Les Enfants de D’Hara #1 – L’Homme griffonné

Aujourd’hui, on découvre le roman « les enfants de D’Hara : L’Homme griffonné,» qui est la suite du roman « l’Épée de vérité ». J’ai beaucoup aimé ce dernier, c’est pour cela que j’étais impatiente de découvrir la suite. Il est édité par Bragelonne et sorti le 10 avril 2019.

Les Enfants de D’Hara #1 – L’Homme griffonné

Synopsis :

Dans le hall d’honneur du Palais du Peuple, Richard et Kahlan donnent une audience publique. Un événement qui attire une foule enthousiaste et passionnée. Jusqu’à ce qu’un incident perturbe l’assemblée… Parmi les spectateurs, un certain Nolo, diplomate professionnel de son état, exige la reddition de l’empire d’Haran en particulier et du monde en général. L’homme invoque pour cela une déesse inconnue et ne soulève pas de véritable crainte. Pourtant l’intuition de Kahlan lui souffle que l’affaire est plus grave qu’elle n’y paraît. Et au fil de son enquête, elle découvre une vérité à glacer les sangs…

Mon avis sur L’Homme griffonné

On débute avec le bonheur de Richard et Kahlan d’avoir enfin retrouvé la paix. Lors des audiences publiques, un diplomate professionnel fait une proposition qui étonne tout le monde. Richard ne souhaite pas que son peuple reparte dans une guerre alors qu’enfin la paix est revenue. Il a promis un Âge d’or.

On comprend alors que ce n’est que le démarrage de cette saga qui va prendre 5 tomes et qui risque d’être riche en évènements. Dès les premières pages, l’intrigue se développe devant nous, ne sachant pas si l’on peut supporter ce suspense.

Les Enfants de D’Hara #1 – L’Homme griffonné

On va suivre les découvertes de Kahlan sur cette inconnue ainsi que sur cette fameuse déesse qui est venue d’on ne sait où, car pour le moment, elle est invisible de tous. Au fil des pages, on tourne et l’on ne se lasse pas. L’écriture de Terry Goodking est toujours aussi envoutante et l’on pourrait se lasser de cette saga. Mais non, personnellement, j’adore suivre les aventures de mes personnages tout au long de ces romans. Elle réussit à relancer l’univers sans vraiment repartir sur les mêmes problématiques.

Ce premier roman est court avec ses 119 pages. Vous pouvez, si vous êtes comme moi, le lire d’une traite ou en deux fois. Moi, je n’ai pas vraiment réussi à le poser. L’histoire m’a prise au corps et j’avais vraiment envie de voir Richard et Kahlan avoir un peu de répits dans leur vie, mais être à la tête d’un empire n’est pas de tout repos.

La fin de l’histoire nous laisse sur notre faim, on a envie d’en savoir plus et de se jeter sur le tome 2 qui va sortir cet été.

Les Enfants de D’Hara #1 – L’Homme griffonné

J’ai vraiment aimé ce roman « L’Homme griffonné », premier tome de cette série, qui se lit facilement et avec plaisir. On reconnaît dès le début l’écriture de Terry Goodking et on se laisse emporter avec plaisir dans ce roman.

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer