Life is Strange – Tome 5 : Coming Home

Tout semblait s’arranger pour nos héros. Le travail de Tristan et Max pour contrôler leurs pouvoirs ensemble semblait porter ses fruits et la frontière entre Max et la Chloe de son univers n’avait jamais été aussi mince. Un incident a cependant rebattu les cartes et piégé Tristan dans son pouvoir, révélant au passage les capacités spéciales d’une protagoniste inattendue.

Ce tome n’est disponible qu’en anglais.

Première couverture de "Life is Strange tome 5 : Coming Home".

Les nouveaux pouvoirs

Nouveau pouvoir découvert, Life is Strange tome 5 : Coming Home commence donc logiquement avec quelques explications. Une de nos amies dévoile qu’elle peut voir les autres univers depuis toute petite. Ce don lui permet de savoir où se trouvent les protagonistes de l’autre univers. Cette nouvelle alliée apparaît alors comme indispensable pour sceller une connexion entre nos deux univers. Si le road-trip de nos deux groupes semblait tout tracé, les amenant à se retrouver au même endroit, la nouvelle protagoniste va nous guider avec plus de précision. Cette précision est dépeinte comme indispensable et permet notamment à Tristan de voyager plus facilement entre les deux univers.

Max n’est pas en reste et découvre qu’elle est capable d’un tout nouveau genre de tour. Elle peut utiliser son pouvoir sur un objet en particulier. Elle peut rendre chaud un café qui est devenu froid par exemple.

Ces nouveaux pouvoirs permettent à Max de s’approcher de plus en plus de son ancien univers et la fin de l’histoire semble pointer plus que jamais le bout de son nez. 

Explorez vos "pouvoirs".
Tristan est de retour avec Max dans "Life is Strange tome 5 : Coming Home".

Le temps ralenti

Life is Strange tome 5 : Coming Home semble aller beaucoup moins vite que ses prédécesseurs. Oui, nous apprenons à mieux cerner les nouveaux pouvoirs et nous n’avons jamais été aussi proches de la fin. Mais cette fois-ci, pas de grosses révélations et pas de rebondissement inattendu. Nous semblons légèrement stagner en attendant que le dénouement final débarque.

En contrepartie, le tome nous permet de vivre des parenthèses plus atypiques. Il nous plonge dans des morceaux de vie et dans les discussions profondes de nos protagonistes. L’histoire se permet même de faire venir une jolie jeune femme que tout joueur de Life is Strange : Before the Storm et Life is Strange : True Colors doit connaître. 

Cette venue s’inscrit encore une fois dans une panoplie de références à la saga vidéo-ludique. C’est d’ailleurs sur un retour aux sources que s’appuie la fin du tome. Comme un retour en arrière ou un cycle, Max retournera peut-être de là où elle vient grâce à ce qui l’a poussée à arriver ici. 

La frontière entre les deux "univers" s'amincit.

Le tome de trop ?

Pendant la lecture du tome précédent, une pensée m’a traversé l’esprit lors du rebondissement final : “Un rebondissement qui, je l’espère, ne servira pas à simplement allonger la durée de vie de la saga littéraire.” Après la lecture de ce tome, que j’ai tout de même apprécié, j’ai un peu l’impression qu’on se serait bien passé de ces nouveaux pouvoirs. Ce livre nous apporte plus de contenu et nous guide jusqu’au concert final, mais un tome entier consacré à ça me paraît trop. Le nouveau pouvoir permet de mieux situer les personnages de l’autre univers. Mais était-ce utile alors que nous avons appris qu’ils leur suffisait de se suivre ? Les dialogues et scènes des précédents tomes montraient que si les Chloe des deux univers sont différentes, il n’en reste pas moins qu’elles agissent plus ou moins de la même façon. Suivre l’instinct de Chloe paraissait donc suffisant pour que nos personnages des deux univers se retrouvent au même endroit.

Avec un titre qui veut littéralement dire “rentrer à la maison”, il est difficile de se dire que l’histoire ne s’achève pas à ce tome. À voir si ces nouveaux pouvoirs vont vraiment influencer le prochain tome.

Soyez prêts à affronter une nouvelle "tempête".
Life is strange : True Colors s'invite dans "Life is Strange tome 5 : Coming Home".
Pour conclure…

Avec de nouveaux pouvoirs et d’autres personnages qui s’allient autour de la mission de Max, le tome semble complexifier la saga sans que cela ne soit vraiment nécessaire. Un tome qui reste cependant agréable à lire et qui nous permet de prendre plus de temps auprès de nos protagonistes. Une mention spéciale à la fin du livre qui nous livre une parenthèse dans l’univers de Life is Strange : True Colors, liant définitivement la saga littéraire et la saga vidéo-ludique.

Vous devriez Lire aussi
Vei

Dans le même genre

Laisser un commentaire