Sonic Frontiers

Sonic Frontiers est sorti le 8 novembre 2022 sur différentes plateformes : PlayStation (4 et 5), Xbox (One et Series), Switch et PC. Il est développé par la SONIC TEAM et édité par SEGA. C’est un jeu d’action / aventure / plateforme en monde ouvert.

Ce test a été réalisé sur une copie PS5.

On ne fait pas d’omelette sans casser d’Eggman

Nous retrouvons Eggman (Dr Robotnik) à la recherche des secrets des “anciens”.  Mais rien ne se passe comme prévu, que ce soit pour lui ou notre très cher Sonic Team, alors composée de Sonic, Tails et Amy, partis à la recherche des Émeraudes du Chaos en direction de Starfall Islands. Un trou de ver se forme, les aspirant, et ils vont se retrouver bloqués dans une dimension appelée le cyberespace.

Sonic réussit à s’en extirper et se retrouve alors seul sur une mystérieuse île, guidé par une étrange voix lui indiquant qu’il est la “clé” et lui demandant de trouver les émeraudes du Chaos pour détruire les titans et déchirer le tissu qui sépare les dimensions. Si le scénario ne nous marquera pas, il est suffisamment intéressant pour nous donner envie de découvrir le fin mot de l’histoire.

Plus vite que la lumière, il court

C’est ainsi que débute notre aventure. Nous jouons notre emblématique hérisson bleu dans un vaste Open World, reprenant les codes de The Legend of Zelda : Breath of the Wild (Zelda : BoTW). D’abord guidé par un léger tutoriel qui nous apprendra les bases, une fois celui-ci fini, nous sommes plus ou moins libre d’aller où nous voulons, d’explorer et de résoudre les différents mystères de ce monde.

Nous incarnons Sonic, nous sommes un hérisson, certes bleu, mais SUPER RAPIDE. Parcourir ces vastes plaines et montagnes à la vitesse supersonique a un côté très plaisant, malheureusement contrebalancé par une maniabilité pas toujours bien pensée à grande vitesse. Nous allons chuter des falaises plus d’une fois, surtout sur les phases de plateforme. Pas mal d’activités sur pas moins de 5 îles, toutes différentes, nous attendent dans Sonic Frontiers. Outre la nouveauté du monde ouvert, des niveaux plus traditionnels seront de la partie, mélangeant des stages 2D et 3D, un peu comme Sonic Generations a pu le faire par le passé.

Ses niveaux comportent 4 objectifs, le 1er étant de juste finir le niveau, le 2ème d’obtenir le rang S (finir le plus rapidement possible), le 3ème d’avoir un certain nombre d’anneaux à la ligne d’arrivée et le dernier objectif étant de collecter tous les anneaux rouges disséminés dans le niveau. Ces différents stages et objectifs nous permettront d’obtenir des clefs pour progresser dans l’histoire.

D’autres activités seront à faire, comme retrouver des créatures perdues appelées Kocos (coucou les Korogu de Zelda : BoTW) pour augmenter la vitesse ou la quantité d’anneaux maximum de notre hérisson, récupérer des souvenirs, pêcher et compléter différents défis pour révéler la map. Je vous laisse le plaisir de découvrir cela par vous-même !

Contre les robots, ces machines du mal

Notre hérisson ne sait pas que courir, il est aussi capable de se battre, contre un bestiaire plutôt diversifié. Les affrontements n’ont jamais été aussi épiques dans un jeu Sonic grâce à une palette de différentes techniques que nous débloquerons au fil de notre aventure via des points de compétences.

Coup de pied, coup de poings, courir autour des ennemis, sauter, charger, chaque combat est un réel plaisir à pratiquer. Malheureusement, la caméra est parfois capricieuse, surtout face à des adversaires de très grande taille.

À part les compétences, un système de statistiques d’attaque et de défense est à prendre en compte. L’un va nous permettre d’infliger plus de dégâts à nos ennemis, l’autre de réduire les anneaux perdus quand nous sommes touchés. Pour augmenter ces stats, il nous faut des graines de puissance rouge et de défense bleu que nous obtiendrons à travers les différents défis disséminés sur la map.

Pour nous sauver, il est le plus fort (ou pas) !

Si Sonic Frontiers réussit à merveille son système de combat, ce n’est pas le cas côté technique. Outre le fait que graphiquement le retard se fait sentir, c’est surtout le clipping qui pose problème. Nous sommes dans un open world rempli d’activités, comme ramasser des collectibles, et ce clipping fait que si nous ne sommes pas assez proche de notre objectif, il n’apparaît tout simplement pas à l’écran, ce qui peut être gênant vu que certains objets se trouvent en hauteur. Donc nous ne voyons tout simplement pas l’itinéraire pour les récupérer et nous passons plusieurs minutes à chercher la solution.

Par contre, chapeau bas pour les différents stages que nous allons parcourir. Ces niveaux sont indépendants de l’open world, ils sont beaux, bien pensés et plaisants, en plus de titiller la nostalgie. Plusieurs modes graphiques sont disponibles sur PS5, XBOX Series et PC comme le traditionnel 4K 30 FPS (activé par défaut) et le mode 1080P 60 FPS (celui pour lequel j’ai opté personnellement). Malheureusement, le mode 60 FPS n’est pas  disponible sur la Nintendo Switch et les anciennes consoles (PS4 et One). À noter que sur toute ma session de jeu, aucun bug ou baisse de framerate ne s’est fait sentir, point plutôt important quand on voit certains jeux sortis dernièrement. Trois modes de difficulté sont disponibles : le mode facile, normal et difficile. J’ai trouvé le jeu plutôt facile malgré mon choix du mode difficile. À part quelques affrontements, je n’ai rencontré aucun réel accroc pendant mes heures de jeu.

Sonic va vous causer, Sonic va vous parler

Nous aurons le choix de jouer avec les voix françaises et plusieurs autres langues, dont l’anglais et le japonais pour ne citer qu’elles. Si avec les voix anglaises nous retrouvons un Sonic arrogant et sûr de lui dans ses intonations, ce n’est pas du tout le cas de la VF, malgré le fait que ce soit Alexandre Gillet qui double notre hérisson. Le côté trop cartoon, voire enfantin, ne correspond pas à l’ambiance que le jeu veut refléter.

Alors bien sûr, Sonic Frontiers n’est pas un jeu PEGI-18, mais dans ce monde saturé et en ruine, privé de ses habitants, avec Sonic seul dans ce monde hostile, il me rappelle un peu Nier Automata dans son ambiance. Du coup, je ne trouve pas que la voix française cartoonesque corresponde à l’atmosphère générale. Si la VF ne réussit pas à convaincre, ce n’est pas du tout le cas de l’OST. Quel plaisir auditif ! À chaque niveau une musique différente. Ma première écoute de l’OST “Undefeatable” m’a donné des frissons, surtout dans les circonstances où elle se lance. Donc prenez votre télécommande et augmentez le son à fond, ce n’est que du bon !

Hyper, super, c’est Sonic !

Ironiquement, mon premier jeu Sonic fut Sonic Adventure sur Dreamcast. Quelle claque j’avais pris à l’époque : courir à toute vitesse à travers ces niveaux m’avait semblé révolutionnaire et j’ai forcément plus d’affection et de nostalgie sur un Sonic 3D que 2D. J’ai donc beaucoup apprécié ce Sonic Frontiers, malgré son retard technique, son clipping omniprésent ainsi que sa répétitivité. Ils ne sont rien face à ce sentiment de liberté, cette course à toute vitesse à travers ses différents mondes. Pareil pour les affrontements dantesques et épiques servis par une bande son incroyable, un vrai régal pour les oreilles.

Quand le risque est le maître à bord, il redouble encore plus d’efforts

Sur le site officiel du jeu, nous pouvons retrouver une bande dessinée qui sert de prologue à l’histoire et l’abonnement à la newsletter permet de récupérer en DLC les chaussures emblématiques de Sonic Adventure 2 ( à récupérer avant 2023) ainsi que les futures informations à venir.

En parlant du futur, une nouvelle tenue pour notre hérisson arrivera le 21 décembre avec son petit bonnet de Noël trop mignon ! L’année prochaine sera mouvementée pour nos héros, plusieurs mises à jour arriveront durant 2023, apportant un mode photo, de nouveaux Kocos, de nouveaux personnages jouables et de nouvelles histoires. En bref, que de bonnes nouvelles pour la suite.

Pour conclure…

Je vous recommande ce Sonic Frontiers. Ce n’est certes pas un grand jeu, mais les développeurs de la Sonic Team ont vraiment essayé de donner un souffle nouveau à notre hérisson bleu préféré. Ne boudez pas votre plaisir et foncez plus vite que la lumière y jouer !

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Les combats épiques

Ce sentiment de vitesse et de liberté

Son OST

Une bonne durée de vie (15 / 20h et plus de 30 / 40h pour le 100%)

Les points négatifs

Techniquement daté et trop de clipping

La VF trop cartoon

Sa répétitivité

Une caméra parfois capricieuse

Vous devriez Lire aussi
Dragon Cape Aventure

Dans le même genre

Laisser un commentaire