Slender : The Arrival

Slender : The Arrival est la suite de Slender, sorti le 26 juin 2012. Ce nouvel opus se voit être plus ambitieux, mieux développé et donc plus flippant. Âmes sensibles s’abstenir…

Quelle est cette chose

Avant de commencer le test, faisons un point ensemble sur qui est ce personnage mystérieux. Le Slenderman est un personnage de fiction créé par Victor Surge. Il est souvent considéré comme un personnage néfaste à l’origine de nombreuses disparitions. D’après de nombreuses légendes, ce personnage enlèverait principalement des enfants, mais parfois ce qui est souvent décrit comme une légende peut devenir réel. En effet, plusieurs documents ont été remis aux autorités afin de prouver la réelle existence de cette créature, malheureusement aucun témoignage n’a encore été révélé à ce jour. Il est décrit comme une créature humanoïde, grande, filiforme, avec des bras anormalement longs, un visage blanc et sans trait et portant un costume noir.

Slender : The Arrival

Hidden Agenda

Lorsque tout bascule

Dans Slender : The Arrival, on incarne Lauren, qui part rendre visite à son amie Kate. Arrivée sur place, la maison est vide. Le stress s’installe tout de suite, la maison est dénuée de vie, sans parler de l’obscurité totale qui s’est installée. On ne voit rien à 5 mètres devant nous, de ce fait nous sentons que quelque chose ne va pas. Heureusement, nous trouvons une lampe torche qui nous aidera à y voir mieux au milieu de cette pénombre. Une fois entrés dans la chambre de Kate, nous découvrons des inscriptions et des dessins bizarre nous signalant qu’un danger est imminent. La note sur le bureau nous informe que la tour radio non loin de là est un endroit sûr. À ce même moment, un cri strident se fait entendre, provenant du portail visible par la fenêtre. Ne comptant que sur son courage, Lauren décide d’accourir pour venir en aide à son amie, c’est à ce moment  là que les ennuis vont commencer …

Slender : The Arrival

La terreur à son apogée

Votre vie et surtout votre santé mentale vont basculer soudainement. Vous décidez donc d’aller aider Kate en vous aventurant dans les bois. Mais à quel prix ? Comme pour Slender 1er du nom, il faudra récupérer les 8 pages d’un journal tout en échappant au Slenderman. C’est à ce moment que l’on sent l’amélioration du titre, la créature est plus intelligente, elle n’apparait pas seulement derrière nous, elle nous pourchasse désormais et essaiera aussi de nous feinter afin d’apparaitre devant vous, ce qui vous donnera souvent de bonnes doses de panique devant votre clavier. L’ambiance sonore a aussi été revue afin qu’elle soit plus oppressante, elle transmet une certaine tension de plus en plus palpable lorsque vous approchez de votre but. Et comme si la peur ne suffisait pas, une dimension rogue-like est mise en place dans le sens où les pages ne seront pas à la même place à chaque tentative. Mais si vous pensiez que récolter les 8 pages arrêtera le cauchemar que vous vivez, vous êtes très loin de la réalité, car après cela, il faudra activer 6 générateurs dans une carte vaste avec une nouvelle créature à vos trousses : Le Chaser, entité démoniaque qui essaiera de vous lacérer le visage.

Slender : The Arrival
Pour conclure…

Slender : The Arrival vous donnera de bonnes sueurs froides de par son atmosphère pesante et son obscurité omniprésente. L’aventure ne dure que quelques heures, mais le digne successeur de The Eight Pages vous fera passer un bon moment de jeu intense.

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Son atmosphère graphique et sonore

Les améliorations par rapport au 1er jeu

Le mal-être que le jeu procure lorsque l’on y joue

Les points négatifs

Trop court

Dans le même genre

Laisser un commentaire