Eiyuden Chronicle : Rising

Eiyuden Chronicle: Rising est un jeu d’action / plateforme édité par 505 Games et développé par NatsumeAtari. Il est disponible sur Nintendo Switch, Xbox Series, Xbox One, PlayStation 4, Microsoft Windows et PlayStation 5 depuis le 10 mai 2022.

Ce jeu a été testé sur Nintendo Switch grâce à une clé gracieusement fournie par l’éditeur.

Histoire

CJ est l’héroïne que nous incarnons. Elle a 16 ans et est venue dans le village de Nouveau Neveah dans le but de trouver un trésor. Elle doit ramener quelque chose d’encore plus gros que son père. Elle ne peut pas retourner dans son village natal si elle ne ramène pas un trésor plus grand que son prédécesseur. C’est une tradition chez elle ! Pour cela, elle espère pouvoir avoir accès à l’énorme trou (Tumulus) qui se trouve à côté. Mais voilà, la maire Isha demande un prix exorbitant pour y avoir accès. Mais elle lui propose une autre solution : si CJ aide les personnes du village, elle tamponnera sa carte et une fois remplie plus besoin de payer pour y avoir accès. Nous voilà parti pour faire toutes les tâches ingrates des habitants !

Eiyuden Chronicle: Rising est un préquel au jeu Eiyuden Chronicles: Hundred Heroes qui devrait sortir au cours de l’année 2023. Cela nous permet de rencontrer des personnages mais aussi de nous imprégner du Lore de l’univers. Vous l’aurez compris, nous sommes ici dans un JRPG qui nous renvoie dans les années 1990 pour notre plus grand plaisir.

Gameplay

Le jeu nous propose de commencer l’aventure avec deux difficultés: normal ou facile. Pour ma part, j’ai tenté l’aventure en facile. On découvre le système de combat. En mode facile, vous n’avez qu’une seule touche qui permet de faire les combos entre les personnages tout seul. Si vous êtes sur un mode normal, vous allez devoir faire les combos vous-même. Les deux modes ont leurs avantages et inconvénients. Les combos entre les personnages sont vraiment un plus dans les combats, qui sont dynamiques et bien rythmés avec la musique. Chacun des personnages jouables a ses propres spécificités (attention spoiler!). Cj sera la plus rapide, Garo (le kangourou qui vous aide dès le départ) sera quant à lui plutôt “je fonce dans le tas avec ma grosse épée”, et pour finir Isha sera la magicienne du groupe. Pour obtenir vos compagnons, il vous faudra avancer dans votre quête principale.

Il ne faut pas négliger les quêtes secondaires qui vous sont proposées. Même si, comme vous le sentez venir, nous sommes dans du Fedex, mais pas toujours. Elles nous permettent de découvrir des lieux cachés de la carte et ainsi d’obtenir des objets pour nous aider dans l’évolution.

Il faut entre 15 et 20 heures pour finir la totalité du jeu ainsi que les quêtes annexes.

Le système de craft

Tout bon RPG propose un système de craft. Eiyuden Chronicle: Rising ne déroge pas à la règle avec son propre système. Au fur et à mesure que l’on aide le village à se reconstruire, les magasins ouvrent de plus en plus et évoluent. Chacune de nos actions aura un avantage pour nous. Même si on a de nombreux aller-retours vers les différents lieux, tout cela est assez fluide. Cela peut sembler rébarbatif et long mais en fin de compte on monte nos niveaux rapidement grâce à cela, permettant de pouvoir mieux gérer la quête principale. On va ainsi pouvoir augmenter notre armure, nos sacs, notre arme ainsi que celle de nos coéquipiers. Pouvoir aussi crafter ses plats plutôt que de les acheter, une économie d’argent non négligeable car certaines augmentations vous coûteront cher. Il est aussi possible de revendre les objets que l’on n’utilise pas contre de l’argent. Attention, la maire vous prend une commission de 30%. Le seul inconvénient, c’est que votre personnage n’a qu’un seul choix d’armes ou d’équipement, donc on fait simplement évoluer ce dernier. Le seul point où l’on peut influer est sur le choix des anneaux de chacun. Mais c’est vraiment minime.

Graphisme

Le point original de ce jeu, c’était qu’il nous replonge dans un ancien univers graphique. On revient sur un jeu en 2.5D. Nos personnages et les ennemis sont en pixel-art. Le fond est quant à lui dessiné et peint à la main. Ils sont proposés en HD. Cela fonctionne très bien, on est très vite immergé dans l’univers. Le character-design est totalement réussi, du début jusqu’à la fin du jeu.

Le jeu est coloré, nous propose quelques animations pour l’évolution des magasins (bon, toujours la même) ou encore pour le level-up de nos personnages ou encore de la ville.

Nous sommes dans un univers très linéaire, il est impossible de se tromper ou de ne pas avancer dans les quêtes. Tout est fait pour le finir sans problème. Les matériaux évoluent avec vous et se trouvent assez facilement. Les quelque trésors cachés vous demanderont surtout d’utiliser les nouvelles capacités de vos personnages. Il vous faudra simplement bien switcher de personnage au bon moment.

Les donjons sont beaux mais peu nombreux. On va inévitablement revenir 50 fois au même endroit et débloquer des passages au fur et à mesure de notre avance.

Notre avis sur Eiyuden Chronicle: Rising

Eiyuden Chronicle: Rising est un petit jeu qui nous fait aimer et découvrir l’univers pour la suite. J’ai eu beaucoup de mal à décoller du jeu. Je l’ai fini en quelques jours, déçue que cela soit déjà fini. Mais j’ai vraiment apprécié ce retour dans un univers et un design de mon enfance. C’est un jeu accessible aux petits mais aussi aux grands. On y passe un bon moment et on a le plaisir de finir rapidement le jeu. Les musiques sont bonnes et donnent envie d’avancer, mais comme pour le reste cela reste toujours les mêmes.

Les graphismes de Eiyuden Chronicle: Rising nous donnent un aperçu que l’on a pas besoin d’avoir un jeu hyper développé ou hyper précis pour pouvoir apprécier l’histoire et le gameplay d’un jeu. Il nous propose de jouer sans prise de tête, passant ainsi un très bon moment.

Pour conclure…

Eiyuden Chronicle: Rising est un bon jeu dans l’ensemble. Pour moi, je ne pourrai que vous le conseiller, soit pour faire découvrir le JPRG à vos enfants soit à vous-même. Et le jeu donne également un bon aperçu du prochain titre qui lui est attendu en 2023 ! Vous pouvez vous le procurer sans problème !

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Graphisme

Histoire intéressante

Niveau modulable

Les points négatifs

Pas assez long niveau histoire

Craft pas assez poussé

Dans le même genre

Laisser un commentaire