Articles a la une

Derniers commentaires
test

Detroit : Become Human

Detroit : Become Human est une aventure narrative disponible exclusivement sur PlayStation 4. Le titre est développé par Quantic Dream et édite par Sony Interactive Entertainment.

Nous sommes libres

L’entreprise Cyberlife construit des androïdes plus vrais que nature afin de réaliser différentes tâches, comme les tâches ménagères, les travaux publics, hôtesse d’accueil ou bien encore simple produit de consommation pour des personnes en recherche du plaisir charnel. Ces androïdes ont été programmés pour réaliser leurs missions quoi qu’il arrive, mais certains d’entre eux commencent à assimiler la notion de libre arbitre. Nous suivons l’histoire de 3 protagonistes différents avec une histoire différente, Kara, un androïde domestique, Connor, le premier androïde détective et Marcus, un androïde d’aide à domicile.

Un film interactif

Detroit : Become Human est une sorte de film interactif dans lequel vous serez sollicité pour interagir avec les objets (les prendre, les regarder, les analyser). Vous pourrez également interagir avec d’autres personnages afin de récolter de précieuses informations nécessaires au déroulement du scénario. Detroit : Become Human nous offre de multiples embranchements de scénario, ce qui nous permet de vivre une situation de plusieurs façons différentes et ainsi de voir les résultantes de nos actions. La chose intéressante, c’est que le jeu joue sur notre corde sensible, certains choix feront appel à notre jugement et voir certains résultats de nos choix est assez perturbant. Le jeu prend vraiment aux tripes et je dois avouer que j’ai plusieurs fois lâché ma larme lors de mes choix !

Le point technique

Detroit : Become Human est magnifique graphiquement. Que ce soit la modélisation des visages, les effets de lumière ou les effets telles les gouttes d’eau, les graphismes du titre sont somptueux. Je crois qu’avec God Of War et Horizon : Zero Dawn, c’est l’un des plus beaux jeux que j’ai pu voir sur PlayStation 4. La bande musicale a été orchestrée par un musicien et la tension lors des scènes critiques est vraiment palpable, ce qui nous immerge complètement dans le titre. Niveau gameplay, le jeu est basique, on interagit avec notre environnement afin de trouver des preuves, d’analyser des objets pour faire avancer le scénario. C’est assez dirigiste, mais le genre de jeu est comme cela, vous êtes spectateur bien que certaines QTE viendront voir si vous ne vous êtes pas endormi devant votre écran.

En conclusion, Detroit Become Human tente de jouer sur notre corde sensible en mettant en scène la violence des humains vis-à-vis des androïdes. L’aventure de 12 h pour un premier run jouera avec vos émotions en vous proposant un contenu à choix multiples, il est tout de même possible de charger un événement précis pour faire un autre choix et d’en voir les conséquences.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Scénario avec plusieurs déroulements
  • Des choix avec de vraies répercussions
  • Personnages attachants
  • Une thématique intéressante
  • Graphismes somptueux
  • Le travail sonore sur la musique
Les points negatifs
  • Facilité d'écriture
  • Certains raccourcis scénaristiques
  • Des clichés un peu télescopés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *