Ancestor’s Legacy

Ancestor’s Legacy est un jeu de stratégie en temps réel développé par Destructive Creations et édité par 1C Entertainment sorti sur PC et Xbox One le 22 mai 2018.

Histoire

Ancestor’s Legacy nous fait suivre quatre différentes nations (les Vikings, Saxons, Allemands et Slaves) au cœur d’une Europe médiévale fidèlement retranscrite.

Chez les Vikings, nous nous retrouvons en l’an 793 et nous suivrons les traces d’Ulf Barbe-d’acier et de ses troupes partant à l’assaut du monastère de Lindisfarne. La seconde campagne nous fait suivre Vidar, un guerrier nomade, en l’an 860.

Ancestor’s Legacy

Chez les Saxons, nous suivrons tout d’abord Eustache de Boulogne en l’an 1051 dans la campagne Édouard le Confesseur, puis nous serons amenés à repousser une invasion viking en 1066.

La première campagne des Allemands prend place en 1273 juste après le couronnement du roi Rodolphe 1er. Il s’agira ici de lutter contre des barons renégats puis de combattre Ottokar II, un puissant contestataire du trône. La seconde campagne, Ordre Teutonique, prend place en 1260. On y suivra Herkus Monte, un jeune prussien enrôlé de force dans l’ordre et chargé d’envahir la Prusse.

Enfin, chez les Slaves, la première campagne nous entrainera dans l’unification des tribus slaves par le jeune prince Miesko 1er en l’an 960. La seconde campagne se déroule en 1017 et nous découvrirons l’histoire des descendants de Miesko 1er dans leur lutte contre l’empereur du Saint Empire, Henri II.

Ancestor’s Legacy

Gameplay

Le jeu se déroule sur de vastes cartes en 3D temps réel dans lesquelles il faudra progresser jusqu’aux divers objectifs. Pour cela, vous aurez besoin de ressources, comme le bois, la nourriture et le métal.

Vous devriez lire aussi  Gran Turismo 7

Ces ressources s’obtiennent en gérant votre village et en annexant ceux situés aux alentours. La gestion du village est assez basique avec des boutons permettant de recruter des paysans pour les diverses tâches de récolte, la construction de tentes/maisons et des bâtiments militaires ou religieux, la construction de tours d’archers pour la défense, le recrutement de soldats de divers types (une fois les bâtiments correspondants construits), les améliorations (des villageois, des coûts d’entretien des soldats…), le passage à l’ère technologique suivant et enfin un onglet dédié aux bienfaits religieux (disponible après avoir construit une église).

Ancestor’s Legacy

Les villageois sont gérés automatiquement, c’est-à-dire qu’il n’est pas possible de définir leur nombre ni leur attribution. Le positionnement des bâtiments aussi se fait de manière automatique, on ne peut que choisir ce qu’on veut construire. Le gameplay est conçu pour se focaliser sur les troupes et la stratégie.

Ancestor’s Legacy

Vous aurez accès à diverses unités, chacune ayant un avantage sur un autre type de troupe et un handicap face à une autre. Chaque unité est composée d’un nombre de soldats et il sera possible de reconstituer ce nombre maximum dans un village allié (moyennant ressources bien sûr). Chaque type dispose de ses propres compétences actives pouvant changer la donne sur le champ de bataille, mais disposant d’un cooldown, on ne pourra donc pas les spammer. Les unités gagnent en expérience et peuvent être améliorées via l’armure (coût en fer) ou à chaque niveau. À ce moment-là, trois choix s’offrent à vous, par exemple améliorer la défense ou l’attaque ou la vitesse. Enfin, les unités peuvent se soigner ou battre en retraite.

Vous devriez lire aussi  Shadow Tactics: Aiko's Choice

Les églises vous donnent accès à des bonus utilisables quand bon vous semble, mais aussi soumis à un cooldown. Vous pourrez par exemple augmenter temporairement l’attaque de toutes vos unités.

La stratégie a une grande place dans Ancestor’s Legacy. Ainsi, il faudra utiliser le terrain à son avantage afin d’infliger des malus aux adversaires. Par exemple, se cacher dans un champ et prendre l’ennemi par surprise lui infligera de lourds dommages en peu de temps, le prendre à revers ou par le flanc avec une seconde unité aussi. Tout cela influe sur le moral des troupes, que cela soit allié ou adverse, et de ce moral dépend l’efficacité. Certaines unités sont également capables de construire des pièges. On pourra alors soit attendre l’ennemi en étant bien caché, soit l’attirer dans le piège.

Le but du jeu est de conquérir tous les villages et raser le camp de votre adversaire. Cela sera possible contre l’IA, mais aussi contre d’autres joueurs via un mode multi en ligne.

Ancestor’s Legacy

Lire aussi : Rise of Civilization

Technique

Graphiquement, le jeu est plutôt beau, mais sera capable de tourner de manière fluide et avec les paramètres réglés sur Intermédiaire sur une GeForce 1060 6Go. À noter toutefois des lags durant les cinématiques imagées dans les scénarios (les scènes 3D ne sont pas affectées par ce problème).

L’ambiance sonore est plutôt bonne, la musique aussi.

Ancestor’s Legacy

Le jeu est intégralement traduit en français, nous permettant de profiter à fond des scénarios, mais aussi des explications sur les mécaniques.

Le titre ne dispose pour l’instant que de 8 campagnes, mais il faut remarquer que la dernière est arrivée gratuitement via un patch. Il n’est donc pas impossible que d’autres campagnes soient ajoutées dans le futur.

Ancestor’s Legacy

Conclusion

Si vous aimez les jeux de stratégie, vous devriez apprécier Ancestor’s Legacy. Pouvoir découvrir le moyen-âge au travers de quatre peuples différents est intéressant, et une fois les scénarios complétés, on pourra continuer avec le multijoueur. Ancestor’s Legacy est disponible pour 29,99 €.

Vous devriez lire aussi  Les Sims 4 - Îles Paradisiaques

Je vous laisse avec une petite vidéo de mon Gameplay :

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Plutôt beau

Focalisé sur la gestion militaire

Des campagnes intéressantes

Les points négatifs

Seulement 8 campagnes à l’heure actuelle

Dans le même genre

Laisser un commentaire