Returnal

Returnal est un jeu de tir à la troisième personne, roguelike et horreur psychologique.

Il est développé par Housemarque et édité par Sony Interactive Entertainment. Il est sorti le 30 Avril 2021 sur Playstation 5 exclusivement.

L’histoire

Après s’être écrasée sur un monde en perpétuel changement, Selene doit explorer les ruines d’une ancienne civilisation pour s’échapper. Abandonnée à elle-même, elle va devoir combattre de toutes ses forces pour survivre. Encore et encore, elle est vaincue, obligée de recommencer son périple à chaque fois qu’elle meurt.

Dans ce rogue-like implacable, vous découvrirez qu’à chaque changement de cycle, la planète se transforme, tout comme les objets à votre disposition. Chaque boucle offre de nouvelles combinaisons, vous obligeant à adopter à chaque fois une nouvelle stratégie pour les combats.

La sombre beauté d’un monde en perdition et rempli de surprises explosives prend vie autour de vous grâce à des effets visuels époustouflants. Vous passerez de combats intenses et palpitants à des moments d’introspection viscéraux dans des décors sombres et contrastés. Explorez, découvrez et combattez tout au long d’un périple impitoyable, où chacune de vos actions est nimbée de mystères.

Conçu pour offrir un maximum de rejouabilité, le monde procédural de Returnal vous invite à vous relever après chaque défaite, pour affronter de nouveaux défis en perpétuelle évolution à chaque renaissance.

Sony Interactive Entertainment

Gameplay

Dans ce jeu de tir à la troisième personne, d’horreur psychologique (oui oui, par moment on a le cœur qui palpite pas mal) mais aussi roguelike, vous devrez combattre beaucoup d’ennemis (qui sont en fait des extraterrestres en tous genres) et faire attention à votre vie. Car oui, si vous mourrez, direction la case départ et vous recommencez l’histoire au moment du crash du vaisseau Helios ! Vous allez devoir aussi ramasser toutes sortes d’objets marqués par des couleurs sur votre carte, mais attention, ils sont parfois cachés et vous passerez bien 5 minutes à en chercher 1 seul. N’oubliez pas aussi d’ouvrir les conteneurs, ceux-ci peuvent enfermer des artefacts mais aussi des armes. Plus vous avancerez, plus vous aurez des atouts qui restent quand vous mourrez, comme par exemple la lame atropienne.

La carte 

Apprendre à lire la carte est plus qu’important dans Returnal, tout simplement car vous vous retrouvez dans un labyrinthe ! Une légende est notée sur la droite de la carte.

Une couleur opaque indique des portes non franchies donc des endroits non fouillés.

Celles avec une couleur transparente avec des chemins sont des portes franchies et des endroits visités.

Sur la carte, vous ne trouverez pas les ressources et les parasites à ramasser.

Les ennemis apparaissent en tête de flèche rouge.

Tout le reste est indiqué sur votre carte !

Returnal est un jeu où la mort vous fait tout recommencer à zéro ! Il faut quand même savoir que vous recommencez à partir de Helios et que les pièces ne sont pas dans le même ordre voire plus là, tout est généré de manière procédurale. Donc les ennemis, les artefacts, les conteneurs, les ressources… Rien ne sera forcément au même endroit. Faites quand même bien attention à votre vie !

La carte de Returnal
La carte

La vie

D’ailleurs, en parlant de faire attention à la vie, parlons de ce qui la représente à l’écran. Vous avez une barre verte en bas à gauche, celle-ci représente votre vie ! Plus le vert diminue, moins il vous en reste. Attention à bien la surveiller ! La barre passe du vert à l’ orange quand il vous reste peu de vie et du orange au rouge quand vous êtes sur le point de mourir ! Faites attention car quand votre barre est rouge, aucun son n’est là pour vous prévenir. Quand vous subissez des dégâts, vous ne vous en rendez pas vraiment compte mis à part votre barre de vie qui diminue et Selene qui fait des petits cris mais sans plus, jusqu’à ce qu’elle meurt et là elle crie assez fort !

Les ennemis

Vous avez 3 catégories d’ennemis :

  • Les “basiques”, ceux qui seront assez simples à tuer (comparés aux autres hein, car tout ennemi reste dur à tuer !).
  • Les semi-boss (comme je les appelle), ce sont ceux qui vous donneront des armes mais qui seront assez compliqués pour y parvenir à bout.
  • Les boss. Ceux là …. Comment dire… je n’ai rencontré que le premier qui s’appelle Phriké, et celui-ci a 3 vies. Autant vous dire que je ne suis parvenue qu’à lui en enlever une seule… Les boss sont assez durs et, croyez moi, ça jouera sur votre mental !

Un ennemi surgit lorsque vous vous approchez de la base où il est, mais attention, une fois apparu, ils peuvent vous attaquer par derrière (surtout les semi-boss).

Sachez que les ennemis sont des extraterrestres hyper bien réalisés et qu’ils ont tous des caractéristiques différentes ! vous aurez même des machines qui seront devant des portes ou en plein milieu pour vous empêcher de passer. Celles-ci sont parfois enveloppées d’une bulle électrique impossible à casser avec des tirs classiques, mais quelques tirs secondaires peuvent y parvenir à bout ! Petite astuce : si vous n’avez pas l’arme adéquate et que vous possédez la lame atropienne, utilisez la dessus, ça les anéantira.

Ennemis dans Returnal
Ennemis

Les armes

Avant toute chose, sachez que vous ne pouvez posséder qu’une seule arme à la fois, donc forcément, il faudra bien la choisir quand la possibilité s’offre à vous d’en changer !

Ensuite, vos armes n’ont pas de munitions, elles se rechargent automatiquement ! Cependant, attention à la surcharge, cela peut vous faire perdre du temps en attaque car il faut attendre que l’arme “refroidisse” pour se remettre à tirer !

Sachez aussi que toutes les armes ont un style de tir différent. Certaines vont tirer des décharges électriques et d’autres des flaques d’acides, etc ! Il faut aussi savoir que selon les dégâts de votre combinaison, votre arme sera moins performante.

Parlons aussi du tir secondaire ! Là c’est du lourd ! Sur chaque arme que vous aurez en possession, vous aurez accès à un tir secondaire. Celui-ci est plus puissant qu’un tir basique, mais attention à ne pas manquer votre cible car vous devrez attendre un certain temps avant de pouvoir vous en servir à nouveau. Cela prend du temps, donc vous devrez faire avec vos tirs classiques. Le tir secondaire varie selon l’arme que vous aurez choisie.

Faites bien attention aux petits bruits en fond, un de ceux-là représente le rechargement de votre tir secondaire et vous informe de si elle se recharge et quand elle est rechargée (une vidéo test du jeu est en bas de l’article, allez y jeter un œil, on entend ce fameux bruit).

Parlons maintenant de où trouver ces armes ! Vous pourrez les dénicher dans des conteneurs ou sur des ennemis, mais pas n’importe lesquels ! Vous en trouverez quand vous aurez tué les “semi-boss” (voir dans le paragraphe “Les ennemis”).

Armes de returnal
armes

Existe-t-il un mode multijoueurs ?

Sachez que vous n’avez la possibilité de jouer qu’en solo ! Vous avez tout de même des défis quotidiens à votre disposition qui seront en ligne mais aussi la possibilité de trouver des cadavres qui appartiennent à d’autres joueurs. Interagissez avec afin d’obtenir des récompenses !

Les touches pour Returnal


Sony a créé la Dualsense, qui est juste énorme. La manipulation est simple, efficace et vous plonge encore plus dans le jeu !

Voici la liste des touches et de leurs actions :

Guide-des-touches-Returnal
Guide des touches : Returnal

En ce qui concerne les combos, sachez que dans Returnal, il n’en existe aucun. En revanche, sachez que la manipulation facile de la Dualsense vous aidera, les touches sont très facile à atteindre et vous pourrez passer rapidement de la Croix pour sauter au Carré pour utiliser votre lame atropienne. Cela n’est pas plus mal car, sachant que la mort vous est fatale, il vous faudra connaître les touches et actions très rapidement !

Partie technique

l’image

Pour commencer, parlons du côté graphismes !

qualité d'image de Returnal
qualité d’image

Returnal est juste hyper bien fait. Il faut reconnaître que, en presque 12h30 de jeu, je n’ai rencontré qu’un seul bug (Selene attrape un artefact, il est au niveau de son avant-bras au lieu d’être dans sa main) et il n’a duré que quelques secondes. Sinon, malgré tous les détails du jeu, je ne trouve rien d’autre à dire et je dirais même que ce petit bug n’est pas énorme en soit.

Niveau résolution, je n’ai pas encore installé ma TV 4K (bientôt, vous aurez des vidéos réalisées en 4K, ne vous inquiétez pas). Honnêtement, je me langui vraiment de tester le jeu en 4K car il est tellement bien fait que ça me fait limite mal au cœur de tester cette merveille sur un petit écran à basse résolution.

Pour ce qui est de la fluidité de Returnal, je le trouve impeccable. Aucun écran qui gèle, les animations sont au top et les effets spéciaux sont quand même très bien faits (imaginez quand je testerais sur la 4K).

Le son

Du côté du son, l’artiste Bobby Krlic a réussi à me mettre à 100% dans l’ambiance. Quand vous avez une zone confinée, la musique vous fait tout de suite bien flipper, vous savez que vous allez passer un mauvais quart d’heure ! Toutefois, quand vous avez juste des ennemis, la musique est entraînante et vous met dans l’ambiance combat. Par contre, je ne vous parle même pas du moment où vous tombez sur un boss ! Ce qu’il y a de bien, c’est que la musique n’est pas lassante car quand il y a des moments où vous n’avez plus qu’à ramasser des artefacts et qu’il n’y a rien d’extraordinaire, elle s’arrête. Vous pouvez donc vous concentrer sans aucun souci.

Boss Phriké.
Boss Phriké.

Les effets sonores sont bien, mais je trouve une seule chose à dire de négatif. Quand un ennemi apparaît et qu’il est assez loin, vous avez le même effet sonore que quand il apparaît juste devant vous, ce qui fait que vous devez impérativement vous servir de la carte afin de savoir où il est si vous ne le voyez pas, je trouve ça assez dommage.

Langues et écritures

Parlons ensuite du doublage. Sony a mis à disposition plusieurs langues. Ainsi, vous pouvez choisir entre l’Allemand, l’Anglais, l’Arabe, l’Espagnol, le Français, l’Italien, le Polonais, le Portugais et le Russe.

Je n’ai pas testé toutes ces langues vu que je ne parle que le français. Par contre, Sony a pris une voix française et a fait une traduction parfaite, contrairement à certains jeux qui ont parfois des phrases qui ne veulent plus rien dire. J’ai apprécié le jeu à sa juste valeur du coup, alors merci Sony !

Ensuite, passons à la partie textes, Sony vous propose encore plus de langues en sous-titrage. Plus précisément, vous avez  la possibilité de choisir entre l’Allemand, l’Anglais, l’Arabe, le Danois, l’Espagnol, le Finnois, le Français, l’Italien, le Norvégien, le Néerlendais, le Polonais, le Portugais, le Russe et le Suédois.

Niveau écriture, je pense que les lettres sont à la bonne taille, d’autant plus que je possède une petite TV. Ainsi, le texte est compréhensible et, pour moi, sans fautes de traduction mais surtout le texte est lisible. Dans certains jeux, ce n’est pas toujours le cas.

Exemple de lisibilité d'écriture.

Mon avis

Returnal a été créé afin d’être dur à finir et encore plus dur à platiner, mais je vous avouerai que j’adore ce concept ! Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas autant eu de mal sur un jeu et encore plus longtemps que je n’avais pas fini un jeu en moins de 10h.

Les graphismes sont bien faits, la bande son est au top et se marie très bien avec le jeu. Les textes sont lisibles, le doublage est aussi disponible en Français et vous avez un but en continu dans le jeu. Je dois vous dire que c’est l’un des seuls jeux qui m’a hanté même dans mes nuits ! J’adore réfléchir au pourquoi je n’y arrive pas, analyser, trouver une solution, etc. Mais là, je fais parfois choux blanc.

Concernant la durée de vie de Returnal, je n’ai pour ma part, en 12h30, réussi à affronter le premier boss (sur 5) que 2 fois sans pouvoir y parvenir à bout (je l’aurais un jour !). Après avoir chercher pour vous une durée de vie potentielle, je suis tombée approximativement à 12h pour battre 2 boss sur 5, donc on va dire qu’il faut à peu près 3 fois plus de temps (36h à peu prêt pour venir à bout des 5 si vous n’êtes pas comme moi et que vous êtes bon).

Place au plus important : le prix et la disponibilité ! Returnal est disponible en dématérialisé sur le Play Store au prix de 79,99 € (avec un poids de 56 Go) et en édition physique disponible dans toutes les boutiques de jeux vidéos.

Pour conclure…

En conclusion, Returnal est un jeu qui vous fait perdre la notion du temps tellement que vous êtes à fond dans votre jeu ! Vous avez toujours envie de recommencer encore et encore jusqu’à réussir à aller encore plus loin que la dernière fois ! Je dois avouer que je ne suis pas déçu des exclus PS5 pour le moment ! Sony se dépasse encore une fois !

Test du jeu.

La  note  de la  rédaction

5/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Une histoire passionnante et entraînante.

La difficulté du jeu.

Graphismes au top.

Musiques entraînantes dans l’histoire.

Un doublage au top.

Les points négatifs

Effets sonores des ennemis.

Dans le même genre

Laisser un commentaire