Another Code : Recollection

Paru le 19 janvier 2024 sur Nintendo Switch, Another Code : Recollection est un beau remake des jeux Another Code : Mémoires doubles et Another Code : R – Les Portes de la mémoire. Respectivement sortis en 2005 et 2009, sur Nintendo DS et sur Wii, ce remake, développé par Arc System Works et édité par Nintendo, se surpasse avec une version revisitée des deux opus.

Ce test a été réalisé sur une version Nintendo Switch fournie par l’Éditeur.

Deux pour le prix d’un avec Another Code : Recollection

Dans Another Code : Recollection, les deux opus de la série se présentent à nous, le premier étant Another Code : Mémoires doubles, qu’il faudra terminer avant de pouvoir passer au suivant. 

Dans ce premier titre, nous incarnons Ashley Mizuki Robins, une jeune adolescente élevée par sa tante Jessica suite à la mort de ses deux parents. À la veille de son anniversaire, elle reçoit un mystérieux appareil, le DAS (Dual Another System) qui se révèlera être particulièrement utile dans la suite de l’aventure. Cet appareil lui apprend que son père est encore en vie, et qu’il l’attend sur l’île de Blood Edward pour la rencontrer. Ayant de nombreuses questions à poser à son père, Ashley ne tarde pas pour se mettre en route et partir à sa rencontre, après onze années passées loin de lui, à croire qu’il était, lui aussi, décédé. 

Le second titre, Another Code : R – Les Portes de la mémoire, se déroule deux ans plus tard que le premier. Une fois encore, nous incarnons Ashley, mais dans un lieu bien plus ouvert et différent que du manoir de l’île de Blood Edward. Ici, Ashley se rend à Lake Juliet, un endroit qui lui est étrangement familier et qu’elle va découvrir de fond en comble en explorant les horizons et en interagissant avec les habitants. La clé de ses souvenirs réside en toutes ces expériences… Qui la font se rapprocher davantage de sa mère, avec qui elle avait visiblement partagé des souvenirs ici, autrefois.

Toujours bien accompagnée

Ces deux aventures reposent sur des énigmes et des mystères à élucider, et bien que cela ne soit jamais très difficile, Ashley pourra compter sur la compagnie de plusieurs personnages afin de l’aider. Ou du moins, de l’aiguiller dans ces deux quêtes respectives. 

Une différence est cependant à noter entre les deux opus. Dans Another Code : Mémoires doubles, Ashley fait la rencontre de D, un jeune garçon qui se révèle être mort sur l’île Blood Edward. Puisqu’elle est la seule à pouvoir percevoir sa présence fantomatique, D décide de l’accompagner afin qu’il puisse trouver de quoi se remémorer la cause de sa mort sur cette île. Et sa présence à ses côtés sera d’une grande aide pour elle, puisque c’est à travers ses récits qu’Ashley va prendre conscience de ce qu’il s’est passé dans ce manoir… 

Dans Another Code : R – Les Portes de la mémoire, le chemin vers ses souvenirs se fera par le biais non pas d’un, mais de plusieurs personnages présents à Lake Juliet. Ashley ne s’aventure donc pas en binôme dans cet opus, et ce contraste est dommage puisque nous n’avons pas l’opportunité de nous attacher autant aux personnages que nous avions pu le faire avec D. Mais c’est pourtant une bonne occasion pour Ashley de s’ouvrir davantage au monde et d’accepter toute aide utile pour se souvenir de sa mère.

Les nouveautés du portage

Ce portage est spécial, car il reprend deux jeux autrefois parus sur Nintendo DS et Wii, mais il les revisite aussi entièrement. Si vous avez déjà joué aux jeux auparavant, vous serez alors surpris de découvrir que les énigmes ne sont plus les mêmes. Les énigmes ont été remaniées dans le but de tourner parfaitement sur Nintendo Switch, et de se distancer des mécaniques des précédentes consoles. Ainsi, pas d’énigme usant de l’écran tactile (ce qui est dommage en soi, puisque la Nintendo Switch en est capable), et peu d’énigmes usant du gyroscope. Tout a été parfaitement pensé pour renouveler les deux opus de la série Another Code

De même, de nouvelles fonctions s’ajoutent à la partie pour faciliter votre expérience de jeu. Vous pouvez désormais consulter les indices à disposition lorsqu’une énigme devient un peu trop difficile pour vous. Mais vous pouvez également vous servir d’une fonction permettant de vous montrer le chemin à suivre, ce qui se révèle notamment très pratique dans le manoir de Another Code : Mémoires doubles. Ashley se perd ainsi beaucoup moins de la sorte. 

Il est agréable de constater que le déplacement est, lui aussi, bien différent, avec cette fois-ci non pas un déplacement effectué au stylet ou avec de simples flèches interactives, mais un déplacement plus libre. Suivi de près, bien sûr, par un plan de caméra à la troisième personne. Bien que les déplacements et les mouvements de caméra soient un peu trop lents à notre goût, cela rend tout de même le gameplay plus satisfaisant et vivant qu’autrefois.

L’heure de remuer ses méninges

Comme mentionné plus tôt, les énigmes en elles-mêmes ne sont pas particulièrement difficiles, mais il vous faudra tout de même avoir un minimum de réflexion pour les résoudre. 

Tout est à votre disposition pour que vous ne passiez à côté de rien. Dans le cas du DAS, par exemple, son appareil photo sera votre plus grand allié. Il est utile lorsqu’une énigme demande de la mémorisation, ou demande de placer divers objets dans un ordre précis. Cet appareil est essentiel pour vous éviter de faire des allers-retours inutiles. Alors n’hésitez pas à en abuser. 

Explorer et observer sont des mots clés qui doivent aussi vous mettre la puce à l’oreille. N’ayez pas peur d’aller explorer les recoins de tous les endroits où Ashley se trouve. Cela vous permettra, en somme, de récupérer des collectibles avec quelques bribes d’informations sur l’histoire ou sur les souvenirs des personnages. Les collectibles, en forme d’origami, se scannent via l’appareil photo du DAS. Ils sont au nombre de 23 et ne sont essentiels que si vous souhaitez finir les jeux à 100%.

Another Code : Recollection, un bon remake ?

Avec de nouveaux graphismes, de nouvelles énigmes ainsi que de nouvelles musiques, tout porte à croire que Another Code : Recollection est une simple compilation de jeux totalement inédits. Cependant, il s’agit bel et bien d’un remake et même si je n’avais personnellement plus trop de souvenirs concernant le premier opus, j’ai pu dénoter les différences qu’il y avait entre la version de 2005 et celle de 2024. Et je tiens à la dire, quelle surprise ! 

Non seulement tout est infiniment plus beau, mais tout est plus fluide et remis en valeur afin que l’expérience du joueur soit unique et bien plus jouable que sur la version précédente. Une (re)découverte donc, qui saura satisfaire les plus grands enquêteurs comme les plus novices. 

Je n’avais cependant pas testé la version Wii, mais après quelques visionnages de gameplay, j’ai pu constater que les changements étaient, eux aussi, nécessaires et pertinents pour cette version de Nintendo Switch. À travers Another Code : Recollection, nous avons alors deux titres classiques, remis au goût du jour et accessibles dès 12 ans

Bref, une occasion à ne pas manquer, car, pour son prix et sa durée de jeu, vous n’allez absolument pas le regretter !

Pour conclure…

Grâce à Another Code : Recollection, nous avons la chance de redécouvrir ces deux jeux emblématiques d’enquête et d’énigmes, Another Code : Mémoires doubles et Another Code : R – Les Portes de la mémoire. Ce remake revisite les jeux de manière que l’expérience du joueur soit la plus plaisante possible sur Nintendo Switch, et ce, même si cela signifie modifier quelques scénarios de l’histoire et incorporer de nouvelles énigmes. Une toute nouvelle aventure s’offre alors à tous, que vous soyez grand fan de la série ou simple amateur de jeux d’enquête. Il est toutefois intéressant de découvrir les différences entre les jeux d’auparavant et ceux d’aujourd’hui. Après presque vingt ans et une nostalgie franchement présente pour Another Code, il est difficile de ne pas voir les heures filer devant l’écran. Comptez entre 15 et 20 heures de jeu en moyenne pour terminer les deux opus !

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

De nouvelles énigmes et musiques

Bonne durée de jeu

Système d’indice et d’aiguillage

Les points négatifs

Pas de voix française

Lenteur de mouvement

Vous devriez Lire aussi
DC Krypto Super-Chien : Les aventures de Krypto et Ace

Dans le même genre

Laisser un commentaire

En savoir plus sur GeeksByGirls

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading