SaGa Frontier Remastered

SaGa Frontier Remastered est une nouvelle édition du RPG éponyme développé et édité par Square Enix. Il est sorti le 15 avril 2021 sur PC, Playstation 4, Nintendo Switch, iOS et Android.

Histoire

SaGa Frontier est un jeu sorti sur Playstation 1 en 1997 au Japon puis 1998 aux États-Unis. Il n’est donc jamais arrivé en Europe à l’époque. Il s’agit du septième opus de la série SaGa. Débutée sur Game Boy en 1989 avec la trilogie des Final Fantasy Legend (disponible depuis décembre 2020 sur Switch dans une compilation regroupant les 3 roms de l’époque).

Après avoir proposé des remasters HD des épisodes Super Nintendo Romancing SaGa 2 et 3 (le 1 manque encore à l’appel). Voici donc venir celui du premier SaGa Frontier, dont le second épisode, toujours sur Playstation 1, est le premier à avoir atterri sur notre continent et avec une traduction française en prime. Mais revenons à celui qui nous intéresse aujourd’hui.

SaGa Frontier Remastered nous propose de suivre les histoires de sept différents protagonistes (Red, Lute, Emilia, T260, Riki, Blue et Asellus). Comme sur la version originale, mais ajoute pour l’occasion un huitième scénario, celui de Fuse. Ce personnage n’est pas inconnu pour autant puisqu’il apparaît déjà dans les histoires des autres personnages. Et la sienne permet justement d’apporter un autre angle à tout cela. On notera aussi l’ajout de contenu qui était prévu sur le jeu d’origine sans y être intégré au final (principalement pour Asellus).

Les différentes histoires sont relativement courtes mais vous aurez la possibilité de faire des quêtes annexes, rendant le tout nettement plus long.

Gameplay

SaGa Frontier est un RPG au tour par tour. Il adopte cependant un système de levelling très différents des classiques du genre. Un système par ailleurs déjà vu sur le reste de la série mais aussi sur des titres plus récents tels que The Alliance Alive (dont vous retrouverez le test de la version HD Remastered ici) sur 3DS/Switch ou The Legend of Legacy (3DS).

En effet, vous ne gagnez pas de points d’expérience à la fin de chaque combat. En revanche, chaque statistique de vos personnages peut augmenter aléatoirement. Cela rend la progression un peu complexe à suivre mais surtout très dépendante de la chance. En effet, si vous avez besoin d’avoir plus de points de vie pour pouvoir survivre à certaines attaques, il faudra faire des combats jusqu’à ce que le jeu veuille bien augmenter cette stat. D’un autre côté, on peut en gagner plusieurs fois d’affilée et devenir blindé de HP !

Les techniques fonctionnent sur le même principe, c’est-à-dire que vous allez les apprendre de manière aléatoire en utilisant votre arme. Là encore, en obtenir de nouvelles peut aller vite ou être excessivement  long. Il faut noter aussi que vous ne pouvez équiper qu’un certain nombre de ces compétences et qu’il vous faut un slot de libre pour avoir la chance d’en apprendre une nouvelle, sauf pour les armes à feu. Ces dernières gagnent des techniques à la fin du combat. Et il n’est pas nécessaire d’avoir une place libre pour les débloquer.

Comme dit plus tôt, le système de combat est du tout par tour. À chacun d’eux, vous verrez les stats de vos personnages (c’est un peu usant à force lorsque l’on en a pas besoin mais bon). Ensuite, vous sélectionnez les attaques que vous souhaitez utiliser et ciblez les ennemis voulus. Selon les compétences que vous choisissez, un combo pourra alors se déclencher, provoquant de lourds dégâts à l’adversaire.

Vous devriez lire aussi  Battlerite Royale

Les nouveautés

Lors du lancement d’une nouvelle partie, le jeu vous proposera d’activer ou non le contenu additionnel, et donc les nouveautés du gameplay. Parmi celles-ci, on peut citer l’ajout de pointeurs pour indiquer les entrées et sorties des maps afin de faciliter les déplacements (désactivable), l’accélération des déplacements et des combats (déjà à x2 par défaut et peut être augmenté), la possibilité de fuir les affrontements (et ça ne compte pas dans le compteur de combats), un bouton d’auto-équipement (si vous avez la flemme de le faire manuellement) et la possibilité de jeter des objets (chose qui était impossible ou très limité dans la version originale).


En plus de tout cela, on peut compter sur un mode New Game+, permettant de repartir à l’aventure avec des personnages déjà bien équipés et connaissant un maximum de techniques. On retrouve également un court résumé du scénario. Nous apportant une information sur ce que l’on a fait précédemment et ce que l’on doit faire maintenant.

Lire aussi notre article : Romancing Saga 3

Technique

Graphiquement, SaGa Frontier est nettement plus beau qu’à l’époque. Les textures sont plus nettes et on ne voit plus un seul pixel, tout est bien lissé. On sent tout de même que le jeu date mais c’est agréable à voir et à jouer.  La fluidité est bien sûr au rendez-vous.

Côté son, on retrouve la bande son et les effets sonores du jeu d’origine, ce qui est très bien. Les thèmes sont certes d’époque mais ça permet au remaster d’avoir son cachet rétro. Pour les textes en revanche, toujours pas de traduction française pour l’occasion, c’est un peu dommage. Il faudra se contenter de l’anglais, ou du japonais si vous maîtrisez cette langue.

Pour le reste, on peut noter l’ajout d’une librairie sur le menu principal du jeu. Permettant d’accéder à un lecteur de musique, à une galerie d’artworks (très beaux d’ailleurs) et aux crédits. Le fait de pouvoir accélérer le gameplay est assez intéressant surtout lors de phases de farming pour monter les stats de nos persos, ou obtenir de nouvelles compétences.

J’ai noté tout de même un léger bug : parfois en appuyant sur A (qui est la touche par défaut pour valider ou faire avancer les dialogues ou popup de montée en niveau). Il y a une double validation, empêchant de lire le message juste après celui que l’on voulait passer. Rien de très handicapant mais c’est tout de même là.

Pour conclure…

Cette édition remastered de SaGa Frontier est plutôt de bonne facture. Elle permet d’enfin découvrir ce jeu qui n’avait pas eu l’honneur d’une sortie européenne à l’époque. Il est dommage de ne toujours pas avoir de version française, surtout pour un RPG misant beaucoup sur le scénario, mais il reste très agréable à jouer.

Il est disponible entre autres sur l’eshop de la Nintendo Switch pour 24,99€ et vous demandera 3,5 Go de mémoire libre.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

SaGa Frontier enfin en Europe

Un remaster de qualité

Du contenu supplémentaire

Des améliorations pour le gameplay

Les points négatifs

Pas de version française

Dans le même genre

Laisser un commentaire