Dredge : The Pale Reach

Dredge : The Pale Reach est le premier DLC du jeu Dredge. Il est disponible depuis le 16 novembre au prix de 6€. Il est développé par Black Salt Games et édité par Team17 disponible sur Nintendo Switch, PlayStation 5, PlayStation 4 et PC.

Ce test a été réalisé sur une version PC fournie par l’Éditeur.

The Pale Reach

Le DLC de Dredge : The Pale Reach, est assez étonnant en soi, le jeu propose une fin qui clôture totalement l’histoire. Mais c’est également un petit ovni, car The Pale Reach est indépendant de l’histoire centrale du jeu. La nouvelle région ne fait pas partie de l’histoire principale du jeu et est accessible simplement en y naviguant. Il offre cependant des récompenses uniques, de nouveaux poissons à capturer, des dangers à esquiver et des énigmes à résoudre, tout en découvrant une histoire secondaire impliquant une bête piégée dans la glace.

Le Pale Reach s’intègre directement dans les autres régions trouvées dans Dredge, avec sa propre personnalité qui s’étend à la fois à l’environnement et au Gameplay. Vous naviguez dans un labyrinthe de glace et découvrez le mystère d’un équipage gelé. Au début, vous devez parcourir les chemins sinueux plus longs, mais finalement, vous pouvez construire un brise-glace pour sauter à travers les plus petits icebergs.

Comparé aux autres régions, The Pale Reach comporte un peu moins de puzzles. Sa quête consiste principalement à aller chercher des choses autour de nous. Cependant, un énorme monstre affamé nous traque tout le temps. Le monstre sème la panique et ne se soucie pas de savoir si c’est le jour ou la nuit, ce qui en fait un obstacle plus direct à surmonter.

Plus de détail

Il y a 11 nouvelles espèces de poissons et de crabes à trouver. Ils n’ont pas un impact important sur le jeu dans son ensemble et vous les attrapez de la même manière que vous le faites dans le jeu de base. Mais ils étendent un peu l’encyclopédie, nous permettant ainsi de finaliser les trophées.

Lorsqu’il s’agit d’équipements nouveaux, la plupart d’entre eux vous permettent simplement de pêcher ou de pêcher dans la région de la glace, de sorte que l’on ne ressent pas le besoin de les acquérir. Vous pouvez cependant obtenir des glaçons qui réfrigèrent les poissons dans votre cale, en les rendant frais plus longtemps. 

The Pale Reach, nous permet de retourner dans l’univers de Dredge avec plaisir. J’avais fini le jeu il y a un petit moment et c’est vraiment plaisant. Il m’a fallu un peu de temps pour reprendre mes marques. J’ai un peu cassé ma coque en faisant une marche arrière, surprise de la rapidité de la manœuvre. J’ai aussi cherché un peu comment ouvrir la quête, pour cela rien de plus simple, il suffit d’ouvrir la carte et de découvrir la zone. Une fois sur place, la quête se dévoile directement. 

Mon avis sur Dredge : The Pale Reach

The Pale Reach est essentiellement un DLC qui rajoute un peu de contenu. Il n’améliore ni n’élargit ou n’étend pas le Gameplay de jeu. Il ne s’attaque pas non plus aux problèmes que j’ai rencontrés avec le jeu de base. Dans le même temps, la région qu’il offre est aussi intéressante et variée que le reste et s’intègre assez bien. The Pale Reach ajoute simplement une aventure supplémentaire dans Dredge et prolonge l’expérience et notre envie d’en savoir plus.

J’ai trouvé que le contenu du DLC est un peu court. Il ne m’a fallu qu’une heure (voire deux heures si vous cassez un peu plus votre bateau) pour terminer, et la fin de l’histoire n’a pas été claire non plus. J’ai tourné un bon moment avant de découvrir que j’avais fini le contenu de The Pale Reach. La pêche avec toutes les nouvelles espèces peut certainement ajouter un peu plus de temps de jeu.

Je ne conseille pas de faire The Pale Reach pendant le jeu de base en lui-même, cela fait avancer le bateau trop vite à mon goût et sort un peu du contexte de la quête principale. Mais il est super à faire directement après. J’ai eu un peu plus de mal à adhérer à l’expérience car cela faisait un moment que je n’étais pas revenue.

Côté graphisme, l’ambiance est bien réussie. On retrouve le blanc de la banquise qui est assez réaliste. Grâce à l’ambiance sonore, j’ai bien flippé à certains moments, j’ai retrouvé rapidement mes sensations du jeu. C’est vraiment dommage que je n’aie pas pu m’y replonger plus longtemps. Le DLC est au prix de 6€, j’aurais aimé que l’aventure se prolonge encore plus. 

Pour conclure…

The Pale Reach est un DLC glaçant, j’ai énormément apprécié me replonger dans l’aventure. La bande-son et les graphismes sont bien réalisés encore une fois. Il prolonge l’aventure mais pas assez à mon goût. Si vous êtes dans l’aventure, sautez le pas et faites-vous plaisir !

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Ambiance réussie

Graphisme et bande-son au top

Histoire sympathique

Les points négatifs

Trop court

Aucun rapport avec l’histoire principale

Pas d’ajout de Gameplay

Vous devriez Lire aussi
Pac-Man Museum+

Dans le même genre

Laisser un commentaire