Noob – Les Sans-Factions

Noob Les Sans-Factions est un jeu développé par Black Pixel Studio et OlydriGames ; édité par Olydri Studio et Microids, sorti le 29 Juin 2023 en édition physique et digitale sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series, PC et Nintendo Switch.

Ce test a été réalisé sur une version Nintendo Switch fournie par l’Éditeur.

La rédaction remercie Microids et Olydri pour l’exemplaire “édition limitée” ainsi que pour les Goodies du jeu ! 🙂

Pour votre information, ce test est garanti sans spoilers (sauf évidemment les premières heures du jeu afin de vous présenter les personnages principaux).

♫♫ Noob oh oh je suis un noob, un Nolife un vrai ♫♫

Noob, qu’est ce que c’est ?

Noob – Les Sans-Factions est le RPG tiré de la Websérie Noob créée par Fabien Fournier et diffusée à partir de 2007 sur la chaîne Nolife. Cette web série retrace les aventures de la guilde Noob dans le monde virtuel Horizon qui est le MMORPG le plus joué dans leur univers. 

Cette guilde est composée de plusieurs membres plus ou moins doués et aux origines IRL diverses et variées : Artheon le guerrier à la patience légendaire, Omega Zell l’assassin aussi misogyne que narcissique, Sparadrap le prêtre noob par excellence et Gaea l’invocatrice vénale et manipulatrice. Tout ce petit monde va vivre des aventures épiques dans le but ultime de devenir niveau 100 et de devenir les meilleurs joueurs d’Horizon. 

Des donjons, du PVP, des embrouilles de Guilde, des combats inter-factions et beaucoup d’autres choses sont au programme de cet univers.

À l’heure actuelle la web série en est à sa dixième saison (la onzième est en post production au moment de la rédaction de ce test). Je ne vous spoile pas la série mais sachez juste que les enjeux, les intrigues sont de plus en plus importants. La réalisation, les effets spéciaux et les costumes ont également fait des très bons progrès et sont beaucoup plus impressionnants qu’à leur début (vous pouvez comparer avec les visuels ci dessous).

Saison 1 visuel Noob
Evolution du stuff Noob
Visuel saison 9 Noob

Résumer l’entièreté de cet univers serait trop long pour ce test mais sachez que cette web-série est vraiment très bien écrite et réalisée de main de maître par Fabien Fournier et ses collaborateurs. Et je ne dis pas cela car je suis un fan inconditionnel depuis la saison 1 🙂

Je vous invite à consulter le site Internet d’Olydri Studio (https://noob-tv.com/) qui vous présentera plus en détail cet univers riche et complexe.

Vous l’aurez compris, je vous invite très fortement à regarder cette web série. Toutefois je vous préviens que la première saison a un peu vieilli (plus de 15 ans quand même), donc ne vous y fiez pas et accrochez vous !! Tentez l’aventure et si vous êtes fan d’humour, de références geeks, d’heroic fantasy et de MMORPG, je vous invite à stopper la lecture de cet article, regarder l’intégrale de la série et les 3 films et revenir après 🙂

La web-série française qui cartonne dans les crowdfundings

C’est bon ? Vous avez tout regardé ? Alors heureux(se) de l’expérience ? Plongeons-nous maintenant dans les origines du jeu et des films Noob.

En 2013, fort du succès de la série, Olydri Studios décide de lancer une campagne Ulule de financement participatif, pour la création d’un film pour finir la deuxième époque de la série (saison 2 à 8), l’objectif est de 35 000 €. C’est un tel raz de marée que la somme récoltée sera de 682 161 €, soit 1948% de la somme de départ. Même la presse généraliste comme France Inter et Libération en parleront sur leur antenne et dans leurs pages !!! Ce ne sont pas 1 mais 3 films qui seront finalement tournés et projetés au Grand Rex entre 2015 et 2017 puis redécoupés en saison 6 à 8 pour une diffusion sur Internet !!!

Affiche Film 1
Affiche film 2
Affiche Film 3

En 2017, un nouveau projet est lancé via Ulule : le jeu vidéo Noob avec un projet initial de 90 000 €, la somme récoltée sera cette fois de 1 246 153 € battant le record européen de financement participatif et est le premier projet européen à dépasser le million !!!

En plus de la série, des films et du jeu, la websérie et son univers transmédia se compose de : 

  • 8 Romans
  • 13 Tomes de la Bande Dessinée
  • 4 Mangas
  • 6 Lights Novels
  • 1 Jeu Vidéo
Roman noob
bande dessinée Noob
Manga tome 1

Bref, c’est un succès immense pour cette web-série à la française. Fabien Fournier et ses collaborateurs ont trouvé la formule et c’est amplement mérité pour l’ensemble des équipes techniques et les acteurs !!!
Petite précision qui me semble importante néanmoins : nullement besoin d’avoir vu toute la série, les films et d’avoir lu toutes les œuvres annexes. Noob – Les Sans-Factions s’apprécie également quand on est néophyte, on passe certes à côté de pas mal de clins d’œil mais cela n’entache en rien l’attachement à l’univers et aux personnages !!

Le RPG qui simule un MMORPG

Après cette petite présentation de l’univers Noob, attaquons-nous au cœur du sujet : le RPG Noob les Sans-Factions est un RPG au tour par tour qui se veut un hommage aux RPG de notre enfance tels que : les Final Fantasy, la série des Chrono et des Dragon Quest et tant d’autres. Penchons-nous pour commencer sur l’histoire de cet opus.

Un jeu Noob sans la Guilde Noob

Au risque de surprendre, les personnages de la guilde Noob ne seront pas ceux que vous incarnerez dans Noob – Les Sans-Factions. Ici nous jouerons les avatars de deux personnes réelles : Adam et Martin. Ces derniers sont férus d’e-sport et voudraient devenir joueurs professionnels mais ne sont vraiment pas doués dans ce domaine (qu’importe le jeu auquel ils jouent). C’est alors que les gérants de leur cybercafé habituel les réconfortent en leur racontant la légende de la guilde Noob sur Horizon 1.0, et leur prouvent que même des débutants peuvent devenir des joueurs très doués avec de l’investissement et de la volonté !! Adam et Martin décident donc de se lancer sur Horizon qui en est à sa version 4.2 avec comme volonté de monter au niveau 100 avant la sortie de la version 5.0.

Adam et Marty

Martin décide d’incarner Baster un Néogicien (une sorte d’ingénieur spécialisé dans les armes et bombes) et Adam décide d’incarner un Barbare nommé Drek. Très rapidement ils seront rejoints dans leur quête de puissance par Logs un Élémentaliste et May une Cartomancienne. Tous les 4 ont plus ou moins le même objectif : être niveau 100 avant la prochaine extension, ils décident donc de collaborer et de “rush” (c’est à dire aller le plus vite possible) le niveau 100 : la guilde Rush est fondée et décide de marcher dans les pas de l’illustre Guilde Noob…

la guilde Rush

Aux frontières du réel

Si L’histoire semble basique c’est ne pas se rendre compte d’une subtilité et non des moindres. Nous jouons des avatars de joueurs dans un MMORPG, nous passerons donc à la fois par le monde “réel” où Adam et Martin assistent à des évènements mais aussi rencontrent d’autres joueurs (tels que les joueurs de Logs et May mais aussi d’autres guildes présentes dans Horizon) et par le monde d’Horizon 4.2 quand ils décident de continuer leur montée de niveau …

Leurs “progressions” se font à la fois IRL et dans le jeu ce qui permet à la narration de se concentrer sur plusieurs axes intéressants : Martin deviendra-t-il ce grand joueur professionnel qu’il aspire à être ? Est-ce que le joueur de Logs arrivera à pouvoir aider tout le monde comme il le souhaite ? Et tant d’autres.

Nous avons donc l’impression d’évoluer dans deux mondes et c’est plaisant de pouvoir faire une pause d’Horizon et de se plonger dans le monde réel (comme le font Adam et Martin). L’histoire est bien écrite et on sent que Fabien Fournier est toujours à l’écriture : les jeux de mots au niveau des noms des PNJ (Personnages Non Joueur) sont toujours présents (Mention spéciale à Nadir Rafale et Jack Céparou), les références à des tonnes d’univers différents sont là également (d’ailleurs arriverez vous à tous les trouver ?).

Après ce passage sur l’histoire et son écriture, voyons maintenant le Gameplay du jeu Noob – Les Sans-Factions.

Du MMORPG hors ligne ? 

Le combat pour les Noobs

Comme dit précédemment, le jeu se veut une ode aux RPG des anciens temps, que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître 🙂

On retrouve un système de combat au tour par tour ultra classique. Ici, la réflexion et l’anticipation prennent le pas sur l’action et la rapidité. Merci, merci Fabien Fournier et BlackPixel Studio de nous faire revenir aux fondamentaux de nombreux RPG qui ont bercé nos enfances et nos adolescences 🥰
Chaque personnage peut soit utiliser des compétences, attaquer, défendre, certains peuvent utiliser le Mana pour jeter des sorts de dégâts ou de soins (Logs et May), quand d’autres utilisent la Rage (Dresk) ou le Psychisme (Baster). Bref du classique qui nous rappelle les Final Fantasy 4 à 6 avec les différents Jobs disponibles, un retour aux sources pour les vieux comme moi.

combat

L’ordre des tours est défini par la vitesse de chacun (ami comme ennemi) et une barre en haut de l’écran nous indique le tour en cours et le tour suivant. Cela permet de peaufiner la stratégie et d’anticiper pour agir au mieux.

La préparation, c’est pas pour les Noobs !!

Noob Les Sans-Factions étant une simulation de MMORPG, nous y retrouvons les fameux arbres de talents. Chaque personnage en possède plusieurs, excepté Baster, ce qui leur permet de changer de rôle (la sainte trinité Tank, DPS, et Healer). Ceci nous permet de modeler l’équipe selon nos désirs et nos besoins, même si les personnages ne peuvent exercer les 3 rôles (excepté Logs) car ils sont cantonnés à 2.

talent Darek
talent Logs

Les quêtes sont également de la partie, certaines sont répétables (on parle dans les MMORPG de quêtes journalières ou hebdomadaires), certaines font avancer l’intrigue, d’autres sont purement facultatives. Presque toutes les quêtes rapportent de l’expérience et/ou des objets. Elles sont donc fortement recommandées pour faire monter les niveaux rapidement de nos avatars.

Noob – Les Sans-Factions reprend un élément important de la série : la Tour Galamadriabuyak. Tous les 10 niveaux, votre progression en niveaux est bloquée tant que vous n’avez pas accompli l’étage correspondant dans cette fameuse tour. Pas de possibilités d’être à des niveaux permettant de rouler sur le contenu du jeu et c’est plutôt bienvenu car nous ne sommes jamais à l’abri d’un combat perdu (surtout en mode difficile où les dommages subis par vos personnages sont multipliés par 3, à bon entendeur ^^).

Les métiers reprennent leurs rôles. À raison de deux par personnages, ceux-ci vous permettront de miner, récolter des fleurs, crafter des objets, capturer des familiers, etc. Cela renforce encore plus le côté immersif des MMORPG même si je trouve la montée d’expérience dans les métiers beaucoup trop lente par rapport à la progression de l’aventure dans les zones du jeu.

éleveur
cuisinier
inventeur

Tous ces éléments font une bonne immersion et permettent de garantir une bonne durée de vie, surtout si vous visez tous les trophées du jeu. À titre d’information, j’ai joué environ 25h pour le test, et je viens juste de passer niveau 31 en flânant à droite et à gauche pour les métiers et les quêtes secondaires, et l’exploration du moindre petit easter egg 🙂.

Abordons maintenant la direction artistique et sonore de Noob – Les Sans-Factions. Sera-t-il à la hauteur des jeux auxquels il veut rendre hommage ?

L’art pour les Noobs

La direction artistique et musicale de ce jeu se montrent à la hauteur de la tache qui leur incombe : à savoir rendre hommage aux anciens RPG et toujours surfer sur cette fibre nostalgique. Il faut également rappeler que le jeu a été développé par un tout jeune studio indépendant.

La musique pour les Noobs

Noob les Sans-Factions possède une bande son de bonne qualité. 70 pistes composent cette OST, ce qui est énorme pour une production indé. Certaines musiques me sont restées dans la tête même en ayant coupé la console telles que le thème du monde réel et celui de l’île Piritas. Un seul compositeur a réalisé l’ensemble de l’OST : Benjamin Oziel. Je dois reconnaître avoir découvert cet artiste avec Noob Les Sans-Factions mais son univers contient plein de styles et de genres différents (n’hésitez pas à consulter sa page Youtube, cela vaut le coup d’oreille ^^). Il livre ici des compositions épiques, héroïques et certaines plus mélancoliques comme le thème de l’écran titre. Je ne sais pas si c’est voulu mais on sent également une ode aux OST des vieux RPG et cela fait du bien aux oreilles. Bref un quasi sans faute !! Je vous mets en lien ci-dessous, l’OST que Olydri Studio a mit à disposition sur Youtube afin que vous puissiez vous faire votre propre avis 🙂

La direction artistique pour les Noobs

Noob Les Sans-Factions et sa direction artistique font également très bonne figure. Surtout en ce qui concerne les nombreux avatars des PNJ et joueurs réels et d’Horizon 4.2. Les dessins sont l’œuvre de Philippe Cardona, qui est également le dessinateur de la bande dessinée Noob.

ash
jaquette alternative
kevin

En ce qui concerne les décors, ceux-ci sont en 3D et sont de qualité inégale par moment malheureusement. Autant les villes et les personnages sont très bien détaillés, autant certaines zones telles que la forêt tropicale sont moins fournies et pourraient faire tiquer certaines personnes.
Entendons-nous bien, le jeu n’est pas moche, et quand on se veut être une ode aux anciens RPG, c’est très bien vu que de ne pas faire des graphismes à la FF16. L’histoire et le Gameplay avant la beauté du jeu !!!

Par contre, un point que je trouve très dommageable, ce sont les temps de chargement dans les zones (compter à peu près 10s pour rentrer dans une maison et 15 pour en sortir) mais surtout à la sortie ou l’entrée sur le planisphère qui prend entre 30 et 45s. C’est juste insupportable, surtout que l’icône de chargement ne tourne pas donc on a l’impression que le jeu plante à chaque entrée ou sortie de chaque zone. Frustrant et à la longue énervant 

Pour conclure…

Noob les Sans-Factions est un bon simili MMORPG qui reste fidèle à ses origines et à son univers. Y jouer ravive une fibre nostalgique pour les anciens comme moi et fait sourire voire franchement rire les fans de l’univers de Noob. Une durée de vie conséquente, une histoire prenante, un Gameplay aux petits oignons. Tout serait presque idyllique s’il n’y avait pas ces petites fausses notes dans la DA et les temps de chargement très longs.

Quant à moi, je vous laisse, je dois finir de gravir la Tour Galamadriabuyak, atteindre le niveau 100, débloquer les furies, farmer mon stuff of the Dead et recruter du monde pour ma guilde… Et comme le dit Sparadrap : « Au fait, vous voulez pas rentrer dans ma guilde ?? »

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

RPG à l’ancienne

Ode aux RPG old-school

Simuler un MMORPG dans un RPG

Les nombreux clins d’œil Geek

Durée de vie conséquente avec les nombreux succès

Les points négatifs

Des temps de chargement très long

Une DA inégale

Quelques petits bugs

ON VEUT JOUER AU FLUXBALL !!!

Vous devriez Lire aussi
Five Nights at Freddy's : Security Breach

Dans le même genre

Laisser un commentaire