Baltzar : La guerre dans le sang – Tome 01

Baltzar : La guerre dans le sang – Tome 01

Après avoir découvert Kingdom et beaucoup aimé l’art de la guerre, les éditions Meian nous proposent un nouveau manga Seinen : Baltzar. Le tome 1 est paru début août. Pour le moment, nous avons 4 tomes dans cette série de disponibles, et elle en compte actuellement 11.

Synopsis

Le 19e siècle : l’ère des impérialistes. Baltzar brille sur le champ de bataille et se voit promu Commandant. Mais tout ne se passe pas comme prévu : on lui propose le poste d’instructeur dans une école militaire du Baselland, un pays allié qui ne connaît que la paix. Leurs méthodes étant dépassées, il devra conditionner les soldats pour l’empire, et gagner du prestige pour faire face à une politique royale fermée.

Gagner la confiance des élèves, en apprendre plus sur les citoyens qui méprisent l’empire… Sa tâche ne sera pas de tout repos !

Mon avis sur Baltzar

On découvre notre héro Baltzar, qui a eu une promotion très rapidement. Il s’attend à repartir au front pour s’illustrer à nouveau… Mais non, celui-ci est envoyé dans le pays de Baselland, un allié souffrant d’un retard militaire et se trouvant surtout loin de la guerre. Il va être instructeur.

On est rapidement plongé dans l’histoire et l’affectation arrive très rapidement dans l’intrigue. On aura au fur et à mesure des pages la découverte du nouvel univers de Baltzar, on découvre l’intrigue mais aussi un pays pas toujours aussi calme que l’on nous l’annonce au départ. La première partie du volume manque un peu de punch mais c’est la mise en place, on voit rapidement que la deuxième partie est un peu plus attractive. On commence à voir arriver toute la complexité du scénario ainsi que la mise en place des enjeux politiques.

Concernant notre héro Baltzar, on découvre aussi un commandant qui n’est pas conventionnel. On voit à travers ses yeux la guerre, il ne souhaite pas y mettre de sentiment et pour lui cela s’est imposé. C’est un point de vue intéressant, et j’espère que cela sera respecté dans la suite de l’histoire.

Côté guerre, mais aussi côté situation politique du pays, l’auteur Michitsune Nakajima s’inspire beaucoup de l’Allemagne et ses pays alliés. Les codes militaires mais aussi esthétiques du XIXe siècle sont à l’honneur dans le dessin. En parlant de ces derniers, beaucoup de détails sont présents dans les décors ou encore dans l’expression des personnages. En effet, on est vraiment bien imprégné de l’univers et on s’attarde facilement dans les pages.

Pour conclure…

Le premier tome de Baltzar est vraiment une bonne surprise. L’histoire est bien construite et on a envie de voir l’art de la guerre exploité par Baltzar. Ce dernier est vraiment un personnage unique autant par son charisme que par sa façon d’enseigner. Il va être intéressant de voir l’histoire évoluer et surtout de savoir la suite dans le tome 2.

Laisser un commentaire