Aliens : Dark Descent

Sorti le 20 juin 2023, Aliens : Dark Descent débarque sur Playstation 4, Playstation 5, Xbox one, Xbox séries et sur PC pour 40€.

La licence nous a apporté pas mal de jeux qui n’ont pas toujours été bien acceptés par les joueurs. On retiendra tout de même Alien Isolation qui a beaucoup fait parler de lui.

Dark Descent lui est plus un tactical Command Squad et vous plonge dans une course à la vie face aux aliens qui débarquent.

Ce test a été réalisé sur une version Xbox Serie X.

L’histoire d’Aliens : Dark Descent

Aliens : Dark Descent c’est une cargaison qui vient d’arriver de la planète Lithe, c’est sur votre vaisseau qu’elle est livrée et vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Un boulet décide d’ouvrir l’arrivage et voilà qu’une surprise en sort. Un alien ! Et là, le chaos commence. Seule survivante du massacre, il est hors de question de laisser le vaisseau aller vers d’autres et permettre aux aliens d’envahir le reste des équipages. Vous vous retrouvez donc à la tête d’un commando et il est temps de découvrir ce qu’il se passe.

Cinematique "Aliens Dark Descent"
Le "chaos" commencent et vous y assistez
 "Aliens Dark Descent" et ses cinématiques dignes d'un film.

Un tactical en temps réel

Si sur certains Tactical, on joue au tour par tour, ce n’est pas le cas ici. Il va falloir être vif et réactif, car pas de temps de pause, vous devez agir et donner les ordres rapidement si vous ne voulez pas périr dans d’atroces souffrances. Il va falloir faire face à une interface un poil envahissante avec beaucoup d’informations sur votre écran de jeu alors si vous n’avez pas l’habitude, bon courage.

 "Aliens Dark Descent" et son interface

Ici, on n’avance pas comme dans un jeu d’action ou un RPG, non il va falloir cliquer (ou appuyer sur une touche) sur le sol pour dire à votre commando d’y aller. Il faudra aussi jouer avec les touches pour soigner, équiper et donner vos directives.

Un "Tactical" pas si Tactique que ça
Gérer votre commando sur  "Aliens Dark Descent"

S’il faut être tactique, il faut aussi apprendre à gérer le côté survie. Ici, on ne fonce pas dans le tas, non, on reste dans l’ombre pour éviter les aliens, car même si vous avez des armes, vous n’êtes pas les Expandables ! Les munitions sont limitées et c’est là qu’on ressent le côté survie du jeu.

Votre commando sur  "Aliens Dark Descent"

La tactique reste tout de même assez peu présente, seul le mode de jeu s’en rapproche. Hormis ouvrir des portes, les fermer, les souder et prendre des objets, le reste se rapproche plus d’un jeu d’action voire même d’un RPG au vu des niveaux d’expérience.

Des aliens splendideuh !

Les jeux vus du dessus ne sont pas les plus magnifiques, ils ont cette chance d’être jugés sur leur Gameplay plutôt que sur leur graphisme. Et pourtant Aliens : Dark Descent nous surprend dès le début avec ses cinématiques dignes d’un film. Pourtant, Tindalos interactive est un petit studio français indépendant, il arrive à nous surprendre avec son graphisme et ses cinématiques. Comme quoi, pas besoin d’être un énorme studio pour faire du bon boulot.
On notera tout de même quelques petits bugs de texture, mais à voir si un patch est prévu pour corriger ça.

"L'alien" est là et il vous guette.

Un voyage périlleux

Un Gameplay vu du dessus, mais pas un jeu à petites heures pour autant. Vous pouvez compter une quinzaine d’heures sur Aliens : Dark Descent, même un peu plus en fonction de votre niveau. J’ai pas mal galéré sur certaines missions et je pense que c’est dû à mon niveau de manageur stellaire. Je ne suis pas forcément la plus douée pour affecter les bons rôles.
Alien s’axe sur trop de choses. La stratégie, l’action, le Survival et cela donne une grosse soupe pas assez poussée. Il aurait peut-être mieux valu se concentrer sur un thème et le pousser à fond, car le jeu est tout de même plein de bonnes idées, mais pas forcément assez exploitées.

 "Aliens Dark Descent" et son ambiance
Conduisez "des véhicules" sur le jeu
 "Aliens Dark Descent" et sa scène anthologique

Mon avis sur Aliens : Dark Descent

J’ai toujours aimé la licence en termes de film. Quand il s’agit de jeux, j’ai pris mon pied sur Alien Isolation et j’ai été déçue par les autres jeux de la licence. Alors quand j’ai vu Aliens : Dark Descent, j’ai tenté le coup. La vue du haut n’est pas à mon goût, mais je dois avouer qu’on ressent bien le côté Survival et c’est ça qui m’a plu. Les pièces autour de vous sont noires afin de vous empêcher de voir ce qu’il y a dedans et c’est ça qui va vous angoisser.
Il aurait peut-être mieux valu se concentrer sur un thème et le pousser à fond, car le jeu est tout de même plein de bonnes idées, mais pas forcément assez exploitées. Il y a trop d’informations et pour le coup, c’est le genre de jeu que je préfère sur PC que sur console. Je vous conseille donc de vous y mettre sur votre ordinateur.

Pour conclure…

Tindalos Interactive fait honneur à sa renommée avec Aliens : Dark Descent. Certes, il a des lacunes, mais pour un petit studio indé, j’ai envie de dire bravo et de les encourager. Néanmoins avant de vous lancer dans l’aventure assurez-vous que vous allez apprécier, le côté tactique est peu présent, comptez bien la présence de la gestion d’équipe et le fait qu’on a pas mal d’actions, mais qu’on en aimerait un peu plus.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Cinématiques magnifiques

Ambiance survie

Jeu fidèle à la licence et son univers

Gameplay classique pour un vu du dessus

Les points négatifs

Trop de mélanges qui bâclent le concept (Action, tactique, survie etc …)

Interface de jeu trop chargée

Difficulté parfois mal dosée

Très peu de musique d’ambiance

Vous devriez Lire aussi
[Preview] Apocalypse Run !

Dans le même genre

Laisser un commentaire