[Preview] Back to the Dawn

Bienvenue en prison. C’est l’expérience que Metal Head nous propose. Cela n’est pas sans rappeler The Escapist. Il nous faudra donc faire la grande évasion pour sortir de la prison au plus vite. Tout cela dans une ambiance un peu rétro dans un monde d’animaux anthropomorphes.

Cette preview a été réalisée sur une version PC (Steam Deck) fournie par l’Éditeur.

Bienvenue en prison avec Back to the Dawn

Dès l’écran d’accueil, Back to the Dawn nous donne le ton. Ne pensez pas avoir à faire à des anthropomorphes de contes de fée. On retrouve une ambiance un peu façon film noir. En background, une image en pixel art avec des animaux aux traits menaçants.

Quelques secondes plus tard, on est prêt à entrer en prison. Le premier condamné jouable est un renard dénommé Thomas. Une courte cinématique avec un petit dialogue nous raconte son histoire. Journaliste de terrain, nous avons mis en avant un désastre écologique. Suite à ce reportage un mafieux s’arrange pour nous faire mettre au trou pour les prochaines années.

Notre premier jour en prison commence et nous permet de prendre nos marques. Distribution du planning, petit résumé de notre journée et de son déroulement. On y rencontre aussi notre compagnon de cellule, un âne dénommé Sam. Bien que gentil, celui-ci nous indique qu’il sortira sous peu de prison et ne veut pas faire de vague ou être mêlé à des affaires douteuses.

La vie en prison

Lors de notre séjour, notre vie sera rythmée par le même planning jour après jour. Chacune de ces phases permettant certaines actions et possibilités. Ce rythme se divise en 3 grandes parties.

Une matinée chargée

Toute bonne journée commence le matin. La prison n’y fait pas exception. Le réveil sonne à 7h afin d’avoir un petit résumé de notre nuit mais nous y reviendrons. On peut soit se reposer un peu plus pour récupérer quelques points d’énergie, soit se lever pour le “headcount” (comptage de tête). Durant cette courte phase, tous les prisonniers ou presque sont réunis. On nous indique la raison de leur absence. Puis viennent les dernières nouvelles. Souvent celles-ci sont des changements dans le fonctionnement de la prison. Nouveau plat à la cantine, ou douche payante.

Il sera ensuite possible de déambuler dans la prison, d’écouter aux portes, ou encore de discuter avec les autres prisonniers. Ces petits moments d’échange nous permettent aussi de découvrir les gangs. Au nombre de trois, il sera possible dès lors de les rejoindre en accomplissant des missions pour eux. Il nous est aussi possible de passer des coups de fils, de visiter notre propre cellule.

Enfin, il sera possible de travailler. Bien qu’il soit nécessaire de passer la visite médicale dans un premier temps. Une fois cette formalité passée, on peut accéder à notre premier job dans la laverie. Une fois cette matinée bien remplie finie, il est temps à 12h de passer au repas.

L’après midi

Une fois l’heure de midi passée, il est temps d’entamer notre après-midi. Et quoi de mieux que de commencer par un “bon” repas. C’est donc naturellement que notre deuxième moitié de journée s’entame à la cafétéria et c’est aussi là que l’on découvre que tout a un coût en prison.

Lors de cette phase, il sera possible de récupérer de la nourriture gratuite. Un morceau de pain au début mais si vous voulez un meilleur repas il faudra payer. Ce sera aussi un lieu de rencontre et d’échange permettant de socialiser en offrant son repas. Ou encore d’essayer d’obtenir le repas d’un autre.

Une fois fini de manger, la deuxième grande phase est la promenade. On se retrouve à l’extérieur. Assez similaire à la phase en prison, cela donne accès à quelques lieux supplémentaires comme l’église, le hall commun ou encore une étrange porte mystère. Il est aussi possible de récolter quelques matériaux, et notamment des plantes.

Le soir

Dernière phase de la journée. Elle débute à 17h30. Retour à la prison. Cette fois-ci, celle-ci est plus animée. On retrouve bien évidemment la possibilité de discuter et de se lier d’amitié avec les détenus. Il est tout de même important de préciser que les cadeaux sont possibles une seule fois par jour.

Pour le repas, on pourra récupérer une gaufre. Il sera possible d’avoir un topping moyennant finance comme partout dans la prison. Il sera aussi possible de prendre une bonne douche relaxante, ainsi que d’autres services proposés par les détenus comme une banque, un club de street fight ou encore une séance télé.

Survivre

Bien, maintenant que nous avons fait un tour général, rentrons dans les détails. Commençons tout d’abord par la survie. Celle-ci est une part importante de notre séjour. Celle-ci se divise au travers de plusieurs indicateurs physiques ou mentaux.

Un esprit sain…

Tout d’abord le moral, la chose la plus importante dans back to the dawn mais aussi la plus compliquée à maintenir à flot. Absolument tout nous fait perdre le moral. Faire des actions prend un peu de moral. Rater une action, ou tout simplement se blesser, avoir faim…

La barre de moral est représentée en bleu avec un marqueur. Ce marqueur indique lorsque celle-ci est dangereusement basse nous attribuant l’état weak mind (esprit faible). Un état de fatigue morale qui va nous faire vivre des cauchemars. Ces cauchemars aggravent notre cas pour finir en dépression et mener à une fin prématurée.

Heureusement, il sera possible de se remonter le moral avec divers succès lors des tâches. Certains éléments comme la nourriture, ou encore le chewing gum par exemple permettent d’en gagner.

…Dans un corps sain

Ensuite votre corps. Celui-ci est sans surprise important, et il faudra en prendre soin du mieux que l’on peut. Le premier élément que l’on voit est la barre en bas à droite. Une barre rouge indiquant votre santé avec un marqueur dessus. En dessous de cette valeur on obtient weak body (corps faible) ce qui va entamer notre moral.

Celle-ci peut se vider et se remplir de différentes façons. Sans surprise, les bagarres vous feront perdre la santé en plus de vous blesser mais certaines activités qui semblent moins risquées en font tout autant. Entre autres, avoir le ventre vide entamera votre santé, ou certaines actions effectuées avec les mauvais outils. Par exemple, démonter un élément avec une pièce nous blessera petit à petit.

Heureusement, il sera possible d’en récupérer de différentes façons. Se brosser les dents par exemple. Ou encore boire de l’eau chaude. Certains aliments aussi ou crafts. Il faudra bien évidemment tester et chercher des solutions pour récupérer ces précieux points de santé.

Les conséquences

Les précédents éléments, ainsi que toutes nos actions auront des conséquences. Pour certaines sur notre environnement. Mais d’autres agissent sur nous même. Dans back to the dawn il sera donc possible d’obtenir différentes altérations d’état.

On retrouvera des altérations positives comme clean teeths (dents propres) après s’être brossé les dents. Ce qui nous donnera un peu de charisme. Alors que d’autres comme Injury (Blessure) seront négatives. Pour certaines, simples à soigner. Par exemple, pour Nightmare (Cauchemar) cité plus haut, il suffira d’aller voir le prêtre. Alors que d’autres se verront plus compliquées à gérer.

Gangs et amitiés

Afin de survivre dans le monde carcéral, une des solutions est de se rapprocher de ses co-détenus, ou de l’un des gangs en place. Cette proximité donne des avantages et l’accès à certaines ressources à acheter. Mais aussi à des revenus.

Une amitié solide

Pour se faire des amis, le processus est assez simple. Tout d’abord il faudra engager le dialogue avec un prisonnier. Celui-ci aura tendance à vous raconter sa vie ainsi que quelques éléments personnels. Ces précieuses informations seront utiles pour monter votre niveau d’amitié.

Première solution, une fois passé ce dialogue il nous est possible d’offrir un objet au détenu. En fonction de ses préférences, ces objets peuvent rapporter de la réputation, ou en faire perdre. Certains objets comme les cigarettes sont notamment des valeurs sûres avec la plupart des détenus.

L’autre solution est plus situationnelle. Bien que la plupart du temps les dialogues soient passifs, il arrive que l’on ait des choix de réponses. Certains de ces choix nous feront progresser en amitié alors que d’autres seront neutres ou la feront baisser. Bien évidemment se battre contre un détenu le rendra hostile à toute interaction. Il faudra alors se réconcilier.

Cette amitié naissante permet alors d’accéder à des options d’échanges. Il sera possible d’acheter des objets en fonction de notre proximité avec le détenu.

Une histoire de gang

Comme toutes les prisons qui se respectent. Dans Back to the Dawn les clans font la loi. Au nombre de trois et demi (on y reviendra) chacun nous offre des quêtes. Allant de la récupération d’objets ou d’information jusqu’à la rixe en pleine prison.

Chacune de ces quêtes permet d’obtenir la réputation auprès du clan et de l’argent. L’argent est clairement le nerf de la guerre en prison. Chacune des quêtes de gang est à faire dans une durée limitée. Chaque réussite permet de se rapprocher du gang. Alors qu’un échec nous fait perdre de la réputation.

Les gangs possibles ont chacun leur particularités. Au nombre de trois ils répondent aux noms de Big Foot, Sharp Tooth et Black Claw. Chacun est dirigé par un animal. Le premier par un éléphant nommé Jumbo. Sharp tooth dirigé par Alex le lion et pour finir Ceasar le chimpanzé pour Black Claw.

Certaines zones, ou activités sont liées à ces gangs comme la séance télé, ou encore le hall principal. Il sera alors demandé de payer pour entrer à l’exception de la banque. Un endroit sûr pour faire fructifier notre argent sans risque de se le faire voler.

Tout a un prix

Comme on l’a vu, beaucoup de choses dans la prison tournent autour de l’argent. Celui-ci permet d’acheter plus de confort lors de notre séjour. Il sert aussi bien auprès du personnel de la prison pour de la nourriture, ou des produits tel que du savon, que pour des loisirs gérés par les gangs comme la musculation, ou la soirée télé.

Bien sûr, il sera possible d’en gagner de diverses façons : par les missions comme évoqué plus haut, mais aussi les métiers. En prison, il sera possible de travailler afin d’être payé et de gagner des points de bonne conduite. Ces emplois sont sous forme de mini-jeux, le premier se trouvant à la laverie. Ils auront souvent un impact sur notre santé et notre mental donc il ne faudra pas en abuser.

Dernière solution, le “gang” spécial : le barbershop. Celui-ci nous propose comme pour les gangs des missions. Mais, il sera aussi possible de lui vendre de la marchandise contre un peu de liquide.

Fabriquer sa sortie

C’est pas tout ça mais, il va nous falloir soit survivre, soit trouver une porte de sortie. Et comment dire… il y a fort à faire. Heureusement, Back to the Dawn offre plusieurs possibilités pour s’échapper.

Pour ce faire, il faudra être patient, et utiliser tout ce qui est mis à notre disposition. Certaines échappatoires sont assez visibles en passant par exemple les canalisations. Mais, d’autres pistes comme nos relations, ou encore les coups de téléphone peuvent être envisagés.

Le téléphone, une autre mécanique du jeu. Il est possible de passer des coups de fils, 2 par jour au début. Il sera possible d’en avoir un troisième pour bonne conduite. Lors de ceux-ci vous pourrez contacter des personnes de l’extérieur pour vous aider comme votre avocat afin d’avoir des informations sur l’avancement de ses actions. Au début il y aura aussi votre ex qui, si vous usez de vos charmes, pourra vous envoyer des colis.

En effet, il sera donc possible de débloquer plusieurs sorties. Certaines dignes des plus grands films d’évasion alors que d’autres semblent plus utiliser des moyens légaux. Chacune d’entre elles demandera plusieurs heures de jeu et plusieurs essais souvent conclus par une mort prématurée. On peut dire que le jeu est clairement un die and retry à sa façon.

Pour conclure…

Back to the Dawn est extrêmement complet. Il propose de vivre dans la peau d’un détenu qui essaie de s’évader dans une ambiance un peu oldschool. Le côté film noir assez présent est sympa et donne une bonne identité au jeu. On soulignera aussi son rythme qui est assez lent à première vue, mais très vite on se rend compte que les journées sont assez courtes. Il y a beaucoup de choses à faire mais il faudra bien chercher et se préparer afin de franchir tous les obstacles. Malgré plusieurs heures de jeu et pas mal d’essais, la plupart des parties se finissent par un drame, surtout au début.

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Ambiance soigné

Bonne rejouabilité

Fin multiples

Gameplay simple et cohérent

Tout les détenues ont une histoire

Les points négatifs

Très exigent

Problème entre manette et clavier une fois en jeu

Seulement en Anglais

Vous devriez Lire aussi
Tetris 99

Dans le même genre

Laisser un commentaire