Magic : The Gathering – La Guerre de l’étincelle – Forsaken

L’univers de Magic est toujours en constante évolution. Côté lecture, c’est aussi le cas. Les éditions Bragelonne nous proposent de découvrir la suite de Ravnica, le tome se nomme : Forsaken. Si vous êtes fans de l’univers, cela ne vous est pas vraiment inconnu ! Mais allons voir de plus près s’il nous étonne autant que le premier.

Synopsis

Les planeswalkers ont vaincu Nicol Bolas et sauvé le Multivers au prix de pertes considérables. Les survivants pleurent leurs morts et s’attellent à la reconstruction. Mais une disparition en particulier a marqué les esprits : celle de Gideon Jura, champion de la justice et bouclier des Sentinelles. Tandis que Jace et Chandra s’efforcent de se remettre de cette tragédie, leur avenir, comme celui des Sentinelles, demeure incertain. Kaya, nouveau membre de l’organisation, veut aider ses compagnons à écrire ce futur. En se joignant à eux, elle jure de protéger les vivants et les morts, mais son serment est aussitôt mis à rude épreuve. Les maîtres endeuillés des guildes de Ravnica lui confient une mission adaptée à ses talents de chasseuse et d’assassin, qu’elle ne doit révéler en aucun cas aux Sentinelles : traquer et châtier la traîtresse Liliana Vess. Mais cette dernière est introuvable. Abandonnée par ses amis, elle a fui Ravnica juste après avoir vaincu Bolas. Otage de sa cruauté, contrainte de l’aider à commettre ses atrocités jusqu’à ce que Gideon, le dernier à avoir cru en sa bonté, périsse à sa place. Hantée par le dernier don de Gideon et pourchassée par ses anciens alliés, Liliana retourne en un lieu qu’elle avait cru ne plus jamais revoir, le dernier qui lui reste : chez elle…

Mon avis sur Forsaken

On part sur une structure de livre complètement différente du premier, cela m’a un peu perturbée au départ. En effet, chaque chapitre débute avec le nom du personnage concerné, cela permet de nous situer directement dans l’histoire sans trop de se poser de questions. C’est vrai que c’est un style de plus en plus adopté en ce moment, mais dans un livre comme Magic : The Gathering, nous avons tellement de personnages en même temps que c’est vraiment bénéfique.

Ce découpage donne vraiment un rythme différent du premier tome, que j’avais trouvé un peu difficile à lire sur certains chapitres. Ici, c’est dynamique et on change régulièrement d’histoire ou de point de vue.

Côté histoire, la toile de fond de la défaite récente de Bolas exerce une forte influence sur tous les personnages, des traumatismes que chaque planeswalker aborde différemment mais aussi séparés. Et cela touche particulièrement certains en raison de la mort de Gideon. Cela permet de se concentrer sur les nouveaux personnages, mais le seul héros «principal» de l’arc Bolas à se concentrer ici est Liliana. Forsaken passe une partie importante du roman à explorer beaucoup de questions à son sujet. Liliana jeune, ainsi que son immortalité, son pouvoir et son âme. Liliana poursuit sans relâche sa liberté depuis qu’elle a été réhabilitée. Le sacrifice de Gideon en particulier est quelque chose qu’elle ne sait pas gérer, d’autant plus qu’elle se considère comme irrécupérable. Pour les autres personnages, nous avons un gros suivi du premier livre, cela permet une lecture et une compréhension plus facile. Kaya,Teyo et Rat sont très présents, tout comme Ral et Vraska qui sont un peu plus développés ici. On en découvre un peu plus sur la vie personnelle de nos héros, on comprend un peu mieux les relations entre chacun d’eux.

J’ai choisi de poursuivre mon aventure en lisant Forsaken pour voir ce qui va arriver à l’univers, mais si vous avez suivi l’arc de Bolas et que vous voulez tout savoir jusqu’au bout, ce livre sera votre dernière étape. J’ai vraiment adoré Forsaken pour suivre l’histoire de Liliana Vess, cela met vraiment en avant le nécromancien, un personnage que j’apprécie énormément dans l’univers Magic.

Pour conclure…

En tout cas, je ne recommanderais ce livre qu’à quelqu’un de déjà investi dans l’histoire de Magic et de ses personnages, mais qui aura surtout déjà lu le premier tome. L’écriture de Weisman est assez fluide et facile à comprendre (merci au traducteur Sébastien Baert). On s’y plonge rapidement, et c’est un peu moins brouillon que dans le premier tome. Magic : The Gathering – La guerre de l’étincelle – Forsaken nous aide à comprendre comme il faut l’arc de Bolas.

Dans le même genre

Laisser un commentaire