Articles a la une

Derniers commentaires
interview

Interview Senshà

Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir une Streameuse : Senshà ! Vous pouvez le retrouver sur sa chaîne Twitch, son Twitter, son Instagram et son Discord ! Je vous laisse découvrir ses réponses à nos questions !

Interview Senshà

Peux-tu te présenter à nos lecteurs pour savoir qui tu es dans la vie de tous les jours ?

Plop les lecteurs ! Alors dans la vie de tous les jours, je ne suis que Julie Q (c’est drôle, parce que dit rapidement, on dirait “joli cul”) et j’ai 26 ans. En général, quand on parle de moi, on dit que je suis crue dans mes propos et que je ne mets pas ma langue dans ma poche. Sinon, avant de streamer, j’étais conceptrice de cuisines et salles de bains, mais malgré mes horaires de travail, j’ai toujours pris le temps de jouer.

D’où vient ton pseudo ? A-t-il une histoire ?

Alors c’est simple. Je jouais à Dofus et j’étais en train de me créer un nouveau personnage. J’ai découvert la classe “Sacrieur” qui est un bon gros tank ! Donc du coup, comme quelqu’un d’énormément original, j’ai été sur un traducteur Français-Japonnais et TADAAAA ! Sensha en japonais ça veut dire “Tank”. Aujourd’hui, même si je ne joue plus à Dofus, ça me correspond énormément, car je suis connue pour ma non-délicatesse et ça depuis que je suis enfant, mon père m’appelait déjà “Mon petit tank”.

Dans quelle circonstance as-tu commencé à jouer aux jeux vidéo ?

Dans ma famille nous n’avions pas de console, mes parents n’aimaient pas tellement ça. Je fais donc partie des personnes qui squattaient chez les copains pour jouer. Ensuite, nous avons eu un PC et une GameCube et là j’ai plongé !

Interview Senshà

À quels styles de jeux joues-tu ?

Je joue surtout à des jeux de stratégie, de simulation et/ou de survie.

Quels sont tes jeux cultes ?

Mes jeux cultes resteront à jamais Age of Empire II et Zelda The Wind Waker.

D’après toi, quels sont les éléments nécessaires pour faire un bon jeu ?

C’est une question très compliquée, car ça dépend surtout du jeu. Après ce que j’aime, c’est l’univers, le fameux lore d’un jeu et le style esthétique. Je suis du genre à parcourir le jeu dans tous les sens pour découvrir le lore et profiter des paysages.

Sur quelle plateforme peut-on te retrouver ?

Vous pouvez me retrouver sur Twitch bien évidemment (https://www.twitch.tv/sensha), sur Twitter (https://twitter.com/MrsSensha), sur Discord bien entendu (https://discordapp.com/invite/nuNb86z) et très rapidement sur Instagram (https://www.instagram.com/mrs_sensha/) Mais surtout j’ai une extension disponible sur Chrome et Firefox pour savoir quand je live !

Interview Senshà

Quel est ton meilleur et ton pire souvenir de Gameuse ?

Ce n’est pas vraiment en tant que joueuse, mais plutôt en tant que fan d’une licence. Évidemment Zelda. Ils ont sorti un livre fantastique “The Legend of Zelda – Hyrule Historia – Encyclopédie”, ils n’avaient pas parlé de réédition et du coup j’ai tenté de le commander dès sa sortie… impossible, épuisé partout… Et là je vois “1 Article disponible” je le mets dans mon panier, je rentre les chiffres de ma carte bleue… Épuisé… Quelqu’un l’avait acheté avant moi. Après une journée à chercher et fouiner dans les librairies autour de chez moi. Rien ! La déception. J’étais littéralement dépitée ! Je suis rentrée chez moi et là j’entends qu’on frappe à ma porte. C’était un ami, qui voyant ma tristesse, m’a donné son exemplaire. Je pense qu’il a vu les étoiles dans mes yeux ce jour-là ! C’est un très mauvais et très bon souvenir en même temps.

Dans quelle circonstance as-tu commencé le streaming ?

Ça faisait un moment que je me disais “Et pourquoi pas moi ?”. Seulement la connexion a rarement suivi mes ambitions. La fameuse hype de GTA RP a eu raison de moi et je me suis définitivement lancé dans l’aventure.

Arrives-tu À vivre de ta passion ?

Pour l’instant, je n’arrive pas à vivre complètement de ma passion et comme beaucoup de streamers c’est un rêve que j’aimerai atteindre.

Interview Senshà
MATHIEU BABLET – THE JOURNEY BEGINS

Quel est ton meilleur souvenir et pire souvenir de streameuse ?

Chaque jour est un bon souvenir. Le soutien que mes viewers m’offrent est juste phénoménal. Je suis comblée de plaisir par eux. Par contre pour le mauvais souvenir c’est assez simple… La première fois que j’ai vu mon adresse personnelle apparaître sur mon tchat, j’ai aussi reçu des menaces de SWAT et de mort… C’est une situation délicate… C’est malheureux comme situation, on ne se sent pas en sécurité. On a peur. Ce n’est qu’une minorité de personnes, mais il faut savoir se protéger quand même.

Un dernier mot ?

D’habitude, j’aurai dit une vulgarité du genre “Bite” ou “Chatte”, mais essayons d’être professionnelle ! Je veux juste dire aux personnes qui lisent ces lignes, femme ou homme. Si vous avez envie de streamer, faites-le. Foncez !

Pour conclure, nous souhaitons remercier Senshà d’avoir pris du temps pour répondre à notre interview !

Une réponse à “Interview Senshà

  1. Super article, Senshà a un humour décapant et une super personnalité. Je ne doute pas qu’elle arrivera à vivre de sa passion avec un tel humour on ne peut que cartonner (désolé d’avance pour le potentiel doublon, le site a buggé quand j’ai voulu poster mon commentaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *