Sniper Elite 5

Sniper Elite 5, la franchise primée est de retour et aborde cette fois l’opération Kraken, dans la France de 1944. Le jeu Sniper Elite 5 est sorti le 26 Mai 2022 sur Xbox One, PlayStation 4, Xbox Series, PlayStation 5 et Microsoft Windows. Édité par Rebellion Developments, il s’agit d’un jeu de tir mais pas seulement.

Découvrons ensemble Sniper Elite 5

J’ai toujours aimé les jeux de sniper. Se faufiler à travers les lignes ennemies puis abattre l’adversaire à distance avec un tir parfaitement calculé est une incroyable satisfaction. Pourtant, je n’avais joué qu’à Sniper Elite V2 avant de mettre les mains sur le 5ème opus. Alors, qu’en est-il de cet épisode ?

Ninja

Dès les premières minutes, on reconnaît la patte de Rebellion Developments. Un héros cliché au possible qui se retrouve à devoir affronter seul une horde d’ennemis, armé uniquement de sa b… heu de son fusil, d’une mitraillette, d’une arme de poing, de plusieurs mines, bandages, grenades… Oui bon, ok, il est plutôt bien équipé.

Les dialogues sont vides, caricaturaux et frisent le ridicule. Passé une rapide introduction où on nous apprend comment nous déplacer, viser… On en arrive à devoir éliminer notre premier adversaire. À distance ou au corps à corps, de manière létale ou non, le jeu nous laisse pas mal de choix sur l’approche pour laquelle on souhaite opter.

Il est, par exemple, possible de siffler pour attirer un ennemi proche afin de l’assassiner discrètement depuis les hautes herbes dans lesquelles vous vous dissimulez. Vous pouvez également lancer une bouteille pour forcer le soldat à s’éloigner de sa position afin de pouvoir rejoindre votre objectif sans tirer le moindre coup de feu. Au contraire, si vous aimez tout faire péter, une mine bien placée et un panzerfäust ne feront qu’une bouchée de votre victime.

Attention cependant : les tirs et les explosions peuvent être entendues par les ennemis situés à proximité. Préparez-vous donc à voir de nombreux ennemis débarquer.

Au final, les options sont nombreuses, d’autant que les cartes sont beaucoup moins linéaires que dans l’épisode V2. Vous pouvez choisir votre trajet, réaliser (ou non) les objectifs secondaires et terminer votre mission sans avoir tiré un seul coup de feu.

D’ailleurs, notez qu’il y a un adversaire spécial par mission à éliminer, et ce d’une manière particulière pour débloquer une arme. Le premier, par exemple, nécessite d’être tué via une explosion. Un tir bien placé dans les grenades accrochées à sa ceinture et le tour est joué !

Sniper Elite 5, pimp my gun

Sniper Elite 5, les armes

Vous l’aurez compris, les armes jouent un rôle prépondérant dans votre aventure.

Que vous soyez invisible comme Drax ou destructeur comme Rambo, il faudra vous équiper d’armes et d’accessoires qui correspondent à votre approche. Pour ce faire, des établis sont répartis sur la map pour vous permettre de faire un point sur votre équipement en cours de partie.

Mais vous pouvez également les modifier avant chaque mission. La customisation est plutôt complète. Vous pouvez appliquer des changements au canon, à la bouche, au verrou et bien plus.

Vous pouvez également choisir quels objets disposer dans vos différents emplacements d’équipement et même, si vous le désirez, changer l’apparence de votre personnage (attention toutefois, cette fonctionnalité est très restreinte).

Pour finir sur la personnalisation, sachez que vous pouvez dépenser des points de compétence dans 3 arbres qui amélioreront votre souffle, votre capacité de transport ou la façon dont vous vous remettez de vos blessures, entre autres.

Hail Hydra ?

Sniper Elite 5, capture du jeu

Revenons sur l’histoire. La campagne vous propose de parcourir différents endroits de France variés et plutôt vastes.

On peut citer une usine métallurgique ou une presqu’île ouvertement inspirée du Mont Saint-Michel. Dans quel but ?

Découvrir ce qui se cache derrière un projet secret des nazis appelé “Kraken”. Oui, les amateurs de Marvel ne pourront s’empêcher de faire le lien avec l’organisation Hydra à la vue de la première croix gammée surmontée d’un poulpe. Et au final, c’est là que réside le vrai problème de ce jeu.

Même si dans l’épisode V2, les dialogues et personnages étaient déjà clichés et caricaturaux, l’histoire avait au moins un semblant de réalité qui nous plongeait dans l’horreur de la Seconde Guerre Mondiale.

Mais depuis quelques temps, les jeux cherchent à réécrire l’histoire pourtant déjà si fascinante et effrayante de ce conflit inhumain. Sniper Elite 5 ne déroge pas à la règle et c’est un gros point négatif. Au revoir l’immersion…

Deux snipers valent mieux qu’un

Comme pour les épisodes précédents, Sniper Elite 5 propose de faire la campagne en coopération, un très bon point. Il suffit que votre compagnon se prête au jeu autant que vous et le titre prend une toute autre tournure.

Deux ennemis se trouvent côte à côte ?

Aucun problème : coordonnez-vous et éliminez-les d’un tir synchronisé. Faire la campagne en coopération donne un nouveau souffle au jeu et vous prenez plaisir à remplir les objectifs secondaires et à découvrir les différents items cachés dans la map. Vous pouvez également autoriser les “invasions” dans votre partie. Cela signifie qu’un joueur peut faire irruption à tout moment dans votre campagne pour essayer de vous éliminer.

Le principe est vraiment intéressant et on se retrouve volontiers à laisser de côté la mission pour aller éliminer le Jäger. Le jeu propose également un mode multijoueur qui s’avère intéressant et permet de mettre vos compétences de sniper à l’épreuve même si on se détache un peu de l’esprit d’infiltration du jeu.

Sniper Elite 5, c’est pas joli joli

Non, clairement, le jeu n’est pas beau. On a l’impression de jouer à un titre de Xbox One, voire pire. Le moteur est totalement dépassé, les visages sont horribles et un aliasing très prononcé m’a sauté aux yeux tout le long de mon test. Alors attention, les environnements restent aboutis artistiquement parlant et tout cela ne nuit pas à l’immersion, mais les cinématiques sont risibles.

Pour conclure…

Le jeu n’est pas une révolution du genre. On reste sur la continuité de la série et pour moi qui n’avait pas joué depuis l’épisode V2, j’ai pris plaisir à reposer mes mains sur le jeu. Par contre, j’imagine que ceux qui ont joué à tous les opus risquent de ne pas trouver la recette particulièrement attrayante. Reste que Sniper Elite 5 est un jeu agréable à faire en coop et que sa présence sur le XBox Game Pass au jour de sa sortie est un gros plus pour ceux qui hésitent encore à le prendre.

La  note  de la  rédaction

3/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Sensation de tir toujours aussi sympa

Multiples approches possibles

L’invasion de Jägers

Les points négatifs

Moteur dépassé

Histoire, dialogues et personnages caricaturaux et ridicules

Un peu de nouveauté ne ferait pas de mal

Vous devriez Lire aussi
Destiny 2 : Éclipse (Lightfall)

Dans le même genre

Laisser un commentaire