Articles a la une

Derniers commentaires
test
AirHeart est un roguelike disponible sur PC, Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One. Le titre est développé et édité par Blindflug Studios.

AirHeart

AirHeart est un roguelike disponible sur PC, Nintendo Switch, PlayStation 4, Xbox One. Le titre est développé et édité par Blindflug Studios.

Vivre son rêve

L’humain a toujours rêvé de toucher les nuages. « AirHeart » permet de réaliser ce rêve en incarnant une jeune pilote et pêcheuse répondant au nom d’Amelia. Cette dernière sert à la base de Granaria et a pour rêve de trouver une mystérieuse baleine céleste. Vous vous élancez donc de la base et gravissez les cieux à la recherche de cette mystérieuse créature, mais attention, votre chemin sera semé d’embûches. L’ambiance dégagée par le jeu est calme et reposante, et sa direction artistique composée de couleurs tantôt chaudes, tantôt froides est très simpliste. La composition musicale, quant à elle, est assez répétitive, mais cette dernière est calme et bien que les musiques se répètent, elles permettent de passer un bon moment. On notera que la narration est très absente du titre, les joueurs n’ont le droit qu’à quelques images suivies de textes et c’est tout, un vrai scénario aurait été le bienvenu, car le monde que l’on traverse pose pas mal de questions.

Un jeu monotone

Dans le monde d’AirHeart, la terre n’a plus rien à offrir aux humains, ces derniers se tournent donc vers les cieux qui sont peuplés de poissons volants, mais attention, car les pirates vous attendent non loin et sont prêts à vous poursuivre pour vous abattre. Pour aider Amélia à réaliser son rêve, vous devez parcourir les 14 niveaux que comporte le jeu. Ces derniers sont divisés en plateau à explorer et à vider de leurs ressources. Vous serez donc à bord d’un avion possédant une arme et un harpon. Cette arme secondaire sert à arracher le blindage sur les vaisseaux ennemis, à empêcher les vaisseaux ennemis de voler, mais aussi d’attraper des poissons. Bien que cela soit bien pensé, on regrettera que le gameplay soit un peu mou et couplé à une musique douce, le jeu devient assez soporifique. Sous ses airs de shooter, le jeu cache une dimension roguelike qui en rebutera plus d’un. Le principe est que vous partez de la base qui se situe tout en bas de la zone de jeu et vous gravissez les mondes les uns après les autres, emmagasinant des ressources, une fois à bout de vie et pour ne pas perdre votre avancée, vous revenez à la base pour déposer vos gains, vous repartez donc de tout en bas. Il faudra donc recommencer à gravir les niveaux en partant du début en sachant que les pirates, la police et les autres pêcheurs éliminés sont réapparus. Il est à noter que les niveaux ne sont pas créés de manière procédurale, c’est-à-dire que ce sont tout le temps les mêmes, quelles que soient les parties, il est donc facile d’apprendre où se situe le passage de niveau pour avancer plus vite. Tous les quatre niveaux, vous aurez le droit à un combat de boss afin de brisé la monotonie du jeu.

La dimension roguelike

Qui dit roguelike, dit monté en puissance. Le fait de pêcher des poissons vous donnera de l’argent qui pourra être utilisé au magasin pour acheter de meilleures armes ou des parties d’avions, mais ce n’est pas tout. Durant vos sorties, vous trouverez des matériaux qui pourront être combinés pour en créer de nouveau et ainsi de suite jusqu’à créer des inventions dont les recettes restent à découvrir.

En conclusion, « AirHeart » est un jeu moyen. Se basant sur une aventure poétique, chaque joueur à son propre ressenti par rapport à l’expérience. Je pense que la mise en place d’un scénario complet et de musiques plus rythmées ferait gagner au jeu un peu plus de dynamisme. Malgré mon avis mitigé, je dois reconnaître que le jeu possède une direction artistique colorée et un système de craft intéressant.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Une aventure poétique
  • Un système de craft intéressant
Les points negatifs
  • Un jeu monotone
  • Très peu de narration
  • Très répétitif

Une réponse à “AirHeart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *