Assassin’s Creed – Sujet 4

Les studios Ubisoft sont récemment revenus aux sources avec leur dernier opus “Assassin’s Creed : Mirage”. Vous avez pu d’ailleurs avoir un avis sur ce jeu grâce à notre rédactrice Erina sur le sujet il y a quelques temps déjà. Aujourd’hui je vais également revenir aux sources.. Mais un peu moins lointaines que celles du tout premier Assassin’s Creed. Bien que l’histoire soit fortement liée à celle de Desmond… Dans les volets sur Ezio Auditore, pour les amateurs et fans de la saga, un sujet 4 a été introduit. Cependant fortement instable, Desmond ne devait pas s’y frotter… Toutefois, nous replongeons dans l’histoire de ce “sujet 4” avec une nouvelle bande dessinée. Disponible aux éditions Black River depuis le 14 décembre 2023. Elle est écrite par Karl Kerschl et Cameron Steward, en collaboration avec Ubisoft : Assassin’s Creed Sujet 4”. Je vous en dis plus dans les paragraphes qui suivent…

Cette critique a été réalisée avec un exemplaire fourni par l’Éditeur.

Synopsis d’Assassin’s Creed – Sujet 4

“Rien n’est vrai, tout est permis.”
“Ta lame ne versera pas le sang d’un innocent.”
“Montre-moi, mais reste invisible.”

À première vue, Daniel Cross est un simple marginal de plus, cumulant les tares habituelles : ex-taulard, ex-toxicomane, ex-alcoolique. Mais personne ne se doute du véritable tourment du jeune homme : les souvenirs de son arrière-grand-père Nikolaï Orelov, un membre de l’ordre des Assassins ayant sévi au XIXe siècle en Russe. Sombrant de plus en plus dans la folie, il vit les aventures de Nikolaï Orelov pendant la révolution bolchévique, alors qu’il tombe dans la ligne de mire des Assassins ainsi que celle de leurs adversaires, les Templiers. Tous se lancent dans une quête pour trouver un artefact légendaire du pouvoir laissé par une civilisation oubliée. Les histoires de Daniel et Nikolai nous emmèneront de la Russie aux États-Unis il y a un siècle de cela jusqu’au cœur de la hiérarchie des Assassins à Dubaï de nos jours en passant par les sinistres laboratoires des Templiers.

Black River

Direction la Russie et la révolution bolchévique de 1917…

La Russie… une des contrées que je n’ai pas encore explorée sur l’ensemble de la saga phare des studios Ubisoft. Mais rassurez-vous, le DLC qui traite de cette partie de l’Histoire, il est bien au chaud dans ma bibliothèque de jeux vidéo et n’attend plus que moi. Je ne ferai donc, pour une fois, aucun comparatif avec le jeu. Malgré le fait qu’une guerre soit encore active de nos jours. Nous remontons ici, il y a presque un siècle sur les impacts qu’a eu la première guerre mondiale au sein de l’empire soviétique. Suite à de nombreux évènements dont une famine et le renversement du régime Tsariste, une guerre civile éclate. Et cela va durer au moins 5 ans… 5 années durant lesquelles certains sont contraints de fuir leur pays comme ce fut le cas pour l’arrière grand-père de notre protagoniste. Et cela avec de lourdes pertes…

Mon avis sur Assassin’s Creed – Sujet 4

Daniel Cross, le sujet 4… Un personnage que nous avons assez vite oublié et qui pourtant existe bien dans les premiers jeux de la saga. La bande dessinée de Karl et Cameron retranscrit très très bien son côté très “dérangé”. Et j’ai apprécié d’en apprendre un peu plus sur sa vie. 

Par ailleurs, je trouve que ce choix de personnage est assez judicieux. En effet, depuis la sortie du titre Mirage et cette “hip” de revenir aux sources, il fallait penser à ce fameux personnage de la saga avec Desmond. Tout y est : les flash back avec le passé, les combats, la fameuse lame cachée des Assassins, la quête d’un artefact Isu pouvant changer la face du monde, les Templiers… Mis à part notre compagnon de route, je parle bien sûr des oiseaux, il ne manque rien. 

Les dessins sont réalistes tout en conservant un aspect bande dessinée, et les couleurs changent en fonction de l’avancement du scénario. Vous serez totalement immergé dans cette Russie à la sortie de la première guerre mondiale et devant faire face à d’autres crises historiques. Que ce soit au niveau de l’architecture ou des personnages, le rendu est sublime.

Pour conclure…

“Assassin’s Creed sujet 4” est à retrouver chez Black River, au format poche et au prix de 19.90€. C’est un très bel ouvrage, et quelques bonus vous attendent à la fin ! Mais je n’en dirais pas plus, à vous de le lire !

Vous devriez Lire aussi
Fullmetal Alchemist - Derrière la porte de la vérité

Dans le même genre

Laisser un commentaire