Prinny Presents NIS Classics Volume 3

En cette rentrée de septembre 2022, NIS nous fait l’honneur d’une troisième compilation de Tactical RPG venants tout droit de l’ère PS1 / PS2. Comme pour les volumes 1 et 2, nous avons encore une fois deux jeux au sein de ce volume 3. Quels sont-ils ? Découvrons-le ensemble dans ce test.

Volume 3, les jeux

Dans cette nouvelle compilation de jeux classiques de Nippon Ichi Software, nous retrouvons deux nouveaux Tactical RPG : La Pucelle Ragnarok et Rhapsody: A musical adventure. On fait face comme pour les autres volumes à un menu tout ce qu’il y a de plus simple, avec deux images titres des jeux côte-à-côte.

Synopsis

Rejoignez votre ami Prinny pour vivre l’histoire de NIS avec Prinny Presents NIS Classics Volume 3: La Pucelle: Ragnarok / Rhapsody: A Musical Adventure ! Pour la première fois en Occident, vous pouvez découvrir La Pucelle: Ragnarok, proposé ici avec plein de contenu supplémentaire tel que de nouveaux scénarios, de nouvelles recrues et des personnages DLC ! Il comprend même de nouvelles voix, une nouvelle musique et le voyage rapide, dood ! Découvrez ensuite le précurseur de la série Disgaea avec le jeu de stratégie-RPG, Rhapsody: A Musical Adventure, un classique remis au goût du jour grâce à des graphismes affinés et une image optimisée. Découvrez l’histoire de NIS avec ce superbe lot de deux jeux, dood !

Nintendo eshop fr

La Pucelle Ragnarok

Histoire

Dans ce jeu, nous suivrons les aventures de Prier et Culotte, une grande sœur et son petit frère. Ils viennent tout juste de passer les examens finaux pour devenir chasseurs de démons pour l’église La Pucelle. Pourtant, les voilà déjà partis à l’aventure pour combattre une invasion de zombies. Mais ce ne seront là que leurs premiers adversaires, car de nombreuses choses se trament dans l’ombre…

À l’origine, La Pucelle Ragnarok est sorti en 2009 sur Playstation Portable (PSP). Celui-ci était déjà un portage de La Pucelle: Tactics, sorti lui en 2002 sur Playstation 2. Un des gimmicks du jeu est que chaque personnage a un nom français, ce qui est très drôle prononcé avec l’accent japonais.

Gameplay

La Pucelle Ragnarok est un Tactical RPG qui ressemble beaucoup à Disgaea, comme la plupart des autres titres NIS de cette époque. Il s’en démarque tout de même par son univers et quelques détails cosmétiques. En effet, si les combats se déroulent sur un damier en 3D comme tout Tactical qui se respecte, chaque affrontement sera l’occasion d’une séquence en 2D montrant les actions de chaque protagoniste, allié ou ennemi.

La première chose à faire sera bien sûr de choisir les personnages qui participeront à la bataille. Ensuite, on les déplace plus ou moins près des ennemis et on choisit l’attaque à effectuer. Comme pour Disgaea, il sera crucial de bien placer vos unités pour maximiser les dégâts, par exemple en plaçant des alliés les uns à côté des autres pour recevoir de l’aide ou encore en les plaçant autour de l’adversaire pour une attaque combo.

Bon à savoir : vous pouvez aussi cumuler l’attaque combo avec l’aide d’alliés à proximité pour encore plus de puissance de frappe.

Purification !

Une autre mécanique, c’est celle de la purification. Celle-ci ne peut être effectuée que par les membres de l’église La Pucelle et permet deux choses différentes. La première, c’est purifier un ennemi. Après un certain nombre de fois dans le même combat et sur la même cible, ce dernier sera enclin à rejoindre votre équipe. Pour finaliser le recrutement, il suffira de… les éliminer.

L’autre utilisation de la purification, c’est purifier les nœuds d’énergie sombre. Ce sont de petits diamants de différentes couleurs et qui, en général, sont la source de flux d’énergie. Chaque couleur est associée à un élément et bien évidemment l’effet des flux ne sera pas le même selon. Les flux sont importants car ils permettent de nombreuses choses lorsque leur source est purifiée.

L’utilisation des flux

Tout d’abord, vous pouvez changer la direction des flux en positionnant vos alliés sur leur trajectoire et en choisissant un côté. Ensuite, la purification va détruire le noyau et le flux, provoquant alors l’effet de l’élément associé. Le rouge par exemple provoquera des dégâts de feu sur les adversaires… mais pas les alliés ! Quel que soit l’élément, chaque personnage de votre équipe se trouvant sur le flux (ou qui purifie d’ailleurs) aura droit à une seconde action dans le tour. Un tour bonus en somme, rien de moins !

Ensuite, si vous réussissez à faire qu’un flux forme un cercle complet (enfin un carré ou un rectangle quoi) d’au moins quinze cases de long et que vous purifiez la source, cela génèrera une attaque dite Miracle. Celle-ci, en plus des dégâts provoqués sur les adversaires sur le flux, en fera également de très très gros sur tous les monstres se situant sur ou dans ce cercle.

Rhapsody: A musical adventure

Histoire

Cornet est une jeune fille qui a le pouvoir de communiquer avec les poupées. Elle possède également une corne (l’instrument de musique) pouvant réaliser les souhaits. Accompagnée de sa meilleure amie Kururu, qui est d’ailleurs une poupée, elle va tenter de réaliser son rêve : rencontrer le prince Ferdinand. Mais la route sera jonchée d’embûches, entre les complots politiques, une sorcière voulant dominer le monde et son éternelle rivale : Etoile Rosenqueen.

Rhapsody: A musical adventure est tout d’abord paru sur la première Playstation en 1998 avant d’avoir droit à une seconde jeunesse sur Nintendo DS en 2008. Il s’agit du premier titre de la trilogie Marl Kingdom, composée de Rhapsody donc, mais aussi de Rhapsody 2: Little Princess (Playstation, 1999) et Angel’s Present: A Marl Kingdom Story (Playstation 2, 2000). Il est à noter que La Pucelle Ragnarok se situe dans le même monde que Rhapsody, mais plus tard, le jeu mettant en scène entre autres le descendant de Cornet.

Gameplay

Rhapsody: A musical adventure est aussi un Tactical RPG. Ici, notre héroïne principale, Cornet, a plus un rôle de support qu’autre chose. En effet, elle se sert de sa corne pour booster la puissance de ses alliés (notamment les poupées). À chaque utilisation, cela fait monter une jauge. Celle-ci permet à Cornet d’utiliser son pouvoir spécial : Rewards. Il s’agit d’attaques extrêmement dévastatrices et ayant l’apparence… de sucreries. Oui, nous sommes dans une ambiance très mignonne ici.

Les autres protagonistes sont les poupées, à l’exception de Kururu qui ne participe pas aux combats. Vous trouverez donc vos alliés au fil de votre aventure. Mais vous en aurez d’autres aussi en la forme de vos ennemis. Après un combat, certains vous demanderont s’ils peuvent vous rejoindre dans votre aventure. À vous de voir si vous les acceptez ou pas.

Le reste du système de combat est très classique pour le genre, si ce n’est l’absence de possibilité de changer la direction où regardent vos personnages à la fin d’un tour.

La technique de NIS Classics Volume 3

Évidemment, cette compilation vient avec de nombreux ajouts, que ce soit des améliorations graphiques, sonores ou du contenu supplémentaire. On a aussi quelques petites retouches du gameplay, facilitant un peu la montée en niveau pour se concentrer sur le scénario sans avoir à farmer des heures.

Côté graphique, La Pucelle Ragnarok s’en sort très bien et est très agréable à regarder. C’est moins le cas avec Rhapsody: A musical adventure, qui accuse un âge un peu plus élevé et des options de filtre pas forcément extra. Personnellement, j’ai mis sur CRT. Le filtre lissant a pour effet de rendre les décors plus beaux mais le problème est que cela rend les personnages complètement flous, et aussi un peu les textes.

Parlons de ces derniers d’ailleurs. Ils sont malheureusement disponibles uniquement en anglais sur les deux jeux. C’est bien dommage car même si la compilation est classée PEGI-12, le côté mignon des graphismes aurait pu plaire aux plus jeunes (surtout Rhapsody). Mais la barrière de la langue sera présente pour la plupart des joueurs.

Retrouvez notre Test de Prinny Presents NIS Classics Volume 2 ici !

Deluxe Edition

NIS nous gâte avec une édition deluxe plutôt sympathique. Celle-ci réunit le jeu en version cartouche, un CD avec l’OST des deux jeux et un livret compendium avec des illustrations des personnages, des informations sur eux et quelques artworks, le tout dans une boîte cartonnée. Une petite attention qui plaira aux plus grands fans de ces deux titres.

Pour conclure…

Prinny Presents NIS Classics Volume 3 nous fait découvrir ou redécouvrir deux Tactical RPG sympathiques et mignons datant déjà de quelques années. Ils sont la source d’inspiration de la série Disgaea et cela se ressent dans leurs gameplay. Si vous n’avez pas peur de l’anglais, c’est le moment de vous replonger dans ces classiques qui vous procureront de très nombreuses heures de jeu !

Prinny Presents NIS Classics Volume 3 est disponible depuis le 2 septembre 2022 sur PC, PS4 et Nintendo Switch pour 39,99€. La version Nintendo eshop vous demandera 1Go d’espace disponible mais le jeu existe aussi en version cartouche pour notre plus grand plaisir.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Deux classiques de NIS jouables où l’on veut en version Switch

Un petit boost cosmétique et d’autres petits ajouts

Les points négatifs

Pas de textes en français

Le filtre lissant dans Rhapsody qui floute les personnages et un peu les textes.

Dans le même genre

Laisser un commentaire