LEC Season Final 2023

LEC Season Finals 2023 à Montpellier

Du 08 au 10 septembre dernier, se tenaient au Sud de France Arena, à Montpellier, deux événements particulièrement importants dans le monde de l’e-sport, mais surtout dans le monde de League of Legends : les finales de EMEA Masters et du LEC, le Championnat d’Europe de League of Legends. Nous avons eu l’opportunité d’être invités durant ces trois jours, découvrez donc notre programme de ce week-end riche en émotions !

Vendredi 08 Septembre – Les EMEA Masters

Le programme du vendredi n’était pas aussi complet que les autres, puisque nous n’avons pas effectué les interviews. Nous avons cependant pu découvrir quelques coulisses des préparatifs de la LEC XPO du samedi et du dimanche. 

Mais le plus gros de l’événement se déroulait le soir, avec la finale des EMEA Masters.

Que sont les EMEA Masters ?

Pour ceux qui ne connaissent pas vraiment le domaine de l’e-sport de League of Legends, les EMEA Masters sont simplement la deuxième division européenne ! La première division étant le LEC. C’était d’ailleurs la première fois que les EMEA Masters ont été intégrées à cette tournée du LEC.

Les saisons des EMEA Masters sont divisées en deux, par des “splits”, qui se tiennent au printemps et en été ! Ainsi nous avons la spring split, et la summer split. C’est à la suite des résultats de la summer split que les finalistes s’affrontent. Et pour cette finale des EMEA Masters 2023, il s’agissait des équipes Karmine Corp et Movistar Riders.

La France contre l’Espagne

Comme cela devient courant et quelque peu ironique dans le domaine de l’e-sport ou du gaming européen, une fois encore, il y avait une concurrence évidente entre la France, avec la team Karmine Corp, et l’Espagne, avec la team Movistar Riders. 

Vous vous doutez bien que l’ambiance était au rendez-vous pour cette finale, qui a eu lieu à Montpellier, dans une ville française, et avec une équipe comme la Karmine Corp, adulée par des dizaines de milliers de personnes en France… Il n’y avait aucune place pour les Espagnols dans l’aréna, la team Movistar Riders étant même huée à de nombreuses reprises tant personne ne souhaitait les voir remporter cette finale ! 

C’était une fois de plus une belle preuve de passion française pour l’e-sport, un domaine qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans notre cher pays. Avec cette soirée, la France a démontré son sérieux envers la scène professionnelle du jeu vidéo. C’est une évolution qui ne risque pas de se ternir durant les années à venir ! 

Le déroulé du match

Bien que l’aréna résonne aux couleurs et aux cris de la Karmine Corp, tout ne s’est pas déroulé aussi facilement pour cette équipe française. Après avoir mené Movistar Riders par le bout du nez en empochant deux victoires à la suite, les Français nous ont donné quelques sueurs froides. La team espagnole s’est reprise pour offrir aux spectateurs de nombreux doutes quant à la possible victoire en finale de la Karmine Corp. 

Le fort avantage des Movistar Riders résidait dans le début des parties, avec des kill rapides, mais efficaces, de quoi leur donner de l’avance sur les parties qui s’enchaînaient et creuser cet écart qui s’était installé entre les deux teams… Pour une belle égalisation entre elles, laissant ainsi place à une balle de match, non anticipée ni par les commentateurs, ni par les spectateurs ! 

Pour ce dernier match, la tension était bel et bien palpable, dans les gradins comme sur scène… À chaque kill dérobé, chaque opportunité manquée, nous pouvions entendre des cris de rage, ou des pleurs de joie

Mais c’est une team soudée et plus focus que jamais qui s’est emparée de la victoire décisive : la Karmine Corp. Un heureux évènement qui aura brisé de nombreuses voix, et qui aura redonné de l’espoir pour certains de voir la Karmine Corp, un jour, participer au LEC.

Un quatrième trophée ?

Il s’agissait de la quatrième participation de la Karmine Corp aux EMEA Masters, et de sa quatrième victoire également ! Preuve d’une efficacité réelle en termes de jeu et en termes de coopérativité, essentielle afin de gagner. 

Pour certains même, comme Caliste, l’ADC qui venait à peine de fêter ses 17 ans, il s’agissait de la toute première victoire ! Un petit prodige en devenir, à qui le futur réserve encore de nombreux championnats, c’est certain.

LEC Season Final 2023 KC
© Karmine Corp

Karmine Corp 

TOP – Cabochard

Jungle – Cinkrof

MID – Saken

ADC – Caliste

SUPPORT – Targamas

Movistar Riders

TOP – Marky

Jungle – Isma

MID – Fresskowy

ADC – Supa

SUPPORT – Alvaro

Samedi 09 Septembre – Début du LEC

La LEC XPO ouvrait ses portes le samedi, dès 10h. Ouverte à tout le monde, et ce même sans billet pour assister aux finales du LEC, de nombreux stands et animations étaient installés afin de divertir tout le monde, jusqu’à la demi-finale en début de soirée.

La LEC XPO

Dans cette LEC XPO, il y en avait pour tous les goûts : vous pouviez assister à des conférences sur comment travailler à Riot Games, faire la chasse aux kit-kats dans le but de remporter des goodies… Ou bien participer à des challenges sur League of Legends, présents dans de nombreux stands de l’XPO. 

Il y avait également une compétition de cosplay, avec des participants sélectionnés minutieusement pour nous offrir un spectacle magique et hors du commun ! Des galeries d’art pour admirer vos personnages préférés, comme Jinx ! Avec la coopération de Fortiche Productions qui possédait de même son stand sur l’XPO. 

On trouvait aussi des stands de merch de Riot, ainsi que de vêtements de la marque Fulllife, spécialement venue pour l’occasion ! 

Parmi tout ce beau monde, les stands de sponsors (KIA, LG…), un espace Meet & Greet permettait aussi à qui le voulait de rencontrer des influenceurs ou des joueurs d’e-sport !

La demi-finale du LEC

Pour cette demi-finale, l’équipe Fnatic affrontait MAD Lions, dans le but de pouvoir affronter l’équipe G2 le lendemain, et espérer participer aux fameux Worlds 2023 en Corée du Sud. C’est une place que beaucoup convoitent, mais à la fin de la soirée, seulement une équipe peut repartir les yeux pleins d’espoir pour la suite !

Une autre égalisation ?

L’ambiance de cette demi-finale était un peu moins impressionnante que la soirée précédente, mais cette fois-ci, la répartition des fans était, elle, beaucoup plus équilibrée ! Il y avait autant de fans de Fnatic que de MAD Lions. Les encouragements résonnaient de tous les côtés, avec un peu plus de soutien à Fnatic tout de même. 

Une fois encore, le suspense était au rendez-vous par une égalité des deux équipes. Alors que Fnatic menait haut la main avec deux belles victoires d’affilée, MAD Lions ne s’est pas découragé et a su remonter la pente avec une belle coopération entre ses différents joueurs.

La place en finale était très convoitée, mais elle n’a pu être décernée qu’à une équipe. Et après tant d’efforts, de remise en question et de bons placements dans le jeu, c’est Fnatic qui en est ressorti grand vainqueur ! Pour le plus grand plaisir de ses fans.

© LEC

Fnatic

TOP – Wunder

Jungle – Razork

MID – Humanoid

ADC – Noah

SUPPORT – Trymbi

MAD Lions

TOP – Chasy

Jungle – Elyoya

MID – Nisqy

ADC – Carzzy

SUPPORT – Hylissang

Dimanche 10 Septembre – Fin du LEC

Des coulisses classées top secrètes !

En tant que presse, nous avons pu être conviés aux coulisses des EMEA Masters et du LEC 2023 ! Un petit tour de l’aréna, et de toutes les salles cachées aux yeux de tous et qui permettent l’organisation et le bon déroulement de l’événement. 

Malheureusement, il nous était interdit de prendre des photos et des vidéos des lieux. Mais nous avons eu l’opportunité de voir de nombreuses choses : 

  • Il y avait les espaces dans lesquels se déroulent les interviews avant ou après les parties. 
  • Un camion dans lequel se déroulaient tous les ajustements, les montages et le nécessaire pour fournir un stream parfait pour ceux qui regardent l’événement de chez eux. 
  • Un espace pour le co-stream, avec des streameurs qui réagissent en direct à l’événement. De même qu’il y avait un espace pour les joueurs ou leur équipe pour réagir à leurs performances entre chaque match ! 
  • Nous avons pu voir la tour de contrôle, l’espace où il y a la régie, où les personnes dirigent directement les caméras. 
  • Et puis bien évidemment, la scène. Sans les spectateurs cette fois-ci, avec des personnes qui contrôlaient le son, les lumières… Et nous avons pu avoir les équipes finalistes sur scène à ce moment précis ! 

En bref, il y a énormément de personnes qui travaillent sur un événement de cette ampleur, mais que nous ne voyons pas toujours devant nos écrans. Ils travaillent dans l’ombre afin de fournir un résultat parfait, qu’il ne nous reste plus qu’à admirer pour profiter.

Let’s Get Jinxed

L’aréna accueille en cette dernière soirée les deux dernières équipes : Fnatic et G2. Mais avant que le match ne débute, nous avons eu droit à un pré-show encore plus exceptionnel que les précédents ! C’est Fortiche qui se joint à la partie pour parler des coulisses de la création de Jinx, ce personnage emblématique, et de sa musique qui l’accompagne, “Get Jinxed”. Un amuse-bouche intéressant, avant un spectacle explosif, aux couleurs de Jinx, qui fête bientôt ses 10 ans.

Place à la joie et à la bonne humeur, sous couvert de musique, avant de commencer le match le plus important de ce week-end… Celui de cette finale du LEC 2023

La grande finale du LEC

Ce soir, c’est G2 qui est l’équipe la plus acclamée de tous. Et pour cause, Hans Sama en fait partie. Ce jeune Français de 23 ans est le chouchou de nombreux dans l’aréna, même d’un bon nombre d’étrangers qui ont fait le chemin jusqu’à Montpellier ! 

C’est donc avec des acclamations à ne plus compter que débute la première partie… D’ores et déjà remportée par G2 pour le plus grand bonheur du public ! L’équipe communique à merveille, les mouvements sont réfléchis, et avec le bon timing, c’est une seconde victoire qui s’offre à eux. 

Malheureusement pour G2, cela n’est pas un enchaînement parfait de victoires ! Ce petit coup de pression de Fnatic, qui remonte le score, suffit à déstabiliser le public. Il faut dire que nous redoutons une égalité, comme les précédentes soirées ! Cependant, cette remontée n’ira pas plus loin, puisque la quatrième partie est décisive : l’équipe G2 est le grand vainqueur du LEC 2023 de Montpellier

La célébration dure de longues minutes, Hans Sama se fait même interviewer pour l’occasion ! Tout comme les fans de G2, il est heureux et ému de pouvoir gagner dans son propre pays, et d’avoir l’opportunité de jouer aux Worlds 2023

Et qui sait peut-être remporter le titre de champion du monde ?

© G2

G2

TOP – BrokenBlade

Jungle – Yike

MID – Caps

ADC – Hans Sama

SUPPORT – Mikyx

Fnatic

TOP – Wunder

Jungle – Razork

MID – Humanoid

ADC – Noah

SUPPORT – Trymbi

Pour conclure…

Avec trois soirées riches en émotions, et des pré-show avec des commentateurs et des animateurs comme Lutti au rendez-vous, les EMEA Masters et le LEC 2023 s’inscrivent dans la mémoire de beaucoup de Français, heureux d’avoir pu les accueillir dans cette belle ville qu’est Montpellier. Nous en repartons nous aussi avec des étoiles plein les yeux, et avec un merveilleux t-shirt du LEC, à l’effigie de Jinx d’Arcane ! Rendez-vous l’année prochaine, en 2024, et cette fois, ce sera à Munich !

Vous devriez Lire aussi
Audible, lire un livre sans l'ouvrir !

Dans le même genre

Laisser un commentaire