Train Sim World 3

Depuis quelques années, un petit nombre d’éditeurs de jeux propose leur simulation dans pratiquement tous les domaines. Vous avez envie de tenir un food truck, de gérer une station-service dans le désert ou alors de conduire un train. C’est sur ce dernier point que le studio anglais Dovetail Games propose leur dernier jeu : Train Sim World 3.

Étant moi-même un amateur du monde ferroviaire, je me devais donc de le tester. Mais rassurez vous, si le monde ferroviaire vous est inconnu, de nombreux tutoriels pas-à-pas sont inclus dans le jeu pour vous familiariser avec les commandes du jeu et les différentes procédures pour faire avancer un train. Alors, voyons ça en détail.

Le Tutoriel

Tout d’abord, ce qui frappe en premier, c’est qu’il n’y a aucun matériel français. Exit donc le TER ou le TGV. Mais par contre, on peut trouver des machines allemandes, anglaises et américaines. Me voilà donc en terrain inconnu niveau conduite et signalisation.

Heureusement, le tutoriel est très bien fait et est là pour m’aider à retrouver mes marques, mais aussi pour comprendre la signalisation, qui n’a rien à voir avec celle que nous avons dans notre pays.

Pour commencer, vous devez choisir entre le transport de fret sur le territoire américain (avec ses grosses locomotives oranges), le transport de voyageurs (avec ses nombreux trains de banlieue anglais) ou un train à grande vitesse de la compagnie allemande DB.

Dans les versions précédentes du jeu, j’ai fait toute ma carrière dans le fret. Même si le convoi fait plusieurs dizaines de tonnes, il faut avoir un certain doigté pour ne pas dérailler ou, pire, casser le matériel. Sans parler du changement d’aiguillage obligeant à stopper le train à de nombreuses reprises sur notre parcours.

La Formation

Je commence donc ma formation de conducteur de train de voyageurs sur une machine anglaise de type Class 395, pour ceux qui connaissent, sur la ligne Southeastern Highspeed avec un temps clair et en journée.

Mon objectif du jour est de respecter les horaires du scénario proposé, le tout en respectant la limitation de vitesse et surtout en respectant la signalisation du parcours. Sinon le jeu nous gratifie d‘un game over et nous oblige à tout recommencer depuis le début, ce qui est très frustrant. Mais c’est une simulation réaliste.

Le plus difficile pour moi a été de m’arrêter au bout du quai sans faire de freinage d‘urgence.

On se laisse vite porter par la vitesse et un train ne freine bien sûr pas du tout comme une voiture.

Vous devriez lire aussi  Super Dragon Ball Heroes World Mission

Tout est affiché dans le jeu pour vous aider, notamment la distance du prochain arrêt, l’heure à laquelle vous devez arriver sur celui-ci, et bien sûr le prochain feu de signalisation à respecter.

On peut changer la météo ou l’heure du scénario. Par exemple, on peut tout à fait circuler la nuit sous une pluie forte, ce qui rajoute de la difficulté et du stress au conducteur. On peut d’ailleurs signaler que la météo est très bien reproduite dans Train Sim World 3.

La cabine de conduite est elle aussi bien modélisée et fidèle à son matériau d’origine. Tous les boutons ou presque sont utilisables. On se retrouve très vite à stresser pour respecter l’heure vu qu’il faut préparer le train au départ (ouverture des portes, mettre la lumière dans le train…). Donc n’hésitez pas à bien faire les tutoriels pour bien être à l’aise aux commandes et de bien savourer cette simulation.

Retrouvez notre Test complet de Train Life : A Railway Simulator ici !

Les Scénarios

Concernant les scénarios, il y en a beaucoup et avec différents niveaux de difficulté.

Il faut compter en moyenne une bonne heure pour arriver au bout de l’un des nombreux scénarios proposés.

Un catalogue très fourni de DLC est d’ores et déjà disponible. Vous pouvez acheter par exemple un bout de la ligne LGV française aux commandes de notre TGV national sur le tronçon Marseille-Avignon. Vous avez aussi la possibilité d’opter  pour des scénarios supplémentaires ainsi que d’autres machines qui vous parleront peut-être plus qu’à moi.

Si vous avez déjà la précédente version de Train Sim World, les DLC que vous aviez achetés auparavant restent valables et utilisables pour cette version 3. Et au vu du prix de certains contenus additionnels, cette rétrocompatibilité est plus que bienvenue. Merci aux développeurs et à l’éditeur d’y avoir pensé.

La progression de votre personnage n’est elle aussi pas remise à zéro. Vous pouvez donc  reprendre votre progression.

Pour conclure…

Pour conclure, Train Sim World 3 vous apportera de nombreuses heures de jeu très détaillées avec un gameplay accessible à tous. Le titre de Dovetail Games nous permet de nous mettre facilement dans la peau d’un conducteur de train. Petit bémol cependant sur le prix de certains DLC.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Contenu très fourni et varié

Graphismes très détaillés

Simulation accessible à tous

Les points négatifs

Prix des DLC

Dans le même genre

Laisser un commentaire