PORT ROYALE 4

PORT ROYALE 4 est un jeu de gestion disponible PlayStation 4, Xbox One et PC. Le titre est développé par Gaming Minds Studios et édité par Kalypso Media. Il est disponible depuis le 25 septembre 2020.

Histoire

Nous voilà au 17ème siècle dans les Caraïbes, étant le gouverneur d’une petite colonie. Le but de notre vie est de créer un empire économique couvrant de nombreuses îles. Voici donc les grandes lignes de l’histoire du jeu. Si cela vous rappelle vaguement quelque chose, c’est normal. Port royale 4 est le concurrent direct de Tropico. Ces deux licences s’affrontent depuis longtemps. Dans Port Royale , il faut créer un empire économique grâce à nos bateaux. Pour cela, nous disposons de plus de 18 types de navires qui sont calqués sur des navires authentiques du 17ème siècle. Il faudra aussi prendre en compte les pirates, donc sécuriser nos lignes commerciales mais aussi faire attention aux falaises en créant les itinéraires. Il faut savoir aussi que la météo influence également les voyages en bateau. Notre objectif principal est d’acheter à bas prix et de vendre plus cher.

PORT ROYALE 4

Gameplay

L’interface du jeu a été totalement revue pour ce nouvel opus. On commence l’aventure avec un tutoriel, qui est beaucoup plus détaillé mais aussi beaucoup plus facile d’accès pour les nouveaux arrivant dans le genre, il permet vraiment une bonne prise en main des mécaniques du jeu ainsi que des différents menus. Une fois ce dernier terminé, on se lance dans l’aventure. On découvre une map très grande qui nous lance beaucoup de défis. Le journal de tâches sera votre ami, ou pas … En effet, il va vous donner des objectifs principaux ou secondaires pour vous guider sur la voie (construire des vaisseaux, remporter des batailles, employer un certain nombre de travailleurs…).

Côté gestion de la population, vous avez accès à beaucoup d’informations sur vos villes ainsi que sur les différentes cités qui vous entourent. Vous allez pouvoir obtenir le nombre d’habitants, de demandeurs d’emploi, de travailleurs, ainsi que l’ensemble des bâtiments ou constructions qui s’y déroulent. La seule façon pour vraiment gagner de l’argent, c’est les routes commerciales. Il faudra vraiment faire bien attention à évaluer les coûts de transport ainsi que le temps de trajet pour que celles-ci soient vraiment rentables.

Le gameplay à la manette est assez bien géré ici, contrairement à certains autres jeux du genre. Il est en effet au début un peu difficile de se retrouver entre les différentes roulettes, mais après quelques heures de jeu, on les manipule assez facilement.

Côté aide, nous avons une personnalité (un vice-roi) qui nous aide durant notre partie. Il est parfois difficile de savoir quoi faire ou encore on peut oublier ce qui se passe dans notre ville. Il nous permet de se rappeler la construction d’un bâtiment ou encore la gestion des routes commerciales. Chacune de nos actions nous fait gagner de la renommée, il en découle le déblocage d’améliorations techniques ou de nouvelles constructions ou bateaux. 

Les batailles navales ou pirateries sont aussi de la partie ainsi qu’une gestion de flotte navale. Une chance pour nous encore une fois, la gestion est très différente de l’opus précédent Port Royale 3. La piraterie, si on la regarde de plus près, peut s’avérer des fois plus rentable que la mise en place de belles routes commerciales en bon et dû forme. Dans le nouveau système de bataille navale, il y a eu l’intégration de la gestion de l’équipage ou de la direction du navire. Elles ne se font pas toutes seules, là aussi un peu de gestion est obligatoire ! Il faut faire attention, les batailles navales se passent au tour par tour, chacun séparé en plusieurs manches. Chaque manche correspond aux actions des deux parties. Une fois que chacun des bateaux a fini son action, le tour se termine. Pour ma part, le choix tour par tour freine un peu le rythme du jeu. Les animations 3D rendent un peu de peps mais petite déception sur ce mode choisi. Néanmoins, il laisse le temps de la réflexion.

Technique

Port Royale 4 nous propose plusieurs modes de jeu : le mode campagne et un mode libre. Comme on s’en doute, dans le mode campagne, nous avons à notre disposition des petits challenges ou quêtes qui permettent ainsi de rythmer un peu les parties. En effet, on aura des petits événements qui viendront perturber notre train-train routinier de commerce !

Pour le mode libre, comme celui-ci se nomme, nous sommes libres de faire ce qu’il nous plait dans le jeu ! Ici, rien de nouveau ou de plus que dans les jeux du genre.  Dans le mode libre, le choix se résumait  entre quatres grandes factions (c’est les plus grandes nations de l’époque), à savoir les Pays-Bas, la France, l’Espagne et l’Angleterre. Il faut savoir qu’au fond, ce choix n’a pas vraiment d’influence sur le jeu. Juste un léger changement de map qui ne permet pas vraiment d’avoir des challenges différents. 

Pour la durée de vie du jeu, ici aucun problème. Il y a au total  4 campagnes allant de 12 à 15h chacune en fonction de votre style de jeu. De plus, le mode libre vous propose un temps de jeu infini, avec d’énormes possibilités de stratégies. 

Graphisme

Port Royale 4 apporte un nouveau souffle à la licence, et au passage se refait une petite beauté. Mais on reste un peu sur la réserve. En effet, si on regarde de plus près, on voit bien une amélioration visuelle, la différence graphique entre le 3 et le 4 n’est pas si flagrante au final. Cela se remarque surtout lors de la vue d’ensemble de la carte. Il faut noter une belle amélioration lorsqu’on se rapproche et que l’on regarde de plus près les villes. Les effets de lumières sur l’eau ou sur la mer rendent l’immersion totale. J’apprécie énormément les efforts graphiques faits sur les bâtiments et bateaux, ils sont magnifiques. Il est dommage que la végétation n’ait pas eu droit au même traitement, je ne la trouve pas assez diversifiée sur chacune des différentes îles. 

Néanmoins, Port Royale 4 a subi un sacré lifting, que cela soit visuel ou encore du côté de l’interface du jeu. Les icônes sont beaucoup plus parlantes, cela entraîne ainsi un gameplay beaucoup plus fluide et intuitif. Il reste quelquefois des petits bugs graphiques, mais quel jeu n’en a pas… Et j’ai remarqué quelque léger, mais très léger, décalages de voix par rapport au texte, mais c’est vraiment car j’ai l’habitude de suivre des sous-titrages. 

Mon avis sur Port Royale 4 

Port Royale 4 est, pour moi, un des meilleurs jeu de la licence.  Il redonne enfin un souffle qui permet l’envol de la gestion commerciale. Il permet aux amateurs du genre de prendre du plaisir dans la totalité de la gestion. Notons que pour les novices, il faudra un peu plus de temps pour prendre en main toute la technique mais cela en vaut vraiment le coup. Le tutoriel, entièrement revu, permet cette accessibilité. Pour ma part, quelques petits bugs d’affichage ou encore les combats de bateau en tour par tour freinent un peu le dynamisme du jeu, mais si on regarde de plus près, ce ne sont que de petits détails.

Pour conclure…

Port Royale 4  est un jeu de gestion complet dans le commerce et le combat en mer.  Il ne révolutionne pas le genre mais montre simplement que la licence a encore de beaux jours devant elle pour satisfaire les amateurs.

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Un tutoriel complet

Une carte immense

Une interface retravaillée

Gestion complète des villes et navires.

Les points négatifs

Quelques problèmes d’affichage

Décors pas toujours très varié

Toujours aussi redondant dans sa construction

Combat au tour par tour

Vous devriez Lire aussi
Matterfall

Dans le même genre

Laisser un commentaire