Mundaun

Mundaun est un jeu d’aventure et de réflexion ayant une ambiance horrifique. Développé par Hidden Fields et édité par MWM interactive, le jeu est sorti le 16 mars 2021 sur Steam, Playstation, Xbox et Nintendo Switch.

Histoire : 

Dans Mundaun, vous incarnez un jeune homme du nom de Curdin. Celui-ci vient d’apprendre le décès de son grand-père tant adoré… Les raisons ? Un incendie qui aurait fait ravage dans la grange de celui-ci.

Curdin décide donc de se rendre dans le village de son grand-père se trouvant dans les alpes suisses pour lui rendre un dernier hommage. Cela fait bien des années que Curdin n’a pas remis les pieds ici… Malheureusement, la mort de son grand-père sème quelques doutes, l’incendie était-il vraiment un accident ? C’est ce que Curdin va essayer de comprendre. Le tout sera semé d’embûches et d’obstacles mais surtout d’ennemis qui seront aux aguets une fois la nuit tombée…

Mundaun est le premier jeu du studio Hidden Fields, qui est composé d’un seul membre.

Cinquante nuance de gris

La première chose que je tiens à souligner est que j’admire le travail de Michel Ziegler. Il faut savoir que le jeu lui a pris au total 7 ans. 7 longues années à travailler sur un jeu en ayant pour compagnie que lui-même ! Le jeu a été réalisé entièrement à la main, rien que pour ça on ne peut que féliciter Mr Ziegler et il mérite amplement que son travail soit remercié en essayant son œuvre ! Ce n’est pas tout, le jeu n’est pas un jeu “ordinaire” avec un paysage choisi au hasard. Michel s’est adapté un maximum pour faire de son titre un jeu historique ! Par exemple, dès le début du jeu, vous pourrez retrouver une chapelle qui a été inspirée par la chapelle de Plantenga !

Mundaun

Un jeu qui rend chèvre

Le but de Mundaun est tout ce qu’il y a de plus simple. Vous incarnez un homme qu’il vous suffira de faire avancer avec des touches classiques. Pour attaquer (quand cela est possible), encore une fois les touches resteront les mêmes que pour la plupart des autres jeux. Vous aurez également à choisir certaines réponses lors des dialogues.

Mundaun

Il vous sera également possible d’ouvrir votre inventaire et de récolter des objets tout au long du jeu comme des allumettes, du café, des tasses… Une fois les objets réunis dans votre sac, il sera possible de les combiner. Par exemple, pour faire du café il vous faudra du café (évidemment), une tasse, de l’eau, des allumettes et une bûche de bois. Le café aura pour but d’augmenter votre agilité.

En prenant Mundaun, attendez-vous non pas à des monstres et du sang à tout va mais à des ennemis bien particuliers… Vos tout premiers ennemis seront des hommes, des hommes de paille… oui oui ! Vous aurez plusieurs manières de les tuer ou bien de fuir en passant discrètement derrière eux mais, soyons d’accord, fuir c’est pour les faibles. Pour faire face à vos ennemis, vous pourrez soit les brûler et assister à un feu de Saint Jean, soit les détruire à l’aide d’une fourche (que vous devez trouver par vous-même).

Votre seule amie sera une chèvre… ou plutôt une tête de chèvre.

Mundaun

Dans la seconde partie, vous ferez face à d’autres ennemis qui eux seront des hommes abeilles, et là, aucun moyen de survie (si ce n’est une tenue d’apiculteur qu’il sera possible d’obtenir à un certain moment). Vous l’aurez donc compris, au moindre bourdonnement, il faudra vous cacher au risque de mourir ! Bien heureusement, au fil du jeu, vous aurez l’occasion de vous procurer une arme, et pas n’importe laquelle : le fusil de pépé ! J’en connais qui ne vont pas faire les malins bien longtemps…

Mundaun

À défaut d’avoir un jeu qui nous procure des frissons, nous retrouvons très régulièrement des énigmes ! Si vous ouvrez bien les yeux, celles-ci ne devraient pas vraiment vous poser de problèmes puisque des indices seront disponibles pour pouvoir les résoudre. Les énigmes sont très bien travaillées, encore une fois on retrouve la signature de Mr Ziegler qui possède un très beau coup de crayon.

Pour conclure…

Amatrice de jeux d’horreur, j’attendais beaucoup de celui-ci. Pour mon avis personnel, Mundaun n’est pas un jeu d’horreur visant à nous faire trembler de terreur. Cependant, on ne peut le comparer à un jeu avec un gros budget car, rappelons-le tout de même, Mr Ziegler a réalisé le jeu entièrement seul. Le titre aurait fait fureur dans les années 90 par son style et ses ennemis qui apportent une ambiance très vintage.  Par moment, l’ambiance pourrait s’avérer être malaisante (en particulier avec la petite fille muette et un peintre qui n’a plus toute sa tête) mais on est loin de plonger dans un univers visant à faire peur.  Amateurs de jeux d’horreur, ne vous attendez donc pas à ressentir des frissons, vous ne trouverez clairement pas de sensations fortes dans Mundaun. Cependant, il y a plein de bonnes choses à retrouver dans celui-ci. Si vous aimez les jeux narratifs et remplis d’énigmes avec une ambiance pesante, celui-ci sera fait pour vous. Vous aurez l’occasion de découvrir un concepteur de jeu ayant un sacré talent pour le dessin, et racontant une très belle histoire. Vous l’aurez compris, Mundaun est un jeu adapté à de nombreux gamers, avec un petit prix pour un travail immense. Bravo Mr Ziegler pour votre travail !

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Graphismes entièrement dessinés à la main

Des musiques très agréables

Possibilité de se balader pour profiter du paysage

Les points négatifs

Une ambiance pas si horrifique que ça

La prise en main du système de visée n’est pas aisée

Les déplacements du joueur qui sont souvent maladroits

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer