Sakamoto Days – Tome 11

Voilà déjà 11 volumes que nous suivons les aventures de cet épicier pas comme les autres et l’arc de la lutte entre Slur et la FJA bat toujours son plein. Dans ce dernier volume, Taro et Akira se retrouvent aux prises avec Kanaguri et ses ambitions cinématographiques pendant que Shin, Seba et Amane sont confrontés au maso Club Jam dans un affrontement que l’on a pu découvrir en librairie à partir du 8 novembre 2023. Le scénario est écrit, les acteurs sont en place, alors “Action !”

Cette critique a été réalisée avec un exemplaire fourni par l’Éditeur.

Ham-Tarooo

Votre épicier est un assassin légendaire !

Taro Sakamoto est un assassin légendaire, le meilleur d’entre tous, craint par tous les gangsters, adulé par ses pairs. Mais un beau jour… il tombe amoureux ! S’ensuivent retraite, mariage, paternité… et prise de poids. Sakamoto est aujourd’hui patron d’une petite épicerie de quartier et coule des jours heureux avec sa famille. Mais lorsque son passé le rattrape sous les traits de Shin, un jeune assassin télépathe, Sakamoto reprend du service… et malgré son apparence, il est toujours aussi charismatique lorsqu’il passe à l’action !

Première série d’un jeune prodige du manga, Sakamoto Days est notre blockbuster de l’année. Publiée sur Weekly Shōnen Jump, le magazine qui a propulsé les séries stars comme Dragon Ball, One Piece, My Hero Academia, Demon Slayer ou Dr Stone, cette série est à la fois graphique, badass et hilarante ! Action, émotion et fous rires garantis pour tous les lecteurs, les plus jeunes comme les plus assidus ! Et pour vous en convaincre immédiatement, les tomes 1 et 2 seront proposés simultanément dès le lancement !

Glénat

Le taciturne Taro Sakamoto est un père et un mari aimant, pourtant très apprécié de ses concitoyens. Propriétaire de la supérette Sakamoto, l’homme à l’embonpoint prononcé est en réalité un ancien assassin de la FJA (Fédération Japonaise d’Assassinats) et ex-membre de l’Ordre (son unité d’élite qui assure la justice au sein de la fédération), autant dire une légende dans le milieu ! C’est lorsque son passé de tueur le rattrape, avec un contrat placé sur sa tête, que débute Sakamoto Days. Tandis qu’un de ses partenaires passé, un télépathe du nom de Shin, décide d’honorer le contrat, il ne s’attend pas à ce que Sakamoto, qui a pris du poids suite à sa retraite, soit encore en pleine possession de ses moyens, faisant de lui un adversaire redoutable.

Vaincu, le jeune homme décide de se ranger aux côtés de son modèle et ayant quitté la FJA est embauché par Taro. Tandis que l’équipe de la supérette s’étoffe avec l’arrivée de Shao-Tan Lù, héritière d’un grand clan des Triades, la menace sur l’ancien tueur à gage se fait plus présente. Contraint de protéger sa famille, Sakamoto apprend des membres de l’Ordre que la prime sur sa personne a été mise par un certain Slur, qui est en fait Uzuki, un fantôme qui a resurgi du passé du héros. Pour en apprendre plus sur leur adversaire, Shin et Taro, déguisé sous les traits de sa femme, vont s’infiltrer à la JCC, l’école d’assassin de la FJA. Mais Slur qui ne compte pas les laisser faire, lance une attaque sur l’académie…

Retrouvez notre critique de Sakamoto Days – Tome 2 à 5 ici !

Silence, ça tourne et… Action !

La JCC subit l’attaque de la bande de Slur ! Madame Satoda, prête à tout pour protéger ses élèves, se dresse face à Kanaguri. Pendant ce temps, Sakamoto et Shin s’efforcent de sécuriser la base de données, qui est en fait le grand-père d’Amane. Hélas, le chaos s’installe quand l’hypnotiseur Club Jam s’invite dans la danse…

Glénat

Sakamoto Days tome 11 s’ouvre sur la suite du combat entre Kanaguri le réalisateur assassin membre de l’Ordre, mais passé du côté de Slur et Mme Satoda une enseignante de la JCC qui a un jour refusé d’intégrer l’Ordre pour se tourner vers le tutorat. Pendant ce temps, nos héros se sont scindés en deux groupes avec Sakamoto et Akira d’un côté et Shin, Amane et Natsuki de l’autre. Conscient que le temps leur est compté, chacun fonce vers son objectif quand un message diffusé dans les haut-parleurs du campus hypnotise tous les élèves qui se lancent à la recherche de la base de données pour la détruire.

C’est un coup de Club Jam, un tueur, hypnotiseur de génie et masochiste notoire qui obéit à Slur. Inquiet pour les autres, Sakamoto et Akira prennent un raccourci pour les rejoindre et en chemin arrivent pile à temps pour reprendre le flambeau de Mme Satoda contre Kanaguri. De leur côté, Shin et Natsuki suivent Amane à la recherche de son grand-père et de la fameuse base de données, malheureusement, ils se retrouvent en face de Club Jam qui est loin d’avoir dit son dernier mot.

Découvrez un extrait de Sakamoto Days – Tome 11 ici !

Frappe-moi si tu veux

À l’instar de Sakamoto Days tome 10 qui initiait l’attaque de la JCC par Slur et sa bande, Sakamoto Days tome 11 enchaîne les scènes de combat spectaculaires. Si nous avions déjà rencontré plusieurs fois Kanaguri qui ne jure que par son amour du cinéma et sa passion de faire des films, nous avons ici un aperçu un peu plus complet de la personnalité de Club Jam qui m’était apparu jusqu’ici comme un personnage secondaire sans grande envergure. Ce nouveau volume vient me détromper puisque, loin d’être de simples sous-fifres, ces deux acolytes de Slur sont en fait bien plus complexes qu’il n’y paraît et on en redemande.

Ainsi, Club Jam est un hypnotiseur très talentueux capable de contrôler des foules entières, doublé d’un combattant puissant. C’est sans doute pour ça qu’il est masochiste, ne trouvant que dans la douleur et la proximité permanente de la mort, l’excitation de se sentir vivant. Le pire dans le contrôle de Club Jam étant que ses victimes sont parfaitement conscientes de leurs actes, prisonnières d’un corps qu’elles ne maîtrisent plus. Kanaguri, quant à lui, n’a qu’une seule réelle allégeance, celle de sa création d’un chef-d’œuvre cinématographique et pour cela, il est prêt à absolument tout.

Il est donc particulièrement dangereux, puisque dépourvue d’idéaux ou d’adhérence à une cause, il n’est absolument pas raisonnable et j’ai bien peur que notre héros n’ait en réalité qu’une seule façon de l’arrêter, ce qui le conduirait à enfreindre la promesse faite à sa femme de ne plus tuer. Je reconnais aisément que je suis de plus en plus curieuse en ce qui concerne le fameux secret d’Uzuki alias Slur, nécessitant une telle démonstration de force, mais sans pour autant que le leader et ses sbires les plus puissants ne daignent se déplacer.

Enfin, mon petit doigt me dit que nous ne sommes pas au bout de nos surprises quant à l’exécution de la mère d’Amane par Yotsumura qui, je le pressens, doit cacher un secret quelconque. Heureusement que le prochain volume est disponible dans peu de temps, en espérant que j’aurais quelques réponses à mes interrogations à me mettre sous la dent.

Pour conclure…

Les événements continuent de s’enchaîner à vitesse grand V pour Shin, Taro et les élèves de la JCC. Tandis que l’école est prise d’assaut par les sbires de Slur, les membres de l’Ordre sont toujours sur les traces de leur ancien collègue : Yotsumura. Un volume 11 de Sakamoto Days toujours aussi efficace, sous haute tension et sans aucun temps mort qui ne nous laisse qu’une frustration, celle de devoir attendre le tome 12 prévu pour le 21 février 2024.

Vous devriez Lire aussi
Vampire Knight Mémoires - Tome 3

Dans le même genre

Laisser un commentaire