Pikuniku !

Pikuniku est sorti le 24 janvier 2018 sur Nintendo Switch, Microsoft Windows, Linux et macOS. Le jeu est développé par 5 développeurs (RémiForcadell, Sectordub, Alan Zucconi, Arnaud De Bock et Calum Bowen) et édité par Devolver Digital.

Histoire

Dans ce jeu, nous incarnons un petit bonhomme rouge, ressemblant fortement aux Barbapapa. Ce petit être nommé « Piku » n’est pas né avec tous ses membres, il n’a malheureusement que deux jambes et aucun autre membre.

Pikuniku !

Tout au long du parcours du jeu, nous pouvons apercevoir plusieurs personnages ressemblant à Piku, mais de différentes couleurs. On devra résoudre des énigmes, des casse-têtes, puzzles, etc. Piku a pour but d’aller de village en village pour combattre un monstre et ainsi permettre à tous les villageois de ne plus se faire piquer les récoltes.

Gameplay

Pikuniku !

Piku possède quelques spécificités comme donner des coups de pied au derrière, étirer son pied pour se suspendre à des crochets, ainsi que se mettre en boule pour aller plus vite et bouger des objets plus facilement. Dans Pikuniku, nous pouvons récupérer et acheter des items comme des lunettes, chapeaux… grâce à des pièces que l’on obtient au fur et à mesure. Continuellement, nous devons interagir avec des objets, tels que des boîtes et ballons pour débloquer d’autres énigmes pour accéder à d’autres lieux. Piku va devoir parcourir plusieurs villages et combattre des boss. Quand vous serez environ au milieu du jeu Pikuniku, vous pourrez discuter avec un petit villageois qui sera à côté de la porte du Shop. Ce dernier vous demandera d’acheter une paire de lunettes (attention, il en existe deux). Il vous faudra les lunettes « Lunettes à rayons x » et non les « Lunettes de soleil ». Voici l’image ci-dessous :

Un mode coopération

Le mode coopération est composé de 10 niveaux. Dans ce monde, on ne peut jouer qu’à deux, non l’un contre l’autre, mais en équipe et pouvoir s’entraider dans l’avancement des niveaux proposés. 

Pikuniku !

Dans les différents niveaux, on pourra découvrir plusieurs façons de jouer Piku et Niku. Les deux personnages sont reliés avec une corde et doivent réaliser des courses, casse-têtes, puzzles, etc. Concernant les niveaux, cela ne change pas beaucoup du mode solo, on retrouve parfois les mêmes. Le dernier niveau — que j’appelle le niveau bonus — concerne que le basket : Piku contre Niku ! Ils doivent mettre un coup de pied dans la balle jusqu’au panier pour pouvoir marquer 3 buts pour gagner, mais il y a des éjecteurs (trampoline) qui renvoient la balle pratiquement au milieu du terrain.

Pikuniku !
Pour conclure…

Pikuniku est, selon moi, un bon petit jeu d’aventure. Un peu enfantin à mon goût, mais qui m’a énormément plus et m’a beaucoup fait rigoler. La bande-son nous met dans une bonne ambiance. Incarner un petit personnage qui fait penser aux Barbapapa est très marrant. Les décors du jeu sont tout simplement splendides ainsi que les couleurs et tous les personnages. Si vous n’y aviez pas encore joué, je vous le conseille vivement ! Vous n’allez pas être déçu.

Dans le même genre

Laisser un commentaire