Floodland

Floodland est un city builder dans un univers post-apocalyptique. Il est édité par Ravenscourt et développé par Vile Monarch. Floodland est disponible sur PC depuis le 15 novembre 2022.

Histoire

Commençons par l’introduction. Floodland se déroule sur une future Terre quelque peu exagérée. La crise climatique actuelle s’est accélérée et les niveaux d’eau ont augmenté de façon exponentielle. La masse terrestre a diminué, la société telle que nous la connaissons a été éradiquée et notre rôle est de diriger notre clan et d’autres pour développer, grandir, explorer et aider à reconstruire la société.

Nous voilà dans un nouveau monde. Ici, aucune politique, on nous demande simplement de ne pas reproduire les erreurs du passé. Un vaste programme pour nous joueurs. Il va falloir se développer avec les rescapés (moins d’une centaine) pour développer notre camp et notre civilisation. Nous n’avons plus qu’à choisir notre camps entre les trois proposés :

  • Les Bons Voisins
  • Les Survivants
  • La Brigade et Berkut-3

Chaque clan a sa propre vision du monde et nous aurons donc des avantages différents en fonction de notre choix !

Gameplay

Le gameplay est assez facile à prendre en main. Le pas à pas du départ est là pour nous permettre de tout bien comprendre. Mais si vous connaissez déjà les jeux du genre, vous allez trouver rapidement vos habitudes. La production des bâtiments est en fonction du nombre de travailleurs, il faudra avoir un peu de patience pour se développer raisonnablement.

Il est nécessaire de veiller tout au long de notre développement au bien-être de nos colons. Les indicateurs sur le côté de notre écran sont un vrai plus pour avoir rapidement à l’œil tout l’essentiel.

Petit point qui m’a un peu dérangée, c’est l’impossibilité de pouvoir déplacer les bâtiments après construction. Il est alors plus difficile de réorganiser pendant l’agrandissement de notre colonie. Les colons sont capables de tout pour survivre, comme commettre des vols pour se nourrir correctement ou encore créer des émeutes ! Il ne faudra pas non plus les laisser mourir de faim ou de soif ! Leur vie est entre nos mains.

Il est possible d’améliorer les bâtiments existants et ainsi évoluer. Tout comme il ne faudra pas négliger les points de recherches nous permettant de découvrir de nouvelles connaissances, telles que l’hôpital ou encore la technologie ou la politique.

Il faudra noter que plus on avance dans le jeu, plus le gameplay devient compliqué, surtout pour les débutant du genre. À un moment donné, on se retrouve submergé par les événements tellement on en a en même temps.

Vous devriez lire aussi  Two Point Hospital: Le retour sur un jeu de gestion d'Hôpital

Côté rejouabilité, L’IA n’est pas assez développée pour moi. En effet, on a effectivement le monde agencé différemment mais les événements en eux-mêmes sont toujours les mêmes. Donc une fois prise en main et bien connue, c’est un peu plus compliqué, mais cela reste quand même super bien pensé et donne un petit plus pour nous faire plaisir.

Technique

Floodland ne nous déçoit pas et nous propose de très beaux paysages, de quoi donner envie de rejouer. Un soin particulier qui nous attire l’œil assez facilement. Il est dommage d’avoir quelques ralentissements du jeu lorsque l’on zoome sur la carte un peu trop rapidement et de même lors de l’accélération du temps (un item que j’adore utiliser lors de mes parties).

Côté bande son, l’immersion est réussie ! On est plongé totalement dans l’univers une fois le casque posé sur notre tête. La cloche, un son bien connu, résonne pour nous avertir et nous tenir en éveil sur les événements. Il est possible qu’elle sonne beaucoup dans certaines situations ! De quoi rester bien éveillé. Les bruits des bâtiments sont un régal pour nos oreilles, on voit que le studio a fait beaucoup d’efforts pour nous proposer une vraie ambiance sonore.

Mon avis sur Floodland

Floodland nous propose un city builder avec un gameplay assez complexe mais qu’il est possible de prendre en main assez rapidement pour les plus aguerris. Le scénario nous emporte avec lui, nous proposant toujours plus de découverte, malgré qu’il reste assez linéaire. Esthétiquement, le jeu est beau et nous propose un superbe paysage. On apprécie vraiment la bande son qui va avec l’univers et nous berce au fur et à mesure de notre avancée.

Pour conclure…

Pour conclure, Floodland nous propose un city builder accessible pour les débutants dans un univers post-apocalyptique, tout en ajoutant une problématique de survie en plus, nous demandant de faire un peu plus rapidement le jeu que dans d’autres titres du même genre.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Gameplay varié

Bon scénario

Bon rapport qualité / prix

Les points négatifs

Quelques ralentissements

Avance linéaire

Dans le même genre

Laisser un commentaire