Tsioque

Aujourd’hui dans ce test, nous allons parler de l’histoire d’une jeune princesse dont la mère part terrasser une bête qui sème la terreur dans les environs et où le magicien du château fait de même et fait enfermer la demoiselle. C’est à vous, en contrôlant la jeune princesse, de devoir régler le problème et découvrir la véritable histoire du magicien et qui il est réellement.

Tsioque, c’est quoi ?

Tsioque a été rendu possible grâce à une campagne Kickstarter. Il s’agit du projet d’un seul homme, Alek Wasilewski, qui s’est fait épauler par une équipe de développeurs très réduite pour aller au bout. Le résultat est un jeu d’aventure point’n click en 2D qui suit la longue tradition d’un genre ayant connu son pic de succès dans les années 90 et qui, depuis, se refuse de mourir grâce à de nouveaux représentants qui sortent encore sporadiquement.

Tsioque, son histoire

Au début du jeu, on nous propose une longue cinématique sous la forme d’un livre de conte de fée. Nous incarnons la jeune princesse Tsioque dont sa mère, la reine, est partie un beau jour de son château pour combattre une terrible créature en compagnie de son armée. De ce fait, il fallait qu’un beau jour un sorcier maléfique, séjournant dans le château depuis belle lurette, fasse venir ses démons maléfiques et s’accapare la forteresse. Tsioque est évidemment faite prisonnière, et son but sera de mettre hors d’état de nuire le fameux sorcier maléfique.

Tsioque, un bel hommage pour les jeux de l’âge d’or des point’n click

Tsioque reprend l’intégralité des codes du genre et le fonctionnement des jeux de l’époque sans véritable volonté de réinventer quoi que ce soit. Le résultat est, sans surprise, un titre très conservateur, mais qui se démarque beaucoup plus par son aspect graphique que par son gameplay ou son scénario. En effet, en termes de qualité d’animation, il se situe clairement au-dessus de la norme et le travail esthétique sur les différents personnages et décors est assez plaisant. Devant l’écran, on a plus la sensation d’être devant un film d’animation interactif que dans un jeu d’aventure traditionnel. Tout au long du titre, nous pourrons souvent faire face à des énigmes demandant des objets à trouver afin de les insérer à certains endroits et ainsi progresser, ou bien cliquer au bon moment pour filouter certains gardes en l’occurrence. Nous aurons aussi la possibilité de réaliser à certains moments quelques petits mini-jeux sympas mais parfois relativement frustrants. Bien heureusement, il est possible de les passer si vous galérez trop pour continuer tout de même votre progression. Dans son ensemble, Tsioque s’offre une difficulté relativement bien dosée et si vous restez bloqué, c’est surtout parce que vous n’avez pas pris le temps de fouiller telle ou telle zone du château afin de trouver le fameux objet qui vous aidera à résoudre une énigme, comme un nounours qui vous bloque le passage ou bien des symboles sur un coffre qu’il faudra mettre dans le bon ordre pour l’ouvrir. Il faudra ouvrir l’œil à chaque instant, mais sachez que certaines actions ratées face à des gardes maléfiques vous voulant du mal vous amènera à un game over, et vous recommencerez inlassablement la même séquence jusqu’à ce que vous réussissiez la bonne action pour continuer votre progression. En clair, Tsioque est relativement équilibré et varié dans sa difficulté, jamais réellement frustrante, mais qui vous forcera à certains moments à utiliser votre matière grise.
Côté bande-son, c’est vraiment bien, le narrateur comme les personnages jouent bien l’acting qu’ils ont, même si du côté de ces derniers, quand on leur clique dessus plusieurs fois, ils finissent par vite redire la même chose.

Tsioque, l’avis de la rédaction

J’ai beaucoup apprécié ce jeu indé car il est vraiment prenant et on arrive vraiment à ressentir l’émotion de la petite princesse et de la fin du jeu.
On regrettera toutefois un jeu plutôt onéreux compte tenu de sa durée de vie, 11,59 euros pour seulement 2 heures, mais il ne faut pas non plus oublier qu’il s’agit d’un jeu indé, avec donc peu de moyens (un conseil : attendez les promos Steam si vous voulez tester le jeu).

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Musiques douces et agréables

Univers cartoon

Gameplay drôle et émouvant

Histoire prenante au fur et à mesure de l’avancée dans le jeu

Mini-jeux multiples

Facilité de passer un mini-jeu

Difficulté du jeu pas trop élevée

Les points négatifs

Durée de vie (environ 2 à 3h)

Aucune possibilité de passer les dialogues ou animations

Rapport durée de vie/prix

Dans le même genre

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer