[Preview] Skull And Bones

Incarnez un pirate novice et combattez les plus grandes flottes navales au large des côtes des Caraïbes. L’évolution de votre pirate ne dépendra que de vous et de vos choix. Voilà ce que promet Ubisoft depuis son annonce. Reporté plusieurs fois, Skull and Bones débarque enfin sous les traits d’une BÊTA fermée que nous avons pu tester !

Cette preview a été réalisée sur la Beta fermée du 15,16,18 Décembre 2023.

La Beta Skull and Bones limitée et chronométrée

Du 15 au 18 décembre 2023 vous pouviez, si vous vous étiez inscrit sur le site, participer à la Beta Skull and Bones. Chronométré, vous ne pouviez jouer que 6h dessus et pas une minute de plus. C’est donc en live sur la chaîne Twitch que j’ai découvert le contenu de la Beta avec vous.

Dans cet article nous allons pouvoir débriefer. Qu’est-ce qu’on en a pensé ? Quelles sont nos craintes sur ce jeu ?  C’est parti !

Un gameplay qui n’invente rien

Je vais sauter directement les pieds dans le plat les amis. Au début de la Beta, on est sur une bataille navale. Sur notre bateau, on apprend à canarder l’ennemi. Pas de chance, je viens de me refaire pour la deuxième fois Assassin’s Creed Odyssey et monsieur a platiné Black Flag il y a longtemps. Je vais donc pouvoir m’exprimer et le début de la Beta, bah elle n’invente rien. J’avais l’impression de jouer à AC Odyssey à nouveau mais avec moins de dynamisme et sans Alexios. Néanmoins, on ne peut pas dire que ce n’est pas Ubisoft ! Le gameplay est le même mais avec un graphisme à la black flag. Le jeu sort en 2024 et très honnêtement mon premier ressenti graphiquement c’était « Mais… C’est quoi ? » Les derniers Ac sont tellement beaux que j’ai du mal à comprendre ce graphisme. Mais j’ai espoir que les paysages soient magnifiques.

Une fois la bataille navale passée, on part sur la customisation du personnage et là on a un graphisme plus élaboré. Et ensuite on part sur l’aventure et là… Bah la qualité redescend et je dois avouer que je n’ai pas été fan pour le coup.

Bref, c’était la petite parenthèse. Niveau gameplay, on n’a rien de nouveau malheureusement. Joueuse de Sea of Thieves, j’ai beaucoup plus de liberté là-bas sur le bateau et cela même pendant les combats. À voir quand le jeu sortira.

La création de personnages

Là-dessus rien à dire. La Beta Skull and Bones nous offre la possibilité de créer un peu ce qu’on veut en termes de pirates. Homme, femme. Tatoué, pas tatoué, des cicatrices, une modification de corps, les cheveux etc. Vous allez pouvoir vous amuser sur la naissance de votre héros. Contrairement à certains jeux qui proposent des personnages non genrés, ici ce n’est pas trop le cas. Mais les cheveux et les visages permettront quand même d’adopter un héros sans genre si vous le désirez.

En termes de customisation, vous aurez un PNJ sur les îles qui vendent des vêtements (très cher) et vous allez pouvoir vous habiller comme un pirate rapidement.

Le customisation du navire

Votre bateau aussi est customisable sur la Beta Skull and Bones. Ça coûte cher mais c’est faisable et j’ai envie de dire que c’est la base sur un jeu de pirate. Vous allez pouvoir gérer les voiles, les couleurs, les canons mais aussi faire évoluer vos armes sur le navire. Si certaines améliorations sont purement esthétiques, le PNJ sur le port va aussi vous proposer des améliorations qui auront un effet sur vos batailles navales.

Vous allez aussi pouvoir placer vos canons sur certains endroits du bateau et coupler avec d’autres armes très utiles.

Outre cela, vous allez aussi pouvoir acheter des bateaux. Un peu comme starfield et ses vaisseaux, vous allez pouvoir prendre des bateaux plus petits et viser la rapidité ou au contraire prendre des bateaux énormes idéaux pour foncer dans le tas. Il faudra prendre en fonction de votre façon de jouer.

Des quêtes sur un fond de piraterie

Une fois dans l’aventure vous allez devoir prendre des quêtes et les remplir. Pour ça, il faudra naviguer, débarquer sur des îles et c’est parti. Bravo Ubisoft pour le petit Skull and Bones d’Home Free en chant de fond pendant qu’on navigue. Ça, on a adoré !

Les quêtes de la Beta Skull and Bones étaient assez plates à mon sens. On a été chercher des ressources pour le PNJ pour améliorer notre bateau et ensuite on est allé couler des bateaux. Alors oui, c’est le principe du jeu mais à mon sens, et cela n’est que mon avis, quand on a joué à Assassin’s Creed Odyssey ou Black Flag, bah on a surtout l’impression qu’Ubisoft a pris une partie du jeu pour en faire un jeu complet. Ça, je suis désolée, mais ça sent la redondance à plein nez.

Quand le jeu vidéo rencontre l’histoire

Les équipes d’Ubisoft nous avaient déjà énormément surpris en intégrant dans leurs jeux des passages historiques réels. Sur les Assassin’s Creed on pouvait même visiter le jeu en mode musée pour connaître des faits historiques. Eh bien accrochez-vous car Ubisoft remet ça avec Skull and Bones. Si au niveau du Gameplay on est tous un peu inquiets de ce que va donner le jeu, il faut savoir qu’on est sûrs d’avoir la qualité côté historique.

Les équipes d’Ubisoft ont déjà confié à plusieurs reprises leur désir d’offrir au joueur une expérience représentative du passé. En créant un jeu sur l’histoire de Singapour et des pirates posés dans les Caraïbes, Ubisoft a décidé de faire quelque chose de réaliste et où les joueurs pourront reconnaître des endroits connus tout comme dans les autres jeux.

La piraterie à Singapour regorge d’histoires qu’elles soient réelles ou inventées dans les œuvres littéraires de l’époque. Il y a énormément de contenu et j’ai envie de dire que peut-être que Skull and Bones va jouer sur ça. Créer un jeu de pirates, ce n’est pas simple surtout quand certains jeux ont déjà la main sur le marché. Mais créer un jeu de pirates avec une histoire réelle ! Ça, c’est une énorme prise de risque et si Ubisoft y arrive, il y a fort à parier que l’attente de ce jeu en vaille la peine.

Mais attention Skull and Bones n’est pas vouée à être une encyclopédie de Piraterie. Si la base du jeu est l’histoire de Singapour, Ubisoft a quand même posé sa propre histoire et y a glissé pas mal de clins d’œil et d’endroits que les fans de pirates reconnaîtront sûrement.

Une ambiance Mystique dans l’histoire

Les équipes d’Ubisoft avaient annoncé ce côté histoire dans le jeu mais ils avaient aussi annoncé qu’ils ne voulaient pas se retrouver bloqués dans une timeline qui nuirait à leur liberté créative. C’est donc pour ça que Skull and Bones aura aussi un côté mystique. Dans la bêta, nous n’avons rien vu de cela mais c’est ce qui ressortait de certaines interviews.

Je crois que c’est pour ça que je laisse encore sa chance à Skull and Bones malgré les retards, une bêta chronométrée et un manque de communication. J’ai envie de croire que Skull and Bones nous réserve de grandes choses et une histoire qui fera qu’on en redemandera.

Mon avis sur la Beta de Skull And Bones

Sur la Beta, mon avis est mitigé. J’ai pris du bon temps, j’ai été curieuse mais malheureusement je n’en ai pas vu assez. Joueuse de SOT mais aussi adoratrice des combats navals dans AC Odyssey, je dois dire que j’ai surtout eu l’impression qu’on m’a pris mes batailles et qu’on en a fait un jeu. J’ai pu explorer quelques endroits à pied et le design des personnages ne m’a pas enchantée. Croiser des randoms en termes de joueur ce n’est pas non plus mon truc car dans un jeu j’aime avoir le choix si je veux jouer avec des gens ou non et pas les croiser dans ma game.

Alors oui, vous allez vous dire  « elle abuse c’est un multi », oui c’est un multi mais on a tous déjà eu envie de jouer en solo par moments. Et là en plus, on n’a pas spécialement pu dans la beta papoter avec les gens. Il n’y a que le tchat écrit actuellement. Si en plus les joueurs sont anglophones et qu’on n’a pas de tri de serveur, cela devient inutile.

En ce qui concerne le jeu, je dois dire que même si la Beta n’a pas répondu à toutes mes attentes, j’attends toujours Skull and Bones comme une enfant devant le sapin. J’attends ce mois de février avec impatience ! J’ai envie de croire en ce jeu. Les jeux de pirates sont assez rares et jusqu’à présent le seul qui ait réussi à me prendre des heures de jeu dans la joie et la bonne humeur c’est SOT.

Les amis, je vous dis à bientôt pour peut-être le test du jeu en février.

N’hésitez pas à regarder la vidéo de notre live !

Pour conclure…

Acclamé, questionné, repoussé ! Skull and Bones est attendu mais il inquiète aussi les joueurs. Sa bêta fermée disponible mi-décembre a levé quelques zones d’ombre et fait encore couler beaucoup d’encre. Nous attendons tous avec impatience cette sortie de jeu en février ! Courage les amis, il arrive.

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Des combats navals à foison

Création de personnages détaillés

Ambiance pirate au rendez-vous

Des PNJ pour customiser et faire évoluer les personnages et Bateaux

Plusieurs modèles de bateaux à acheter

Des quêtes en tous genres

Une histoire basée à la fois sur de l’historique, mais aussi du mystique

Les points négatifs

Un graphisme qui date pour un jeu promis en 2024

Une odeur de redondance qui plane

Un copier-coller des scènes navales de Black Flag et AC Odyssey

Vous devriez Lire aussi
Goodbye Volcano High

Dans le même genre

Laisser un commentaire