Jormungand – Tome 1

Après avoir découvert Kingdom et beaucoup aimé l’art de la guerre, les éditions Meian nous proposent un nouveau manga Seinen : Jormungand. Le tome 1 est paru début août. La série est complète et terminée, elle se compose de 11 tomes.

Synopsis

Jonah est un enfant-soldat qui hait les armes depuis qu’il a perdu ses parents lors d’un bombardement. Il s’infiltre dans la milice privée de Koko Hekmatyar, une jeune vendeuse d’arme au caractère pour le moins… explosif !
Entre les mordus de guerre, la jeune femme amoureuse de sa patronne ou encore un enfant qui tue de sang-froid, Jormungand est un sacré mélange ! Un mélange plaisant à suivre tout autour du globe. Petit à petit, vous découvrirez les origines du mal, ce monde corrompu que l’auteur nous dévoile avec subtilité au fil des pages.

Mon avis sur Jormungand

On part à l’aventure avec le jeune Jonah qui, après la perte de ses parents dans un bombardement, hait les armes. Il souhaite la mort des personnes qui ont permis la mort de ses parents. Aussi surprenant que cela puisse être, il décide de rejoindre une milice, et pas n’importe laquelle : celle de Koko Hekmatyar, une jeune vendeuse d’armes. On est plongé rapidement dans l’histoire, tout se passe à une vitesse folle, on ne peut pas s’ennuyer. Dés les premières pages, Jonah est engager et il part déjà dans sa première mission. Il est un peu difficile au départ de bien tout comprendre mais si on s’accroche cela en vaut vraiment la peine.

Dans ce premier tome, on comprend et on apprend le caractère ainsi que les motivations de notre héros, on voit surtout son évolution d’enfant à tueur au sang froid. Il est aussi sous la protection de Koko. Cependant, dans ce premier tome, on survole l’univers des marchands d’armes. J’imagine que dans les prochains on aura plus d’informations. On est vraiment dans un tome de mise en place de l’univers ainsi que la présentation du héros et des personnages secondaires. Il ne faut absolument pas s’arrêter au premier tome et continuer l’aventure.

Il faut savoir que Jormungand est la première série du mangaka Keitarô Takahashi, on ressent dans ce tome quelques incertitudes de l’auteur, mais il réussit quand même à nous offrir des découpages originaux qui rendent ce tome intéressant. Concernant les dessins, ils sont variés et les traits sont de bonne qualité. On ressent bien les émotions des personnages et on les distingue bien dans les phases de combats.

Pour conclure…

Le premier tome de Jormungand est une bonne entrée en la matière pour cette série. La qualité de l’édition Meian lui rend hommage. La couverture est fidèle à la version japonaise. On a envie de découvrir le deuxième tome pour en savoir plus sur l’évolution de Jonah mais aussi de sa quête.

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer