The Falconeer : Warrior Edition

The Falconeer est un jeu indépendant sorti initialement le 10 Novembre 2020 sur Xbox et PC.

Mais aujourd’hui, c’est de la Warrior Edition dont je vais vous parler, qui est sortie le 5 août 2021 sur PlayStation 5, PlayStation 4 et Nintendo Switch.

Il faut saluer le fait que ce jeu soit développé par une seule et unique personne : Tomas Sala. The Falconeer est édité par Wired Productions.

Envolez-vous avec l’édition warrior de The Falconeer

The Falconeer : Warrior Edition contient le jeu classique avec toutes ses mises à jour et DLC, y compris les DLC “The Hunter” et “Edge of the World”. Ces derniers apportent des classes avec leurs montures (un dragon, un phénix et un ptérodactyle), un ensemble de nouvelles armes ainsi que trois quêtes annexes avec chacune un boss à vaincre. Attention, pour accéder aux campagnes, vous devrez vous rendre à Stargazer, Port Remit et Sark’s Hollow.

The Falconeer Warrior édition


Des combats aériens impressionnants

Votre faucon

Dans le jeu The Falconeer, vous incarnerez un fauconnier. Et petit regret pour ma part, il n’y a pas de réelle personnalisation. En réalité, vous aurez seulement le choix entre quelques personnages, masculins ou féminins.

Qui dit fauconnier dit… faucon. Et attention votre faucon ne provient pas du Puy du fou (bien qu’ils soient déjà impressionnants à voir), non non. Là, vous avez un faucon de combat ! Oui, vous avez bien lu, votre petite bête doit faire dans les quatre mètres d’envergure et est bien équipée pour les affrontements aériens.

Le didacticiel

Vous allez donc commencer le jeu avec un didacticiel qui va vous enseigner l’art du combat aérien. Vous allez ainsi apprendre à esquiver, ralentir, faire des vrilles, reprendre de la vitesse (ne faites pas comme moi, mon pauvre faucon a bu la tasse plus d’une fois avant que je ne parvienne à maîtriser totalement la descente pour reprendre de la vitesse), sélectionner une cible et tirer (devant vous uniquement) ou encore attraper une mine présente dans l’eau pour la lâcher sur vos ennemis (un joli présent, non ?). Je dois surement oublier certaines possibilités de combat mais il faut dire que le jeu est assez complet sur ce point.

Si vous êtes à court de munitions, il faudra prendre de la hauteur afin de recharger vos armes dans les orages qui sont, je dois l’avouer, assez impressionnants.

The Falconeer, orages

Attention, vous allez devoir rester attentif, les ennemis peuvent être présents à la fois sur l’eau et dans les airs. N’hésitez pas à prendre de la hauteur si nécessaire.

Une monture organique

En effet, The Falconeer a été conçu de manière à ce que, contrairement aux jeux de combats aériens traditionnels, votre monture organique va réagir aux différents courants d’air, il dévie ainsi parfois de sa trajectoire.

Et la sensation est bien présente, j’ai adoré m’envoler avec mon faucon. Encore un peu de temps de jeu et je le nommais Falkor.

L’histoire de The Falconeer

Le monde de The Falconeer a été englouti par les eaux. Vous allez ainsi survoler la Grande Ursée. Les différentes factions qui peuplent ce monde sont en conflit. Votre rôle sera de parcourir des distances plus ou moins longues afin d’accomplir des missions et d’éliminer les menaces ennemies, défendre des alliés ou livrer un objet important. Sur ce point, les quêtes sont assez répétitives peu importe le chapitre sélectionné.

Améliorer votre monture

Dans The Falconeer, vous allez pouvoir améliorer votre faucon. Pour cela, il faudra vous rendre chez le marchand. Vous pourrez ainsi y acheter des armes, des cartouches… Mais vous allez aussi pouvoir le faire grâce à différents mutagènes qui boostent directement votre monture.

The Falconeer, marchand d'améliorations

Les graphismes

Malgré des dessins minimalistes, The Falconeer surprend par sa qualité graphique. Il y a un côté très poétique à chevaucher son faucon juste au-dessus de la mer avec les couleurs du soleil couchant. Et si le cœur vous en dit, vous pouvez immortaliser de très belles scènes grâce au mode photo.

Mon avis sur l’édition warrior de The Falconeer

J’ai effectué mon test sur Nintendo Switch et cette dernière n’a pas à rougir de ses grandes sœurs consoles de salon. Le jeu est très beau et fluide, j’ai pris un réel plaisir à y jouer même s’ il manque encore un petit quelque chose pour compléter ce monde qui ne demande qu’à être enrichi. J’aurai apprécié un peu plus de RPG avec une personnalisation plus poussée par exemple. Cependant, je salue l’énorme travail accompli par Tomas Sala qui a réussi à créer un monde et un univers vraiment unique.

Pour conclure…

The Falconeer est un jeu qui propose un concept vraiment original mais dont le monde ne demande qu’à être enrichi. Un petit rééquilibrage s’impose. Cependant, chevaucher son faucon est une sensation unique, le fait de vouloir transmettre les sensations d’un vol organique est vraiment réussi. Malgré le côté un peu répétitif des quêtes, on aura envie de les accomplir afin de poursuivre l’aventure. Encore un grand bravo pour le travail accompli.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Direction artistique

Le fait de voler à dos de faucon

Les points négatifs

Manque de personnalisation

Un peu trop répétitif

Un contenu à enrichir

Vous devriez Lire aussi
Final Fantasy VIII Remastered

Dans le même genre

Laisser un commentaire