PC Building Simulator

PC Building Simulator est, comme son nom l’indique, un jeu de simulation de montage d’ordinateur, mais pas seulement. À travers ce test, vous allez voir que ce titre est un peu plus complet que ça. Sorti le 27 mars 2018 sur Windows en accès anticipé, il est finalement paru en version complète le 7 octobre 2021 sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, SteamOS. Vous pourrez également le trouver sur le store Epic Games, où il a été pendant un temps gratuit. Le jeu est édité par The Irregular Corporation et développé par The Irregular Corporation et Claudiu Kiss.


Le menu de PC Building Simulator

PC Building simulator a un menu certes simple mais je le trouve malgré tout assez joli. On y retrouve le bureau avec l’ordinateur et ses couleurs rose / violet.

Depuis cet accueil, vous retrouverez entre autres le mode carrière avec la possibilité de continuer sa partie ou d’en lancer une nouvelle.

Vous aurez aussi accès au didacticiel pour monter son ordinateur ou encore le mode création libre.

Je vais revenir sur chacun de ces modes de jeu plus en détail.

PC Building Simulator, le Menu


Comment créer son PC

Grâce au didacticiel, nous allons découvrir les principaux composants d’un ordinateur et comment procéder pour les assembler entre eux.

Nous allons donc découvrir le boîtier et de quelle façon il s’ouvre. Cela peut paraître une chose évidente pour beaucoup d’entre vous, mais il y a toujours un panneau latéral coulissant sur une tour d’ordinateur pour pouvoir accéder à ses organes vitaux.

Nous aurons ensuite à installer l’alimentation, la carte mère, le CPU (aussi appelé processeur, c’est la même chose), le ou les ventilateurs, la carte graphique, la RAM (ou barrettes de mémoire vive), le ou les disques durs (que ce soit HDD ou SSD) et même de la pâte thermique.

Pour chacun des composants, nous aurons les branchements à faire, les vis à retirer ou fixer…

Le rôle ainsi que la fonction de chaque pièce est très bien détaillé et expliqué.

Une fois ce petit tutoriel achevé, vous êtes automatiquement renvoyé au menu principal.

PC Building Simulator, le tutoriel

La création libre dans PC Building Simulator

Avant de se lancer dans la création de son ordinateur, il va falloir choisir son atelier. Plusieurs options s’offrent à nous. Bon, en réalité, cinq ateliers sont débloqués. Pour obtenir les autres, il va falloir acheter les DLC. Il s’agit de marques célèbres comme Razer, NZXT, Fractal

Nous voilà donc dans notre petit local. Comme nous sommes en mode création libre, nous avons dans l’inventaire tout le matériel qui peut exister dans ce jeu.

Profitez-en pour faire l’ordinateur de vos rêves. Si vous êtes frustrés par la pénurie de cartes graphiques, toutes celles qui hantent vos pensées sont là, juste à portée de clic. Bon malheureusement, il s’agit de virtuel. Mais quand même, c’est assez cool de pouvoir se faire un petit PC avec une carte graphique 3090.

Vous aimez les jeux de simulation ? Venez lire notre article sur les jeux American Truck et Euro Truck SImulator.

Le mode carrière

Allez, un peu de sérieux. Nous allons maintenant parler du mode carrière. Une petite histoire nous introduit dans l’atelier. Notre oncle arrête son activité. Nous reprenons donc l’entreprise ainsi que son carnet de clients. Si nous commençons avec un léger découvert car notre cher tonton s’est servi dans les caisses, rassurez vous, il sera vite renfloué.

Le budget

Vous l’aurez compris, vous devrez cependant faire attention à votre budget. Les premiers contrats ne nécessitent pas forcément d’acheter de matériel. Profitez-en pour économiser un peu. Vous pouvez bénéficier d’un découvert, mais le mieux reste de ne pas trop dépenser inutilement. Attention cependant à ne pas utiliser de pièces d’occasion pour réparer les ordinateurs de vos clients. En effet, ils ne verront pas ça d’un très bon œil.

Comme vous êtes dans un local, vos factures tomberont tous les mois. Soyez attentif aux échéances pour ne pas vous retrouver en difficulté.

Les missions

PC Building Simulator, les missions

Vos premières missions seront principalement du dépoussiérage d’ordinateurs, du nettoyage de virus, l’installation de logiciels… Par la suite, vous aurez à remplacer des pièces. Faites attention à la compatibilité des éléments entre eux.

La montée de niveau dans PC Building Simulator

Dans PC Building Simulator, il y a un petit principe de montée de niveau. J’ai cependant trouvé la progression assez lente.

Le fait de monter en niveau vous permettra d’obtenir un plus grand choix de pièces à commander ou encore plus d’options de personnalisation.

Apprendre à gérer son temps

Lorsqu’un client vous dépose un ordinateur, il se peut qu’il vous donne un temps imparti pour le réparer. Dans ce cas, faites attention si vous avez besoin de commander une pièce pour mener à bien votre mission. En effet, il serait dommage de la recevoir trop tard et ainsi vous retrouver dans une situation délicate.

Une petite personnalisation de votre bureau

Au début du jeu, vous aurez peu de personnalisation disponible.

Vous pourrez changer le thème de votre lieu de travail en fonction de la saison. Pour l’instant, seules les périodes d’Halloween et de Noël sont disponibles.

Ou encore changer la musique, ou bien opter pour un fond d’écran en fonction d’une liste proposée.

Comme évoqué précédemment quand je vous parlais de la montée de niveau, plus ce dernier augmente et plus vous débloquerez d’options de personnalisation. Au niveau cinq, vous pourrez changer le casque situé sur votre bureau par exemple.

La boutique

PC Building Simulator, la boutique

C’est dans la boutique que vous trouverez les pièces nécessaires pour mener à bien vos missions. Plus vous progresserez dans le jeu et plus vous aurez de choix disponibles.

Faites attention si vous avez besoin de plusieurs pièces, commandez-les en même temps pour payer un seul frais de port. Si vous achetez les pièces une par une, vous aurez ces frais pour chaque commande.

Gameplay

Niveau gameplay, sur ordinateur, on peut tourner la caméra grâce à la souris, utiliser les touches Z,Q,S,D ou encore le clic gauche ou droit.

Pour dévisser, il suffit de maintenir le clic gauche. Vous verrez que les vis partiront toutes seules quand vous aurez maintenu assez longtemps.

Pour brancher les différents câbles, il suffit de cliquer sur ces derniers une fois à l’emplacement voulu.

En soi, le mécanisme est assez simple et très facile à comprendre. La caméra n’est pas toujours parfaite, il arrive que l’on n’ait pas une super visibilité sur ce que l’on fait.

Les graphismes et l’ambiance sonore

Bon clairement, ce n’est pas un jeu hyper joli. Mais les graphismes ne sont pas moches non plus. Je dirais qu’ils sont assez simples et surtout très lisses.

Concernant l’ambiance sonore, c’est assez sympa de pouvoir choisir le style musical qui nous convient pour travailler.

PC Building Simulator, les graphismes

Mon avis sur le jeu PC Building Simulator

En tant que technicienne informatique, j’aimerai beaucoup pouvoir évoluer et avoir par la suite un tel local. En attendant, je me contente du virtuel. Le jeu PC Building Simulator est assez proche du métier que j’exerce. Je l’ai trouvé très fidèle aux demandes de clients que je peux avoir. Et bien que les mécanismes du jeu soient simples, je trouve ce dernier assez complet.

Cependant, je dois avouer qu’il peut rapidement être répétitif et c’est assez lassant au bout d’un moment de toujours dépoussiérer et virer les virus des ordinateurs.

Pour conclure…

C’est un jeu que je trouve assez instructif. Si vous avez envie de comprendre comment fonctionne un ordinateur, le rôle de chaque pièce et leur localisation dans la tour, alors ce jeu est parfait pour vous.

Il respecte également parfaitement les problèmes de compatibilité des pièces entre elles.

Je dirais que PC Building Simulator remplit entièrement son rôle de jeu de gestion d’une entreprise de réparation d’ordinateurs.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

La fidélité à la réalité en terme de compatibilité des éléments entre eux

La variété des pièces

Les points négatifs

La répétitivité des tâches

Une progression de niveau un peu trop lente

Dans le même genre

Laisser un commentaire