre soit rester pour réparer le bateau. Brandon est le plus effacé du groupe et pas forcement à se prendre la tête.
  • Rowan : Elle est l’esprit de l’île, elle viendra en aide à nos jeunes shamans lors de leur périple sur l’île. Mais je ne vous en dit pas plus.
Seers Isle

Seers Isle : Le roman graphique développé et mit en scène par des bordelais

Nova-box est un petit studio de jeu indépendant créé il y a treize ans (en octobre 2007). Au cours des premières années, ils ont travaillé principalement en tant que sous-traitants spécialisés en intelligence artificielle et en conception d’expérience utilisateur pour de plus grands studios de jeux. Depuis 2013, ils créent et publient leurs propres jeux narratifs, à commencer par «Echoes, Season 1: Greenhearth» sur iOS de 2013 à 2015, puis par le célèbre «Along the Edge» en 2016.

Une petite équipe du studio a alors pris le train en marche et a confectionné ce jeu-ci. Le groupe est composé de :

  • Nicolas Fouqué, un artiste indépendant. Diplômé de l‘École des Beaux-Arts, il est également diplômé en Game Art et a commencé à créer des jeux vidéos en 2007 au Mad Monkey Studio. Il a formé un partenariat à long terme avec Nova-box et est le principal artiste et directeur artistique de tous leurs jeux depuis 2013.
  • Geoffroy Vincent, un écrivain et un concepteur narratif. Il a écrit «Along the Edge» en 2016 et est le co-auteur de «Echoes» (2013-2015), «Orphan Age: Diaries» (2017) et «My Hero Firefighter» (2008).
  • Raphaël Le Bobinnec, un développeur de jeux. Il est en charge de tout ce qui est technique chez Nova-box.
  • Camille Marcos et Julien Ponsoda, du collectif «Illustrason», sont des compositeurs de bandes originales de films et de jeux vidéos. Ils ont composé et enregistré la bande sonore et créé la conception sonore de Seers Isle.
Pour conclure…

Pour moi, Seers Isle est un très bon jeu, il vous amène dans un univers que l’on ne se doute pas, l’histoire est attirante du début à la fin, ses graphismes sont vraiment très bien fait. Lorsque j’ai pu le tester en avant-première à Bordeaux et que, par la suite, j’ai pu le tester en stream, le jeu m’a vraiment accroché les deux fois où j’y ai joué et inconsciemment je refaisais les même interactions entre les personnages que lors de mon premier essai alors que je voulais éviter à tout prix cela pour pouvoir voir les autres fins. C’est une histoire mystérieuse, où l’on découvre aussi bien l’île que le passé des personnages avec des flash-backs, mais aussi qui est vraiment cette mystérieuse Rowan… Je vous laisse donc avec la vidéo trailer du jeu ainsi qu’un petit fan-art offert au Studio il y a deux ans (et apparemment c’était leur premier…ou pas ^^).

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Graphismes très beaux

Histoire très immergente

Des musiques qui rentrent bien dans le thème

Possibilité de se reconnaitre dans un des personnages

Variété des caractères des personnages

Les points négatifs

Peut-être le manque d’animation des actions selon les choix faits par le joueur

Vous devriez Lire aussi
Fran Bow

Dans le même genre

Laisser un commentaire