Somerville

image d'accueil somerville donnant sur la maison des personnages du jeu, devant leur maison

Somerville est un jeu développé et édité par le studio anglais Jumpship. Chris Olsen, l’artiste qui a donné vie à Somerville, s’est joint à Dino Patti, ex-CEO et fondateur de Playdead (Limbo, Inside), dans le but de nous offrir ce jeu d’aventure science-fiction. Il est disponible depuis le 15 Novembre 2022 sur PC, Xbox One et Xbox Series.

Présentation

À la suite d’une catastrophe, vous devez trouver les moyens pour réunir votre famille à nouveau. Somerville est une aventure de science-fiction basée sur les répercussions intimes d’un conflit à grande échelle.

Un père à la recherche de sa famille

Au lendemain d’une catastrophe digne de la Guerre des Mondes, notre personnage principal, père de famille, se réveille seul dans sa cave. Sa maison détruite par des entités extra-terrestres, il ne retrouve plus sa femme et son petit bébé.

Armé d’un étrange pouvoir, il doit parcourir sa région en évitant des obstacles et en solutionnant quelques puzzles.

Gameplay

Nous incarnons le père de famille en vue à la troisième personne et traversons différents paysages en 3D. L’ambiance est pesante et silencieuse.
Notre personnage marche et court en fonction de l’endroit où il se trouve mais nous ne contrôlons pas ses actions spécifiques. La plupart du temps, le père marche.
Lorsqu’un objet est à déplacer / pousser, nous pouvons interagir avec celui-ci assez simplement.
Il n’y a pas de didacticiel à proprement parler. Le jeu nous apprend ses mécaniques au fur et à mesure de notre avancement lors du premier quart d’heure.
Ce qui est sympa d’ailleurs, c’est que cet apprentissage est entièrement intégré à l’histoire. Chaque action a du sens et nous prenons nos marques avec logique tout en avançant.

Un Monde en 3 Dimensions

Si vous avez déjà joué à Limbo ou Inside, vous retrouverez ce même type de level design dans Somerville. À la différence que, pour cet opus, tout a été développé en 3D. Nous pouvons donc avancer de gauche à droite et de droite à gauche, mais également en profondeur de l’avant vers l’arrière et vice-versa.
Étant donné que nous évoluons dans un paysage inquiétant et très bien réalisé, pouvoir le parcourir sous différentes perspectives est vraiment pas mal !
En revanche, comme la caméra est pré-configurée et que nous ne pouvons pas la contrôler, nous risquons d’avancer vers des objets ou des murs invisibles et de rester bloqués. C’est une chose qui rend le gameplay un peu frustrant car l’immersion est un peu perturbée dans ces moments-là.

Heureusement, l’ambiance générale et les graphismes magnifiques du jeu nous permettent de reprendre vite nos esprits !

décor forêt de somerville, avec un être étrange qui observe le personnage principal

Ambiance Sci-Fi

Le style graphique de Somerville fait penser aux traits de dessin de comics animés. La palette de couleur est sombre et correspond parfaitement bien à un monde en ruine. En revanche, le côté sci-fi et la présence d’OVNI est mis en valeur par une palette plus claire et étincelante.

Avancer grâce aux Puzzles

Le gameplay est parsemé de petits puzzles plus ou moins simples à résoudre. La discrétion est de mise car nos ennemis sont partout et nous surveillent. Afin de solutionner ces puzzles, il suffit d’un minimum d’observation. Les objets sur lesquels nous devons actionner un mécanisme, ou déplacer, ou détruire sont plutôt bien visibles. Une des petites difficultés que j’ai rencontré était liée aux petits bugs et lags du jeu qui faisait qu’une action simple se transformait en un petit cauchemar l’espace de 2 minutes.

Vous devriez lire aussi  Rouille

Le rythme du jeu est lent, je ne vais pas vous mentir. Soit on aime, soit on n’aime pas. Ce que je peux ajouter en revanche, c’est que ce rythme est tout à fait en accord avec l’intrigue du jeu. Nous incarnons un être humain, tout ce qu’il y a de plus commun. Il a peur, son environnement est menaçant. C’est pour cela que tout bien réfléchi, ce n’est pas un point négatif. Cet aspect génère justement encore plus de pression en ajoutant ce côté “je suis pressé mais je dois faire très attention”.

Mon avis sur Somerville

Somerville est un jeu solo très sympa à jouer. Mis à part les petits soucis de lag très certainement dûs à ma configuration PC (qui pourtant était plus que suffisante selon les recommandations), il était très intéressant. De plus, son ambiance et son thème sont extrêmement bien illustrés. Le manque de dialogue n’est absolument pas gênant, et cela ajoute justement à cette atmosphère pesante encore plus de poids. Malgré une difficulté basse, les puzzles restent variés et certains m’ont quand même demandé plus de temps de réflexion que d’autres.

Un gros plus pour les graphismes qui sont vraiment très beaux et aux magnifiques palettes de couleurs. Somerville est un jeu court, où l’on ne collecte aucun item, où l’on ne rencontre aucun autre personnage avec qui parler. Nous sommes seuls (sauf lorsque notre ami le chien nous accompagne). En fait, si ces développeurs avaient souhaité en faire un court-métrage, cela aurait tout autant été réussi !

personnage principal de somerville cours dans la forêt, pour ne pas se faire prendre dans le rayon violet extra terrestre
Pour conclure…

Somerville mérite très sincèrement votre intérêt si vous aimez les jeux solo de réflexion. Son level design aux allures simples nous demande quand même de réfléchir. De plus, les graphismes sont très réussis. Il n’y a aucun dialogue, aucun NPC avec qui discuter, uniquement les bruits ambiants et un fond sonore très léger. Quoi de mieux pour nous mettre dans une parfaite ambiance post-apocalyptique ?

Partez à la recherche de votre femme et de votre bébé accompagné de votre comapgnon à quatre pattes en évitant de vous faire attraper par ces visiteurs venus d’ailleurs !

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Graphismes très beaux

Atmosphère pesante, sans dialogue

Univers sci-fi original

Les points négatifs

Perte d’immersion à cause de lags et bugs

Quelquefois difficile de se déplacer dans la perspective 3D

Dans le même genre

Laisser un commentaire