ININVASION sur Xbox – Panorama Cotton

ININ Games débarque sur Xbox avec six de ses classiques. Le 7 décembre 2023 c’est donc : Pocky & Rocky Reshrined, Panorama Cotton, 100% Cotton, Clockwork Aquario, Ultracore et IREM Collection qui se font une place dans la catégorie rétrogaming sur nos Xbox. ININ Games a fait ses preuves avec bon nombre de jeux et l’arrivée de ces 6 classiques ne passe pas inaperçue chez les retrogamers. C’est donc pour 9.99€ par jeu que vous pourrez retourner dans vos souvenirs ou bien découvrir ces jeux.

Ce test a été réalisé sur une version Xbox Serie X fournie par l’Éditeur.

ININ Game retour vers le futur avec ININVASION

Panorama Cotton est dans le ININVASION ! ININ Game est un éditeur de jeux vidéo qui a fait le choix de se concentrer sur les jeux type arcade et rétrogaming. Le marché du rétro est toujours aussi dynamique et qu’on soit des anciens gamers ou des jeunes curieux, il est parfois difficile de retrouver des versions physiques de ces jeux d’antan. Heureusement des éditeurs comme ININ Game existent.

Sur Geeks By Girls nous avons déjà testé pas mal de jeux de chez ININ Game et notamment Puzzle Bobble Everybubble, Canon dancer et aujourd’hui Panorama Cotton.

Mais là où ININ Games se fait à nouveau remarquer, c’est avec cette nouvelle annonce pour Xbox. Le 7 décembre 2023 ce sont six jeux du catalogue rétro de ININ Game qui débarquent sur console sous le nom de projet XBOX ININVASION. Six jeux sont disponibles pour le prix unitaire de 9,99€.

La rédaction a donc décidé de tester pour vous deux jeux du ININVASION. Aujourd’hui, c’est donc Panorama Cotton que l’on vous présente.

Un retour en force en mode du passé sur Panorama Cotton

Après la sortie de Cotton 100% sur Famicon en 1994 (retrouvez notre test ici), la même année Natta de Cotton débarque sur Megadrive avec un nouvel univers.

Exclusif à la console pour cet opus, vous incarnez encore une fois Natta de Cotton une sorcière des plus gourmandes. Si Cotton 100% nous offrait un jeu allant de gauche à droite et de bas en haut pour pulvériser des créatures qui arrivaient sur les côtés, avec Panorama ce n’est pas la même.

Ce n’est pas du Quidditch mais presque

Accrochez-vous car même pour un jeu des années 90, Panorama Cotton est assez violent en terme de Gameplay. Violent pour vos yeux. Vous êtes derrière Cotton qui est sur son balai et en avant toute. Vous montez, vous descendez, à gauche, à droite et vous tirez. Là-dessus, on ne change rien à la recette mais le point de vue est compliqué car vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez, parfois vous avez des ennemis qui arrivent par derrière et en plus, il faut deviner ce que vos ennemis vont faire. Autant vous dire que vous avez peu de temps pour réagir cette fois.

Nous sommes sur un jeu de tir sur rails en 3D (enfin ancienne 3D).

Les premières minutes de jeu sont assez sympas, on découvre un style rétro peu connu et comme toujours chez Cotton nous avons de la couleur et de la musique au top. Mais…

Mes yeux !

À l’époque, ce système a fait halluciner les gens. C’était un gros parti pris chez Megadrive. Mais malheureusement en 2023 ce portage pique les yeux. On est plus tout jeune hein ? Je vais avoir besoin d’une loupe à ce rythme. Les premières minutes sont clairement jolies et colorées mais plus on avance plus les stages sont un amas de pixels colorés qui n’ont même plus de décors. Enfin si nous avons une transition avec un petit décor sympa entre deux circuits de damiers multicolores.

On prend les mêmes et on recommence

En soi, Panorama Cotton ne nous offre pas de grosse nouveauté hormis cette pseudo 3D. Natta poursuit les vilains mais avec une vue de dos cette fois, elle tire et passe plusieurs niveaux contenant des boss à chaque fois. On peut quand même saluer la possibilité de voler sur 3 vitesses. Cette fois, on ne choisit pas son pouvoir, on les a d’office aussi. En ce qui me concerne j’ai préféré l’ambiance de Cotton 100%. Le côté 3D shoot sur rail ne m’a pas séduite. 

Mon avis sur Panorama Cotton

Après avoir passé un bon moment sur son prédécesseur, j’ai lancé Panorama Cotton et ce fut la surprise. Une prise de risque sympathique et j’avais hâte de voir la suite. Mais si le premier stage était sympathique, la suite est vite devenue fatigante visuellement. Trop de damiers, trop de vitesse et malgré l’originalité je n’ai pas plus aimé que ça. Mais il en faut pour tous les goûts comme on dit et malgré le gameplay dont je ne raffole pas, je dois dire que la musique est 100 fois mieux là. Néanmoins, si vous êtes du genre challenger, vous allez rejouer et cela même si vos yeux ont du mal. Car oui rien ne change dans le jeu et donc une fois que vous avez compris où vous êtes mort souvent, vous allez pouvoir relancer et éviter les pièges.

Surtout que tout comme dans Cotton 100% vous pouvez rembobiner et sauvegarder. Un plus qui n’est pas négligeable même si le jeu est assez rapide et donc faisable sans ce petit bonus. Encore une fois l’histoire ne change pas des masses, vous allez voler dans 5 mondes, tuer des boss et sauver les fées. Tout ça pour l’amour du sucre ! Je parierais qu’un remake total de cette licence sera graphiquement très joli. Mais, avec le pixel, la nostalgie reste de la nostalgie, on ne va pas se mentir.

Mon avis est donc assez mitigé, très honnêtement mon côté rétrogameuse vous hurle que ce jeu est à faire ! Mais mon côté gameuse moderne dit que pour la sauvegarde des yeux, il faut y réfléchir. Je suis sortie épuisée mentalement de ma session de Panorama Cotton.

Pour conclure…

Le retro gaming est toujours à la mode et plus encore maintenant que des éditeurs comme ININ Game nous offrent la possibilité de jouer en physique ou en numérique à des titres qui à l’époque nous ont fait rêver. Je vous conseille vivement d’aller sur votre Xbox et d’éplucher le catalogue de ces six nouveaux arrivants. Ininvasion sur Xbox est clairement le catalogue à éplucher si vous cherchez d’anciens titres rétros.

La  note  de la  rédaction

2-5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Ambiance colorée

OST du tonnerre !

Rembobinage et Sauvegarde disponible

Un humour acidulé et sucré

Trois vitesses de vol

Histoire fun

Les points négatifs

Un graphisme qui pique les yeux

Un jeu fatiguant visuellement

Court (30 min de jeu)

Moins difficile que son prédécesseur

Vous devriez Lire aussi
Two Point Hospital - DLC Rencontres du troisième type

Dans le même genre

Laisser un commentaire