Oxide Room 104

Oxide Room 104 est un jeu d’horreur solo à la première personne. Il a été développé par le studio espagnol Wild Sphere et édité par Perpetual Europe et Wild Sphere. Le jeu est disponible sur PC, Playstation 4 et 5, Xbox One / Series et Nintendo Switch depuis le 16 Juin 2022.

écran d'accueil du jeu oxide room 104

Synopsis

Un jeu de body horror au gameplay d’escape game à vous glacer le sang. De mauvaises décisions ont amené Matthew dans cet effrayant motel. Maintenant, c’est à vous de trouver le moyen de vous échapper. Vous en sortirez vous en vie ?

Rendez-vous dans un motel crasseux

La mission d’Oxide Room 104 paraît simple : sortir d’un motel sain et sauf.

Plus facile à dire qu’à faire !

Le jeu commence sur une ambiance plutôt tranquille sur un fond musical entraînant. Nous incarnons Matt (Matthew) au volant de sa voiture en direction d’un motel. Une fois arrivé devant l’entrée, il reçoit un message, un contact lui demandant de rassembler ses affaires et de le rejoindre au motel.

À noter les tâches de sang sur son t-shirt. Je vais être honnête, je ne sais pas ce qu’il a fait avant d’arriver devant le motel…

Mais ce n’est pas le sujet de toute façon !

Une fois à l’accueil du motel, un homme étrange en combinaison orange assomme Matt et ce dernier se réveille plus tard dans une baignoire, les membres attachés par des menottes. Voilà l’ambiance.

homme en orange penché sur le personnage principal attaché dans une baignoire

Après une petite discussion au calme avec son tortionnaire, il se retrouve dans une salle de bain. La salle de bain de la chambre 104 pour être plus exact.

Des puzzles à résoudre

Notre but final est de sortir de ce motel vivant. Pour cela, il va falloir résoudre des petits puzzles et trouver les objets qui vont nous permettre d’avancer.

Il est possible d’interagir avec quasiment tous les objets de notre environnement. En revanche, la plupart ne servent à rien. Malheureusement, si vous êtes comme moi et que vous doutez de l’usage d’un rouleau de papier toilette (eh bien oui, on ne sait jamais) alors vous allez passer 5 minutes en plus dans une pièce après avoir cliqué sur 6 rouleaux éparpillés un peu partout.

dans une cuisine, avec le texte "allumer" la gazinière

Pour résumer, il va falloir se concentrer sur les objets qui, dans la vie réelle, servent à nous sortir de situations compliquées. Une clé, une arme ou des munitions sont généralement les bons items à débusquer et à garder.

De toute façon, si vous n’avez pas récupéré tous les items nécessaires d’une pièce, le jeu ne vous laissera tout simplement pas sortir de la chambre.

Premier conseil pour bien avancer : sachez que si vous n’avez pas la clé d’une chambre, vous ne pourrez pas y entrer. Alors cherchez bien dans chaque chambre déjà visitée mais aussi dans tous les recoins sordides du motel.

Petite ambiance macabre comme on les aime

Oxide Room 104 est bel et bien un jeu d’horreur. Déjà, la cour intérieure du motel nous met à 100% dans l’ambiance : voiture immergée au fond de la piscine, des tables de jardin en métal rouillé et un petit jardin en friche où plus rien ne pousse. Et puis, on va pas mentir, cela fait surement des mois que ce motel n’a pas été bichonné…

vue sur les étages à peine éclairés du motel

De plus, les couloirs des étages des chambres sont sombres, à peine éclairés par les petites lampes au-dessus des portes. En revanche, cela ne gâche pas du tout la visibilité. L’équilibre ténèbres / lumière est très bien maîtrisé ! Aussi, les visuels sont très bien réussis et de bonne qualité car même à 50 mètres, vous n’allez pas rater un certain personnage traînant des pieds au bout du couloir (sursaut garanti !) 🥶.

Par contre, une fois à l’intérieur, la vision est quelque peu diminuée lorsqu’il n’y a pas de lumière allumée. Je vous conseille de bien balayer du regard ce qui vous entoure. Sinon, prenez garde à ne pas vous blesser ou vous faire empoisonner par des mutants ignobles.

D’ailleurs, un bon point pour notre cher bourreau en combinaison orange. Son visage défiguré, que l’on distingue clairement, n’inspire aucunement la sympathie même s’il tente la plupart du temps de nous rassurer. À sa manière…

Il ne faut pas mourir

Oxide Room 104 a été construit sur un gameplay évolutif. Il propose déjà 4 fins différentes. Ce qui définit la fin dépendra de comment nous nous débrouillons.

Par exemple, il est possible de débloquer la fin parfaite si nous arrivons à ne jamais se blesser ou mourir. Bonne chance !

En outre, plus Matt perd la vie, moins il a de chance de terminer son aventure effrayante en un seul morceau. En somme, le gameplay évoluera en fonction de la qualité de notre jeu.

Temps de jeu plutôt court

Oxide Room 104 est pour moi parfait pour les joueurs / joueuses novices du genre jeu d’horreur. Son format est court, il nous demande de réfléchir un minimum et il est surtout parsemé de petits screamers qui réveillent comme il faut.

au loin un personnage mystérieux

Pour ma part, j’ai pu terminer le jeu en à peu près 2 heures. Sans surprise, ma fin n’était pas la meilleure… Mais j’ai été ravie de pouvoir le boucler du premier coup !

En revanche, les développeurs ont tout de même pensé à nous donner la possibilité de retourner dans le motel afin de recommencer l’aventure pour ainsi améliorer notre performance. Car il se peut que vous terminiez le jeu sans avoir ouvert toutes les chambres, et sans avoir récolté tous les indices.

Une partie complète sans erreur ne durera pas plus de 3 heures à mon avis, donc il est facile de se laisser tenter de recommencer, histoire de finir sur une meilleure note (et de débloquer tous les trophées).

Si vous aimez les jeux d’horreur, jetez un œil à notre article sur The Quarry ici !

Mon avis sur Oxide Room 104

J’ai trouvé le jeu très accessible. L’atmosphère est typique d’un jeu d’horreur qui ne manque pas de nous faire sursauter ou crier à quelques moments inattendus. Les monstres présents sont rebutants mais peu agressifs. Ainsi, nous ne sommes pas submergés par une pression constante qui nous fait agir trop rapidement et nous met encore plus en danger.

un monstre sans tête fait les 100 pas, alors que des lianes étranges bloquent une échelle

Petit bémol, la maniabilité sur console était pour moi le point négatif, qui me sortait un peu de l’immersion. La sensibilité de la caméra est difficile à gérer même avec un réglage au minimum. J’ai eu, la plupart du temps, du mal à interagir avec un objet car le curseur ne voulait pas s’arrêter dessus.

Pour finir, j’ai quand même passé un très bon moment. Je n’avais qu’une envie, c’était de sortir de ce motel maudit ! L’atmosphère lugubre du lieu et la musique oppressante nous permettent de bien profiter du gameplay, et à chaque porte que l’on ouvre on ne sait jamais qui (ou quoi) se trouvera derrière !

Pour conclure…

Le jeu d’horreur Oxide Room 104 mérite que l’on passe 2 à 3 heures dessus. Les mystères de l’intrigue sont difficiles à comprendre dès le début. De ce fait, c’est un pari gagné car il faut aller jusqu’au bout et récolter toutes les informations dans le but de résoudre l’énigme et découvrir ce qu’est l’Oxide.

La possibilité de pouvoir accéder à différentes fins prouve également que le studio a fait l’effort d’étoffer son game design pour le rendre tout sauf ennuyant !

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Divers scénarios de fin

Atmosphère stressante constante

Carte disponible (même si elle n’est pas indispensable)

Possibilité d’agrandir son inventaire avec des accessoires supplémentaires

Combiner des objets pour en créer des nouveaux

Les points négatifs

Maniabilité sur console à perfectionner

Monstres peu variés et peu agressifs

Temps de chargement un tantinet long

Dans le même genre

Laisser un commentaire