Articles a la une

Derniers commentaires
test

My Time At Portia

My Time At Portia est un jeu totalement coloré qui vous plongera dans un univers tout aussi mignon. Soyez prêt à prendre votre hache et pioche pour partir à la conquête d’un nouvel univers. Proposé par le studio Team17 qui a développé les jeux Overcooked 2 et The Escapists 2 pour ne citer qu’eux, My Time At Portia est-il un jeu vraiment aussi bon que les autres ? C’est parti pour le comprendre !

Notre début à Portia

On débute cette fabuleuse aventure par la création de son avatar. On commence doucement cette personnalisation en choisissant le sexe, la coupe de cheveux, la couleur, et pour finir les traits de visage. On n’oublie pas de choisir un nom. J’ai vraiment apprécié cette personnalisation, car elle est assez poussée. On se retrouve avec un avatar vraiment joli et comme on le souhaite.

On est alors projeté dans l’univers de Portia, un bateau nous amène sur notre continent. On est accueilli par le responsable de la guilde du commerce qui nous annonce que notre père n’est pas présent, mais que ce dernier nous a légué son atelier délabré. On a un toit et l’on va devoir construire notre futur. On débute notre activité d’artisan, la première mission est de crafter une pioche et une hache. Il y a un petit tutoriel pour nous montrer comment faire. Vous verrez tout au long de l’aventure que le jeu est très intuitif.

My Time At Portia

Le gameplay

L’ensemble des ressources que nous devons utiliser pour crafter sont autour de nous. Nous devons donc les ramasser. Petit conseil : même si au départ cela ne vous sert pas, gardez toujours un petit stock de chaque objet de votre entourage (oui même le popo des bêtes va vous servir !). Ici, rien ne se perd, tout se transforme ! Il sera toujours utile de les avoir ou de pouvoir les vendre au marchand de Portia pour vous faire un peu d’argent.

Pour moi, le must du jeu est le manuel de craft, il est dit dans le background que c’est le livre dans lequel votre père a toutes ses recettes. En plus d’avoir un super livre original de craft, il est complètement intégré dans l’histoire. C’est vraiment bien trouvé !

My Time At Portia

Nous ne sommes pas vraiment laissés à l’abandon dans My Time At Portia. Généralement dans ce type de jeu, on se retrouve vite seul à se demander quoi faire et comment. Ici, on est guidé et j’apprécie beaucoup ce choix.

On évolue assez rapidement, mais la progression suit une courbe relativement fluide. Il vous faudra farmer pour arriver à augmenter tout votre atelier, mais c’est assez bien intégré dans le gameplay sans que cela devienne un fardeau.

Pour cela, nous avons à notre disposition les quêtes journalières proposées par la guilde qui nous permettra à la fin de chaque mois de savoir si l’on est sur le podium des meilleurs artisans.

Regardons de près une journée type. Elle commence à 7 h du matin, on fait le tour de nos machines pour récolter la fabrication de nuit, on remet du carburant dans les machines, puis on va à la guilde pour récupérer notre commande du jour. Vous pouvez faire du shopping ou aller directement commencer à réaliser la commande. Après, vous avez le choix entre vous occuper de vos animaux, faire de la récolte ou partir explorer des ruines. Et là, déjà, la journée est finie ! Car oui, le temps file à une vitesse monstre dans My Time At Portia, mais le plaisir ici est de varier les activités. Il faut aussi prendre une journée pour pécher ou encore discuter avec nos voisins. Prendre le temps de ne rien faire est aussi très plaisant !

My Time At Portia

Ce qui rajoute encore un peu plus de fun à ce gameplay, c’est que nous sommes comme dans un RPG. Nous avons une barre d’expérience et des niveaux à passer. À chaque level, vous gagnez en vie, endurance et fortitude. Cette dernière est votre élément principal dans le jeu, c’est la barre qui limite votre action dans la journée.

Portia, un village qui ne s’ennuie jamais

Nous ne sommes pas seuls dans le village de Portia. On y retrouve beaucoup d’animations. En effet, vous avez tous les habitants qui sont ouverts avec vous. On peut discuter avec eux à n’importe quel moment. Il faut savoir que chaque habitant à sa propre histoire. Pour donner encore plus de punch au jeu, un système social est disponible. On peut réaliser des quêtes, discuter ou leur offrir des cadeaux. Chaque personnage a une barre de relation. Un petit plus : on peut se battre contre eux ou jouer à pierre-feuille-ciseau. Il va falloir monter les barres de relation une à une. C’est vraiment long si l’on se lance dans ce challenge, mais il faut savoir que le système va encore plus loin, vous allez même pouvoir vous marier ! De quoi vraiment nous occuper énormément. Les magasins sont aussi ouverts en fonction des heures, car comme les personnages bougent, ils ne sont pas toujours disponibles. On voit aussi la ville évoluer en fonction de notre avancée avec, par exemple, l’arrivée des transports ou encore de l’éclairage public ! Le village se transforme pour notre plus grand plaisir.

My Time At Portia

Le craft, notre passion !

C’est l’élément central du jeu, si vous n’est pas patient, My Time at Portia n’est pas pour vous. Pour avancer, il faudra s’armer de patience pour récolter en quantité suffisante de quoi alimenter nos machines, mais aussi en créer de nouvelles. Pour cela, vous avez à votre disposition un livre, mais aussi un centre de recherches. Je trouve que le manuel est très bien fait et est original. Cela donne une vraie touche à ce jeu.

Il n’y a pas que la récolte, le petit plus est que l’on va devoir explorer des donjons. Les combats ne sont pas extraordinaires, mais suffisants pour changer un peu nos habitudes.

Concernant le minage, là aussi les développeurs nous ont trouvé un petit truc qui le rend beaucoup moins ennuyeux. On a l’occasion de rechercher des reliques, qui, une fois assemblées, nous apporterons des objets à mettre dans notre maison et ainsi augmenter nos caractéristiques.

My Time At Portia

 Notre avis sur My Time At Portia

Je prends un réel plaisir à jouer à My Time At Portia, je n’arrive jamais à m’ennuyer. Pour moi, le côté social ne m’a pas encore vraiment attirée tellement il y a de choses à faire. Un mode multijoueur aurait vraiment été un plus pour faire des compétitions d’atelier, mais ce n’est pas vraiment obligatoire. Le jeu est rythmé, le monde est coloré façon cartoon. J’adore vraiment. Les activités sont variées, entre le craft, la culture, l’élevage ou les quêtes. La musique est aussi un facteur important, elle est adaptée au titre. Elle est régulière et nous plonge dans l’ambiance sans jamais nous ennuyer. Elle change en fonction des actions ou combats, là on retrouve une musique plus rythmée.

My Time At Portia est la promesse de nombreuses heures devant votre écran et au prix de 19,99 €, il serait dommage de passer à côté de cette perle. Si vous avez apprécié Stardew Valley, vous pouvez vous jeter les yeux fermés sur ce titre qui risque de faire parler de lui prochainement.

4 reponses à “My Time At Portia

  1. Bonjour,
    je suis au niveau Ame soeur avec mon mari (Arlo) et pourtant il ne me propose jamais de faire un bébé… merci de votre aide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *