The Witcher: Monster Slayer

The Witcher: Monster Slayer est un jeu de rôle en réalité augmentée basé sur la célèbre saga éponyme. Sorti le 21 Juillet sur Android et iOS, il est édité par Spokko Sp. z o.o.

Qu’est-ce que The Witcher: Monster Slayer ?

The Witcher: Monster Slayer

Comme évoqué précédemment, The Witcher: Monster Slayer est un jeu mobile d’exploration en réalité augmentée.

On y retrouve le même principe que pour Pokemon GO, pour ceux qui connaissent, avec un système de cercle de zone délimitant la distance à laquelle on peut interagir avec les créatures, des quêtes, la possibilité de faire des combats en réalité augmentée ainsi que bien d’autres choses que nous allons voir plus en détail.

The Witcher: Monster Slayer, en jeu

Pour plus de précisions, j’effectue le test sur un Xiaomi Redmi Note 9 Pro, et pour le téléchargement, j’ai dû patienter un peu. En effet, avec presque deux Giga Octets à télécharger, il a fallu presque 15 minutes à mon téléphone pour finaliser l’installation.

La création de personnage dans The Witcher: Monster Slayer

The Witcher: Monster Slayer, création de personnage

Lorsque vous lancez The Witcher: Monster Slayer, le jeu vous propose de créer votre personnage (une fois le petit tutoriel de combat passé). Bien que ce soit un jeu de rôle, le choix de personnalisation est très limité. Vous pourrez seulement choisir entre huit visages déjà prédéfinis (quatre visages masculins et quatre féminins). Impossible de changer la couleur de cheveux, la coiffure ni même la couleur de peau. De plus, soyez sûr de votre choix car il ne sera pas possible de modifier votre Sorceleur plus tard.

Les quêtes et les contrats quotidiens

Dès le début, des quêtes scénarisées se lancent avec à chaque fois une partie narrée dans le style bande dessinée et une autre partie en jeu où l’on peut faire quelques choix mineurs (ce sera principalement poser des questions sur la quête).

Là où dans Pokémon Go il est possible de progresser et de finaliser les quêtes même si l’on n’a pas la possibilité de bouger, dans The Witcher, nous allons rapidement nous retrouver coincé si on fait du sur place.

Cependant, les contrats quotidiens sont eux faisables assez facilement et nous permettent de gagner quelques pièces d’or.

Venez découvrir le livre « La route d »où l’on ne revient pas » une œuvre d’Andrzej Sapkowski

Le bestiaire dans The Witcher: Monster Slayer

The Witcher: Monster Slayer est fidèle à l’univers du Sorceleur avec un bestiaire particulièrement complet (128 créatures au total pour le moment) et des monstres de différents niveaux (ordinaires, rares et légendaires).

N’essayez pas de vous frotter à un monstre trop haut niveau au risque d’aller droit à la défaite, vous serez alors stun quelques secondes.

Lorsque vous avez vaincu une créature, vous obtenez quelques récompenses (sa tête en trophée, du matériel…). De plus, cela enrichit au fur et à mesure votre registre bestiaire.

Les compétences

À chaque montée de niveau ou en complétant le bestiaire, on obtient des points de compétences. Trois branches sont disponibles pour se spécialiser : Combat, Alchimie et Signes.

Il est possible de répartir les points comme on le souhaite dans les trois branches.

The Witcher: Monster Slayer, les compétences

L’inventaire

L’inventaire contient la fabrication d’objets, les objets ainsi que les ingrédients. Une fois de plus, les composants sont fidèles à la saga et assez complets. Il y a également la possibilité d’envoyer différents types de packs (sorceleur, alchimiste ou herboriste) à nos amis.

The Witcher: Monster Slayer, l'inventaire

L’équipement dans The Witcher: Monster Slayer

Dans The Witcher: Monster Slayer, on peut équiper notre personnage d’une épée de pierre ou d’argent. Évidemment, chaque épée apporte un bonus plus ou moins important. À vous de faire le bon choix. Niveau armure, le choix est ici assez limité mais, tout comme pour les armes, vous pourrez choisir votre équipement en fonction du bonus et pourcentage apportés.

En combat

The Witcher: Monster Slayer, en combat

Avant de lancer un combat, une fenêtre s’ouvre et nous permet d’en apprendre un peu plus sur le type de créature que l’on s’apprête à affronter. Il sera ainsi indiqué le nom de celle-ci, son type, ses vulnérabilités et la difficulté du combat.

C’est également le moment de choisir son arme, ses potions, bombes et huiles. Si vous ne savez pas quoi choisir pour optimiser le combat, une option “auto” permet d’attribuer tout cela de façon automatique. Si vous ne disposez pas de l’équipement idéal, il vous sera proposé de l’acheter avec de l’argent réel.

Lors des affrontements, vous pourrez porter des coups d’épée rapides, puissants ou parer les attaques ennemies. Servez-vous des bombes, huiles et signes au bon moment pour infliger encore plus de dégâts.

Chaque victoire vous apportera de l’expérience, des ingrédients, des trophées

Magasin

Bien que ce soit un jeu free to play, une petite boutique est présente dans The Witcher: Monster Slayer. La plupart des articles sont fort heureusement payables avec la monnaie du jeu, mais vous devrez passer par la case carte bancaire si vous voulez avoir un équipement correct rapidement. Dans le cas contraire, vous risquez de vous retrouver rapidement bloqué en jeu.

Mon avis

Au lancement de The Witcher: Monster Slayer, j’ai trouvé le jeu et le concept sympa. Cependant, je me suis vite retrouvée coincée en jeu, les monstres mettent trop de temps à réapparaître et le manque de contenu se fait vite ressentir. De plus, pour faire les quêtes, il faut obligatoirement se déplacer, et n’ayant pas de données mobiles, je ne peux pas progresser à ce niveau-là.

Pour conclure…

C’est un jeu qui peut être intéressant mais qui manque cruellement de contenu. Les graphismes pourraient vraiment être améliorés et une personnalisation plus poussée du personnage aurait été vraiment bienvenue. Résultat, j’ai désinstallé le jeu après quelques heures.

La  note  de la  rédaction

2/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Bestiaire varié

L’univers The Witcher

Les points négatifs

Manque de contenu

Personnalisation de personnage

Les graphismes

Dans le même genre

Laisser un commentaire