Kuro – Tome 3

Et voilà, nous y sommes, il est désormais temps de lever le voile sur les derniers mystères entourant la petite Coco et son compagnon à fourrure pas si normal que ça. C’est donc avec le tome 3 de Kuro, disponible en librairie depuis le 20 septembre 2023, que le duo So-ma-to conclut cette mini-série tout en douceur et en  mignonnerie. Coco réussira-t-elle à reprendre pied dans la réalité et à laisser ceux qui tiennent à elle revenir dans sa vie ? C’est ce que nous allons découvrir maintenant.

Cette critique a été réalisée avec un exemplaire fourni par l’Éditeur.

Shadows manor

Le petit chat noir comme de la suie.

Coco est une petite fille qui vit dans un manoir avec son chat noir Kuro. Un jour, Kuro s’enfuit de la maison. Quand il revient, il est toujours aussi joueur, affectueux et câlin… mais pourtant, quelque chose semble différent en lui. Serait-ce à cause de ses petits crocs acérés ? Ou de ses yeux un peu trop… nombreux ? Et dehors, d’effrayants monstres tout noirs rôdent dans la forêt …

Première série du duo So-ma-to avant Shadows House, Kuro nous introduit dans l’univers de conte de fée cher à nos auteurs. Certaines pistes nous poussent d’ailleurs à croire que les deux œuvres ont lieu dans le même monde.

Glénat

Kuro est un petit chat noir qui partage la vie et les jeux de sa maîtresse Coco. Vivant seule dans un grand manoir, la petite fille et son chat paraissent inspirer une vive répulsion aux habitants de la ville voisine, à l’exception de Brenda sa professeure et de sa fille sésame, du docteur et de Milk et Maria les amies de l’enfant. Dans ce bourg où les bois voisins sont peuplés de monstres noirs, Kuro sert de protecteur autant que d’amis à la jeune fille. En effet, le petit félin n’est pas ce qu’il paraît et est doté d’étranges facultés qui interrogent l’entourage du manoir.

Tandis que Milk et Maria, inquiètes pour leur amie, tentent de lui ouvrir les yeux sur la nature monstrueuse de son animal de compagnie, Coco les rejette et s’enferme dans son manoir avec son précieux Kuro. S’étant faufilé dans la demeure de l’enfant, Maria fait alors une étrange découverte : les cheveux de Coco jusqu’alors noirs, sont désormais blancs comme la neige. Le temps est dorénavant compté pour sauver la fillette !

Black Or White

Pourquoi les cheveux de la petite Coco, qui vit seule dans son grand manoir, sont-ils devenus blancs ? Son chat noir Kuro semble être au cœur d’événements de plus en plus étranges… Découvrez les ultimes confidences de Coco dans ce dernier recueil aux nombreuses pages couleurs.

Glénat

Inquiète quant au devenir de son amie, la jeune Maria se rend au cabinet du docteur où elle surprend les adultes du village en grande conversation. Sans se faire voir, elle apprend qu’ils ont l’intention de se débarrasser de Kuro, malgré l’avis contraire de la professeure Brenda et du docteur. Bien décidée à prendre les choses en main, Maria retrouve Milk et tente de la persuader de l’aider dans sa démarche. Réticente, Milk finit par se laisser convaincre par les arguments et les larmes de Maria et les deux enfants se rendent au manoir où Coco est recluse.

Cherchant un moyen d’atteindre leur amie, c’est guidées par Kuro qu’elles vont réussir à pénétrer dans la maison privée de lumière. Devant l’insistance de ses amies et de Kuro à l’amener dans une pièce bien particulière du manoir, Coco va désormais devoir affronter ses souvenirs, si douloureux soient-ils. Mais comment faire face quand on refuse la réalité depuis si longtemps ?

Découvrez un extrait de Kuro – Tome 3 ici !

Chat-sse aux souvenirs

Cela fait déjà deux critiques (le tome 1 et le tome 2 de Kuro) que vous me lisez et vous aurez compris la force de cette série et les sentiments qu’elle déclenche en moi. J’avais déjà saisi, au vu de leur travail sur Shadows House, que le duo So-ma-to aimait répandre des indices subtils, y compris dans leurs illustrations, et maintenant que la série Kuro est terminée, j’aimerais revenir un instant sur les changements de construction et de jaquette de ce dernier volume. Les deux premières illustrations nous montraient ainsi Kuro et Coco posant ensemble quand un monstre était visible en arrière-plan, il est intéressant de constater que si sur la première couverture la petite fille est totalement ignorante de sa présence, sur la deuxième, c’est moins évident puisqu’elle semble avoir senti sa présence.

Sur la couverture de Kuro tome 3, Coco pose seule dans un décor aussi blanc que ces cheveux, quand le monstre du verso de la jaquette est remplacé par Kuro présentement séparé de sa maîtresse. Ce changement est sans doute à mettre en parallèle avec les prises de conscience de la jeune fille qui commence petit à petit à se rendre compte de l’étrangeté de sa situation tout en se refusant à voir la vérité en face. Un autre exemple, nous avons déjà vu que les deux tomes précédents étaient séparés en deux une moitié avec des planches colorisées et l’autre moitié en noir et blanc. Dans cet ultime volume, ce n’est plus le cas, l’équilibre étant rompu puisque les trois quarts des pages sont en couleur.

Voilà qui va dans le sens de l’évolution que connaît l’héroïne dans ce dernier tome, puisqu’en se confrontant aux illusions qu’elle s’est elle-même créées, elle s’éloigne de son chat noir monstrueux dont elle n’a plus besoin désormais pour affronter la vie, qui retrouve du coup ses couleurs. Si Kuro a été un protecteur et un pilier dans la vie de sa maîtresse, sa disparition n’en est toutefois pas une tragédie puisqu’elle signe un renouveau dans le quotidien de Coco qui peut dorénavant aller de l’avant sans son inquiétant compagnon. Et puis il est plus que probable que Kuro ne sera jamais très loin si dans l’avenir son amie a besoin de lui.

J’avoue que, si je m’attendais à quelque chose d’assez original, je suis soufflée par la subtilité des messages inhérents à l’intrigue de Kuro. Tous les indices concordent pour nous amener tranquillement vers cette fin qui en paraît du coup naturelle, presque inévitable et qui justifie presque à lui seul la lecture et le décryptage de cette série. J’ai aimé Kuro, j’ai adoré sa fin !

Pour conclure…

C’est donc sur une note douce et amère que se conclut Kuro au bout de trois tomes qui nous ont conduit à partager le quotidien de cette petite fille solitaire et de son chat. Cet ultime volume centré sur les différentes prises de conscience de Coco, sur la vraie nature de Kuro et sur la vérité entourant leur vies isolées dans ce grand manoir saura vous toucher et vous attendrir, d’autant que ce volume est quasiment intégralement en couleur, ce qui sublime d’autant plus la justesse des dessins de So-ma-to. Un final en forme d’apothéose qu’il est inconcevable de manquer, surtout si vous avez suivi les aventures de Coco et Kuro jusque-là ! Pour les autres, je vous conseille fortement de rattraper votre retard et de vous procurer les trois tomes de cette belle histoire à l’arrière-goût de conte de fées !

Vous devriez Lire aussi
Jujutsu Kaisen – Tome 21

Dans le même genre

Laisser un commentaire

En savoir plus sur GeeksByGirls

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading