Articles a la une

Derniers commentaires
test

Jurassic World : Evolution

Jurassic World : Evolution est un jeu de gestion disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Le titre est développé et édité par Frontier Developments.

Un jeu plaisant

On commence le jeu par un tutoriel qui nous demande de choisir la thématique (recherche ou préservation de l’espèce), la sécurité ou l’aspect loisir de notre parc. Il faut ensuite passer à la création de son premier spécimen, un herbivore. Vous allez donc partir à la recherche de fossiles afin d’en extraire l’ADN nécessaire au développement de nouvelles espèces. Vous devez avoir au minimum 50 % du génome d’un dinosaure pour pouvoir le recréer. Vous avez 6 îles de disponibles, dont une qui est « bac à sable » avec un budget illimité. Pour débloquer vos îles, il faudra au fur et à mesure obtenir un prestige de 3 étoiles sur 5 par île. Bien entendu, plus vous changez d’îles, plus la difficulté augmente. À noter que vous pouvez changer d’île quand vous le souhaitez.

Directement dans le bain

La prise directe des commandes est une bonne chose et nous donne le ton directement. « Jurassic World : Evolution » est dirigé vers la création, puis la revente de dinosaure. Beaucoup d’activités sont présentes, mais la personnalisation de notre parc est bien moins pointue que celle de Planet Coaster. Votre gestion sera rythmée par les différentes missions proposées par les divisions science, divertissement et sécurité. Plus vous ferez de missions, plus vous augmenterez votre réputation dans les différentes divisions. Ceci vous permettra également de débloquer des bonus comme des bâtiments ou des améliorations. Les bâtiments de votre parc sont divisés en deux catégories : les bâtiments utiles au fonctionnement de votre parc et les bâtiments pour les visiteurs. Le bâtiment de recherche est l’un des plus importants, car il permettra d’obtenir d’autres bâtiments et leurs améliorations, mais également les éléments de modification du génome de vos dinosaures (couleur, attaque, défense, espérance de vie, etc.), des remèdes pour contrer les maladies et des améliorations de vos équipes d’intervention. On regrettera de ne pas pouvoir maîtriser le détail qui fait qu’un visiteur est heureux de sa visite, ce détail peut devenir très frustrant. Les commentaires de vos collaborateurs sont là pour vous guider dans la construction de bâtiments, autant dire que vous serez très assisté dans la création de votre parc.

S’occuper des dinosaures

Les dinosaures sont dangereux et fragiles, il faut donc y prêter attention sans cesse afin qu’ils ne tombent pas malades ou qu’ils ne s’échappent pas. Dans ce deuxième cas, votre dinosaure, carnivore bien sûr, va tenter de croquer les visiteurs de votre parc, bien que cela soit drôle, il faut intervenir. Pour cela, vous avez à votre disposition une Jeep et un hélicoptère.

Le but sera donc d’anesthésier le dinosaure pour le transporter vers son enclos en toute sécurité. À noter que vous pouvez prendre le contrôle de la Jeep (pour faire des photos que vous pouvez vendre par exemple) et de l’hélicoptère dans une certaine limite. Il est à noter aussi que tous les carnivores ne s’entendent pas entre eux ! Préparez-vous donc à voir des combats. Vos dinosaures ont beaucoup de besoins, il faut donc faire bien attention à leurs besoins en forêt, prairie, eau, population, etc. Certains aiment vivre seuls, alors que d’autres sont mieux en troupeau ! Bien que fun au début, ce petit jeu en TPS/FPS deviendra vite répétitif et vous tenterez de l’automatiser pour vous pencher sur autre chose.

L’effet papillon

Être un bon gestionnaire est la solution pour remporter la victoire, mais c’est sans compter sur les situations de crise qui vous feront quitter votre petite routine quotidienne. Ces événements sont là pour vous stresser et amener une situation de crise dans votre parc, une tempête pour couper le courant, ce qui libérera tous les dinosaures, donc les carnivores qui se feront un plaisir de partir chasser les visiteurs.

Cette mécanique de gameplay est présente pour éviter que le jeu soit trop monotone.

En conclusion, « Jurassic World : Evolution » est un jeu de gestion simple à prendre en main qui s’adresse avant tout aux fans de la licence. Le jeu prend l’essentiel de la série de films dont il s’inspire, l’ambiance, le danger et surtout les dinosaures sont au rendez-vous. On notera également la gestion de la météo du plus bel effet qui aura un impact sur votre gameplay.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Les graphismes
  • L'univers
  • Les clins d'oeil aux premiers films
  • Les effets météo
  • L'effet papillon
  • Bonne VF
Les points negatifs
  • Répétitif
  • Terraformation difficile à la manette
  • Impossible d'accélérer le temps
  • Pas de dinosaure volant ou marin
  • Customisation pas assez poussée

Une réponse à “Jurassic World : Evolution

  1. Bonjour ,
    D’abord , merci beaucoup pour le test . Le jeux est bon mais rien de spéciale . Après les premières heures de magie , on est face à un absence presque total de difficulté . Les graphiques sont magnifique mais le » gameplay » est un peu ennuyant .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *