Syberia 3 (Nintendo Switch)

Nous avons tous connu la saga Syberia sortie en 2002 pour son premier opus, puis le volet 2 deux ans plus tard. Nous découvrons maintenant les 3 opus sur Nintendo Switch pour notre plus grand plaisir. Les deux premiers étant disponibles depuis 2017, Syberia 3 vient maintenant clôturer cette réédition. Replongeons dans cet univers bien connu avec Syberia 3. Il est très intéressant d’avoir fait le 1 et le 2 avant de se lancer dans le troisième, car les histoires se suivent, mais ne se ressemblent pas !

On part dans le froid !

Lorsqu’on commence le jeu, une cinématique permet au joueur n’ayant pas fait les deux premiers opus de comprendre le contexte. On retrouve notre jeune et belle Kate Walker, accompagné de Hans Voralberg en Ukraine. Comme dit plus haut, il n’est absolument pas nécessaire d’avoir fait les deux premiers opus (même si je vous le conseille), car on attaque une nouvelle histoire. On va suivre ici encore une fois Kate Walker dans la tribu des Youkols.

Voici notre test de Syberia 3

L’ambiance du jeu

Ce qui est vraiment important ici dans Syberia 3 et ce qui donne une autre dimension dans cette licence est son ambiance sonore qui est composée par Inon Zur (qui a composé la musique des deux précédents opus). Les musiques correspondent totalement au thème du jeu et sont magnifiques. Concernant le doublage des voix, on retrouve Françoise Cadol qui prête sa voix à Kate Walker. On est emporté par son timbre qui va parfaitement au personnage. Côté histoire, on plonge directement dans une ambiance intrigante. On se sent régulièrement mal à l’aise avec la situation, comme si un froid nous parcourait le dos ! On se plonge totalement dans l’histoire. On découvre beaucoup de choses sur la tribu Youkol. Côté personnage, j’adore toujours autant Kate Walker. Ces dialogues sont bien faits comme pour l’ensemble du titre. Le seul personnage qui m’a le moins plus est le méchant. Un peu trop surjoué pour moi dans le scénario, mais cela à son charme aussi. Nous avons de nouveaux thèmes qui font surface par rapport au peuple nomade, ou encore la catastrophe de Tchernobyl. On est vraiment plongés dans l’ambiance !

Voici notre test de Syberia 3

Lire aussi notre test de Life is Strange 2 : Roads

Le gameplay

On ne change pas par rapport aux autres versions, nous sommes toujours dans un point’n’click, mais il est possible pour ceux qui sont un peu plus feignants ou qui sont blonds (comme moi) de choisir un mode plus facile : Voyage. Pour ceux qui veulent un peu plus de challenge, choisissez le mode Aventure. Vous avez aussi le choix de basculer d’un mode à un autre en cours de partie dans le menu. Il est assez facile d’accéder aux différents menus ainsi qu’à notre inventaire. Pour certaines énigmes, vous avez juste à sélectionner le bon et à interagir avec. J’ai quand même quelques difficultés avec le stick pour ouvrir certaines portes ou manipuler des objets. J’ai eu de grands moments de solitude devant ma télé, mais après un peu de repos, c’est passé tout seul ! Il est intéressant de savoir que nos choix dans les dialogues ont vraiment un impact sur le reste de l’histoire. Attention, ne prenez pas trop de temps pour répondre, car les PNJ ne sont pas du tout patients ! Cela nous donne certains dialogues très drôles. Concernant les énigmes, vous trouverez que la plupart sont faciles à résoudre, comme fabriquer une clef ou s’enfuir. Pourtant, je peux vous avouer que j’ai dû demander de l’aide à ma moitié pour résoudre certaines énigmes qui ont demandé un peu plus de temps et de réflexion. Cela rend le jeu vraiment intéressant. Dans le mode Voyage, on va mettre à peu près 10 heures pour finir la totalité du jeu. Cependant, dans le mode aventure, vous aurez vraiment quelques heures de plus pour réussir à tout résoudre. De quoi donner un peu plus de challenge.

Voici notre test de Syberia 3
Pour conclure…

Syberia 3 est une aventure que l’on adore parcourir. Il est dommage de se rendre compte que pour faire tourner le jeu sur Switch, il a fallu faire des compromis côté graphique et quelques bugs sont parfois désagréables. Les temps de chargement un peu longs ne sont pas toujours agréables au cours de l’histoire, mais on passe outre ces quelques petits soucis quand on comprend l’ampleur du scénario ou encore avec la bande-son magnifique que l’on nous propose. J’adore le style steampunk qui ressort de ce jeu. J’ai vraiment aimé cet opus, l’histoire est géniale et le scénario est au top. Hormis un petit souci de prise en main dans les premières minutes et le fait que j’ai dû faire travailler mon cerveau pour certaines énigmes. Je ne regrette vraiment pas les heures passées dessus. Pour les fans de la série, on est sûr d’adorer, pour les nouveaux, c’est également un titre sympa à avoir.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

L’ambiance

Des énigmes originales

La bande-son

Les points négatifs

Les temps de chargement trop longs

Quelques bugs gênants

Dans le même genre

Laisser un commentaire