[Preview] The Ballad Singer

The Ballad Singer est un Visual Novel/RPG développé et édité par le studio italien Curtel Games. Le jeu est sorti le 27 septembre 2018 en Early Access sur Steam.

Merci à Zarian pour ce test ! 

Présentation de The Ballad Singer

Après 2 campagnes de financement participatif réussi sur Kickstarter et Indigogo. The Ballad Singer amène avec lui un concept très intéressant, car il se rapproche des « Livres dont vous êtes le héros ». Ici, il n’est point question de contrôler un personnage comme dans un jeu d’aventure. Vous êtes l’histoire, c’est vous qui devez choisir les chemins et actions de vos personnages, avec son lot de conséquences. Un narrateur est présent pour vous conter l’histoire, d’ailleurs, j’ai été surpris de voir qu’il était possible d’accélérer la lecture. Mais il n’est pas question de vous spoil l’histoire qui se passe dans un univers médiéval, car c’est à vous de faire les bon choix

Petit point noir, car le jeu n’est pas en français. Vous devrez donc vous contenter pour l’instant des dialogues et textes en Anglais ou Italien. Le studio souhaite diversifier les langues, mais pour cela, ils attendant de voir les ventes réalisées par leur nouveau titre. Ce qui est compréhensible, car le jeu n’a réussi à ce financer jusqu’à maintenant qu’avec le financement participatif. Il n’est donc pas exclu de voir une version française arriver lors de la sorti officiel du jeu. Croisons les doigts.

Lire aussi notre test de The Surge

L’aventure commence

4 personnages vous sont proposés pour commencer l’aventure dans The Balled Singer. Dans cette grande histoire, vous aurez la possibilité d’incarner l’elfe assassin Ancalimo, l’archère sylphe Ancoran, le maître des éléments Leon et le guerrier bard Daragast. Une fois votre choix fait, vous devrez choisir la difficulté. Si mourir et devoir tout recommencer vous fait peur, prenez la difficulté la plus basse. Cette dernière n’influe pas sur l’histoire, donc plus vous prendrez une difficulté basse, plus vous aurez de vie pour recommencer une action qui s’est soldée par la mort de votre personnage. Aussi, il faut savoir qu’après le Prologue, la mort fait partie du jeu, car vous incarnerez un autre personnage. Certaines morts sont d’ailleurs comiques, notre logique n’est pas la même que celle imposé par les choix des développeurs. Sachez également que les histoires de vos personnages s’entrecroisent. Vos actions avec un personnage décédé ont un impact sur le monde actuel.

Vous l’avez probablement remarqué dans les images, mais le texte conté par le narrateur est constamment accompagné d’une illustration. Selon le studio, c’est plus de 700 illustrations du même genre qui vous sont proposées. Elles sont très jolies et vous pouvez les contempler entièrement en cliquant sur l’icône du livre barré qui se situe en bas à gauche. Dans certains cas, il peut arriver que les mêmes illustrations soient utilisées à plusieurs reprises. Aussi, The Balled Singer vous propose 1700 histoires et une quarantaine de fins différentes. Vous imaginez bien qu’il est impossible pour nous de toutes les faire en si peu de temps, mais si ces propos sont véridiques, la durée de vie du jeu est énorme. Point positif, je n’ai rencontré qu’un petit bug lors de mes tests, mais si vous avez un souci, les développeurs sont présents sur le forum Steam.

Pour conclure…

Simple et efficace. Il n’y a au final que peu de choses à dire, car ce jeu s’adresse clairement à un public restreint qui aime les histoires. Si c’est votre cas, il ne fait aucun doute que vous apprécierez The Ballad Singer. Vous avez une histoire à construire avec les choix qui vous sont proposés, tout en faisant attention de ne pas mourir. N’oubliez pas, vos choix ont une réelle importance dans le monde d’Hesperia !

Les notes de la rédaction

Les points positifs

De magnifiques illustrations

Un narrateur présent pour lire les textes

40 fins différentes

Grosse durée de vie

Les points négatifs

Pas de version française pour le moment

Dans le même genre

Laisser un commentaire

  • The Ballad Singer semble avoir du potentiel mais pour ce type de livre interactif, le fait de l’avoir en langue étrangère nuit à l’immersion. En revanche, le fait d’avoir un narrateur est une idée excellente.

    Côté livre dont vous êtes le Héro en Français, il y a le fameux titre « Joe Dever’s Lone Wolf ». On tourne également les pages d’un livre (pas de lecture vocal), mais la particularité est que les combats sont en 3D.

    Côté visual Novel, l’éditeur Français Nova-box vient de sortir « Seers Isle ».