The Company Man

The Company Man est un jeu indépendant développé par Forust Studio M Sdn Bhd. Initialement sorti sur la plateforme Steam le 28 mai 2021, il s’invite finalement sur la Nintendo Switch le 21 janvier 2022 accompagné d’un sous-titrage français inédit !

The Company Man ou The Office…

Jim est un salarié d’une grande entreprise d’eau minérale, cherchant à tout prix à gravir les échelons afin d’en devenir le PDG. Terminé les tâches ingrates, la mauvaise humeur des supérieurs et la déprime liée au boulot, son but est d’offrir le meilleur des cadres à ses collègues une fois au sommet.

L’entreprise 2.0 de The Company Man

Vous l’aurez compris, le jeu est tourné vers un univers très capitaliste, dans une entreprise qui ne se gêne pas d’écraser plus petit que soi. De ce fait, nous retrouvons dans ce jeu différents thèmes rencontrés dans la vie réelle en entreprise, allant de l’informatique au marketing, tout en passant par des jeux de mots qui nous accompagnent tout au long du jeu.

Des attaques à coup de clavier

Muni de son clavier dont il se sert comme épée, Jim doit s’aventurer dans les différents étages de l’entreprise pour se frayer un chemin jusqu’à l’étage final, celui du PDG en personne. À travers son chemin, des collègues tout aussi spéciaux les uns des autres (en fonction de leur étage notamment) qu’il devra battre à coup de clavier ou par le biais d’attaques spéciales déverrouillées à chaque fin de zone, comme l’attaque symbolisée par des dizaines de mails envoyés à un collègue.

À chaque étage, sa team

L’entreprise se constitue de 7 étages, qui requiert chacun un pass pour y parvenir (obtenu à la fin des étages précédents). On y retrouve :

  • Le service client
  • Les ressources humaines
  • La comptabilité
  • La recherche et développement
  • Le marketing
  • Les ventes et juridique
  • Le bureau de la direction

Chacun d’eux possède une atmosphère particulière et très spécifique à sa fonction. Dans l’étage marketing par exemple, on se trouve dans une ambiance très verte, très nature, dans la détente absolue mais pas que, puisqu’il y a des endroits qui dénotent une importance pour le paraître avec des spotlights un peu partout et des télévisions. Un des ennemis lance d’ailleurs des likes en direction de Jim, tandis qu’un autre tente de le battre avec un selfie stick !

Can I get a coffee ?

Comme tout employé de bureau qui se respecte, Jim carbure lui aussi au café ! Il s’agit d’une boisson essentielle à sa survie, puisqu’elle lui permet de retrouver toute sa vie à des moments opportuns dans différents étages. La pause café signifie également le point de contrôle dans lequel Jim se retrouvera s’il succombe à ses blessures. Un petit cliché très bien réutilisé dans le jeu.

Un visuel qui n’est pas des moindres

Je n’ai pas noté une soundtrack très poussée et réfléchie pour ce jeu. Néanmoins, je dois avouer que j’en attendais beaucoup du côté de l’ambiance visuelle puisque je l’ai en quelque sorte testé pour cela, après un live d’un youtubeur japonais qui m’avait tapé dans l’œil. Le jeu est visuellement très beau pour un jeu de plateforme, et il se démarque plutôt bien compte tenu du thème abordé. J’avais personnellement un peu peur que le jeu tourne en rond, que ce soit toujours la même chose… Mais non seulement aucun étage n’est le même, mais aucun ennemi n’est le même non plus en fonction des services de l’entreprise ! C’est une découverte tout le long du jeu et, même s’il n’est pas très long, c’est assez agréable.

Mon avis sur The Company Man

Comme je l’ai mentionné plus tôt, c’est d’abord le visuel qui m’a attiré dans ce jeu. Mais j’ai adoré ce côté réaliste qu’il apporte, celui des grandes entreprises qui marchent sur les autres pour parvenir à leurs fins, sur les stagiaires qui se font parfois maltraiter et sur les salariés qui, eux aussi, peuvent se faire avoir par leur patron. C’était un très bon thème à aborder et sur lequel jouer ! Les plateformes ne sont pas casse-têtes et les boss ne sont pas vraiment difficiles (même si j’avoue avoir eu un peu de mal pour certains d’entre eux). On est bien loin du jeu de plateforme interminable et insurmontable, ce qui rend l’expérience d’autant plus satisfaisante. De plus, un nouveau mode de difficulté est déblocable une fois le titre terminé, de quoi plaire aux plus téméraires d’entre nous.

Pour conclure…

The Company Man est un jeu de plateforme très accessible et visuellement divertissant. À coup de mails ou de spams, il faudra savoir déjouer les attaques des collègues de Jim et devenir celui qui délivrera les autres des tourments d’un patron monstrueux. Une très belle surprise pour un prix de 19,99€, en échange de quelques heures de jeu !

Note : 4 sur 5.

Les notes de la rédaction

Les points positifs

– Visuellement beau

– Ennemis diversifiés

Les points négatifs

– Pas de soundtrack entraînante

Vous devriez Lire aussi
Marvel’s Avengers

Dans le même genre

Laisser un commentaire