Destiny Connect

Destiny Connect, Tick Tock Travelers est un RPG développé par Nippon Ichi Software et édité par NIS America, sorti sur Nintendo Switch et PS4 le 25 octobre 2019. Voyons la version Switch.

Histoire

Le jeu commence dans la petite ville de Clocknee, au centre de laquelle se trouve un immense château avec une grande horloge. Nous découvrons l’héroïne, Sherry, qui discute avec sa mère du retour imminent de son père en ce réveillon du nouvel an. Après être allé faire un tour au café de sa grand-mère en ville, elle décide d’en sortir pour explorer un peu les environs. C’est ainsi qu’elle tombe sur d’étranges robots, qui l’attaque.

 Destiny Connect, Tick Tock Travelers est un RPG développé par Nippon Ichi Software et édité par NIS America, sorti sur Nintendo Switch et PS4 le 25 octobre 2019. Voyons la version Switch.

Plus tard, alors que le réveillon bat son plein et que la ville est en fête, le compte à rebours commence. Et à minuit pile… le temps semble s’arrêter, les gens se figent, sauf notre héroïne et son acolyte, Pegreo. La ville est envahie de robots meurtriers. Elle retourne chez elle afin de retrouver sa mère et fait la rencontre d’Isaac, un robot qui veut la protéger. Le trio découvrira bien vite que pour sauver le temps et la ville, ils vont devoir voyager dans le temps !

 Destiny Connect, Tick Tock Travelers est un RPG développé par Nippon Ichi Software et édité par NIS America, sorti sur Nintendo Switch et PS4 le 25 octobre 2019. Voyons la version Switch.

Si le scénario n’est pas d’une grande complexité, il a le mérite d’être assez drôle. De plus, le jeu est clairement orienté vers les enfants plutôt que les adultes. Les personnages sont assez jeunes (pas encore ados) et les situations et les ennemis assez comiques.

 Destiny Connect, Tick Tock Travelers est un RPG développé par Nippon Ichi Software et édité par NIS America, sorti sur Nintendo Switch et PS4 le 25 octobre 2019. Voyons la version Switch.

Gameplay

Destiny Connect est un RPG au gameplay proche de Final Fantasy. Les phases d’exploration sont assez dirigistes, c’est à dire que certaines zones ne seront accessibles que lorsque le scénario aura avancé, et qu’elles sont assez proches de couloirs. C’est un peu dommage d’un point de vue adulte, cela reste plus simple pour les plus jeunes.

 Destiny Connect, Tick Tock Travelers est un RPG développé par Nippon Ichi Software et édité par NIS America, sorti sur Nintendo Switch et PS4 le 25 octobre 2019. Voyons la version Switch.

Les ennemis apparaissent sur la carte et dans les environnements 3D. Il est possible de les esquiver mais ils tenteront de vous suivre s’ils vous voient. Lors de la collision avec l’un d’entre eux, le combat commence. Comme classiquement, si vous surprenez l’ennemi avec une collision arrière, vous aurez l’avantage, et inversement si c’est l’adversaire qui vous touche de dos.

 Destiny Connect, Tick Tock Travelers est un RPG développé par Nippon Ichi Software et édité par NIS America, sorti sur Nintendo Switch et PS4 le 25 octobre 2019. Voyons la version Switch.

Les combats sont au tour par tour, où l’ordre d’attaque est défini par la statistique de vitesse des personnages. On aura le choix entre attaque, compétence, défense, fuite ou utiliser un objet, puis il faudra cibler un ennemi. Les compétences se débloquent au fil de la progression en niveau des personnages. Ils sont classés en 3 catégories : 100, 200 et 300 SP. Il s’agit du coût en SP nécessaire pour les lancer. Ces points s’obtiennent en combat, en attaquant ou en encaissant des dégâts. Les compétences peuvent aussi augmenter de niveau, mais il vous faudra pour cela des élixirs, que vous obtiendrez dans des coffres ou en récompense de fin de combat, et vous pourrez les monter du niveau 1 étoile au niveau 5 étoiles. Si la puissance de la compétence augmente, son coût en SP ne changera jamais.

 Destiny Connect, Tick Tock Travelers est un RPG développé par Nippon Ichi Software et édité par NIS America, sorti sur Nintendo Switch et PS4 le 25 octobre 2019. Voyons la version Switch.

Destiny Connect possède une mécanique de Game Over différente des autres jeux du genre. En effet, ici vous perdrez si Isaac, le robot de votre équipe, est mis KO. Vous devrez donc tout faire pour qu’il ne prenne pas trop de dégâts ou pour le soigner régulièrement. Vous pourrez également l’améliorer à l’atelier. Pour cela, il vous faudra tout d’abord fabriquer des engrenages, qui nécessiteront comme ressource des morceaux de métal (bronze, argent, or, compétence) et de l’argent. Uns fois créé, vous pourrez le poser sur un plateau, faisant penser à une version ultra simplifiée du sphérier de Final Fantasy X. Plus la classe du rouage est élevé, plus l’effet débloqué sera puissant. Pas de panique si vous utilisez un rouage de bronze, il sera possible de le remplacer par un plus puissant par la suite. Les engrenages de compétences servent, comme leur nom l’indique, à débloquer de nouvelles compétences.

Les personnages humains pourront eux s’équiper de vêtements, chapeaux et chaussures en guise d’armure (chacun boostant une stat différente) et des mods pour les armes. Pour ces derniers, deux catégories : core et sub. Cela permet d’augmenter la puissance d’attaque de l’arme et le second d’y ajouter un bonus (défense, soin…). Un dernier point, vous pourrez compter sur des résistances et faiblesses élémentaires pour vaincre plus facilement vos adversaires.

Technique

Graphiquement, le jeu arbore un style 3D anime, enfantin, tout à fait plaisant. La direction artistique est vraiment pas mal. Le problème est que le jeu change de résolution selon la charge des scènes, et le résultat est, dans ces moments-là, assez flou et, disons-le franchement, plutôt moche. Heureusement, ce n’est pas tout le temps le cas et le titre peut tout de même être apprécié.

Les musiques sont sympathiques et entrainantes, les bruitages plutôt corrects.

Pour ce qui est des textes, ils sont malheureusement disponibles uniquement en anglais. Si le scénario n’est pas très difficile à suivre et ne demandera pas un haut niveau, il est dommage qu’un titre plutôt orienté pour les enfants ne soit pas traduit dans leur langue dans notre pays. Mis à part ça, ils sont tout à fait lisibles et sans forcer, même sur l’écran de la console.

Pour conclure…

Destiny Connect est un RPG assez sympathique, avec des personnages attachants, des monstres-robots drôles (le robot TV, le robot cafetière…). Même s’il pêche clairement côté technique, il reste une bonne expérience adaptée aux plus jeunes, sous réserve qu’ils comprennent l’anglais. Il est disponible en version cartouche ou sur l’eshop pour 39,99€ et vous demandera 5 Go de mémoire disponible pour cette dernière version.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Direction artistique mignonne

Un scénario marrant

Les robots-monstres

Les points négatifs

Uniquement en anglais

Baisses de résolution rendant certaines scènes floues

Destiny Connect

Publiée par Geeks/Life By Girls sur Dimanche 9 février 2020

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez6
Enregistrer