Land of Screens

Land of Screens est un jeu indépendant, développé par Serenity Forge et édité par Way Down Deep. Sorti sur PC, Nintendo Switch et Mac OS le 4 février 2022, le titre fait une analogie sur l’utilisation des smartphones et le temps passé sur les écrans en général, à travers une aventure en Point & Click.

Synopsis de Land of Screens

Dans Land of Screens, guidez Holland dans sa nouvelle mission pour abandonner la saturation des médias sociaux et découvrir des relations réelles en sollicitant l’aide de quelques nouveaux amis, des confitures synthy chiptune et la chimie inimitable des petits enfants et des animaux adorables.

– Steam
Land of Screens menu

L’obsession des écrans

À notre époque, il est plutôt difficile de vivre loin des écrans, que ce soit de nos ordinateurs ou même de nos téléphones portable. Holland, la protagoniste du jeu, se décide pourtant à laisser son smartphone de côté (afin de conserver de la batterie, certes) et de retrouver un monde tel qu’il était auparavant : pouvoir interagir sans interruption par des notifications, pouvoir passer une soirée entière avec des amis sans pour autant qu’ils soient collés à leurs jeux favoris… 

Ce défi, elle le doit malheureusement à sa récente rupture, et au post de son ex fraîchement posté sur les réseaux. Afin de ne pas y faire face, rien de plus simple, il suffit simplement de ne pas regarder son téléphone et le tour est joué. Et bien qu’il était difficile de côtoyer des personnes de manière autre que virtuelle, Holland fait tout son possible pour y parvenir à travers différents niveaux.

Un Point & Click narratif

Land of Screens est un jeu linéaire et répétitif. Il s’agit d’un point & click dont le but est toujours à peu près le même : aller parler à toutes les personnes des différents niveaux et les aider dans leurs quêtes. Holland doit donc rendre service, que ce soit pour planifier un jeu en plein air durant une soirée ou bien pour permettre à deux chanteuses de faire leur encore. Pour se faire, elle doit récolter moultes informations et parler, parler et encore parler. Il ne faut donc pas s’attendre à beaucoup d’action puisque le jeu est clairement narratif, cela va de paire avec l’analogie du jeu sur l’utilisation des écrans.

Un besoin de souffler et de s’aérer l’esprit

On a sans doute tous eu un jour ou l’autre l’angoisse de voir certains commentaires sur nous, et une obsession à se faire aimer sur les réseaux. Land of Screens est un jeu qui nous prouve qu’il est aussi bien de lâcher prise et de mettre ces obsessions de côté. De s’ouvrir aux autres d’une autre manière, de se débarrasser des côtés néfastes que peuvent apporter les réseaux ou bien les personnes que l’on ne verra sans doute plus jamais. Dans une société aussi centrée sur la technologie que la nôtre, c’est bien de ne pas oublier que la vie réelle importe plus que des likes ou des commentaires.

Land of Screens réflexion

Il faut de tout pour faire un monde

On retrouve de nombreux personnages avec de multiples personnalités dans le jeu, ce qui est intéressant à découvrir et peut amener à des dialogues comiques et très réalistes. Par exemple, il existe des duos de personnages qui parlent l’un sur l’autre dans certains niveaux, ce qui fait que l’on peut avoir à chaque fois une version différente de l’histoire qu’ils racontent, et on peut ainsi essayer de les réconcilier si leur relation n’est pas très bonne… comme dans le cas des deux jeunes hommes au concert qui s’engueulent sur un post et qui décident finalement de régler les choses en face à face grâce à Holland.

Dans Land of Screens, on peut tout aussi bien discuter avec des geeks qui font des raids sur leur jeux vidéos, une écrivaine et même une jeune fille très discrète et qui est le cliché même des joueurs qui sont renfermés et ne sortent pas de chez eux. Tous les personnages ne se ressemblent pas, et pour un jeu comme celui-ci, c’est un bon point de varier les personnalités et les histoires qui vont avec.

Mon avis sur Land of Screens

C’est la première fois que je joue à un jeu qui se concentre vraiment sur une critique de l’utilisation des écrans. C’est tout de même très ironique quand on sait qu’il faut regarder un écran pour y jouer cela dit. Cependant, j’ai aimé passer du temps dessus. Le jeu n’est pas très long mais comme il est assez répétitif dans l’ensemble, ça passe très bien. D’habitude, je ne suis pas à l’aise avec les jeux narratifs, on peut dire que je m’endors vite devant puisqu’il faut beaucoup lire… mais je n’ai pas eu ce souci ici. Les dialogues étaient en général bien écrits, on peut même se retrouver dans certains personnages je pense ! C’était une bonne surprise et étrangement, ça nous donne aussi envie de lâcher les écrans un petit peu après ça.

Land of Screens danse
Pour conclure…

Bien que Land of Screens ne soit pas disponible en français, il est tout de même très intéressant à découvrir et pour son petit prix (4,99€), il vaut la peine de se lancer et de jouer pour 2, voire 3 petites heures pour les plus lents.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Beaucoup de personnages

Très beaux visuels

Les points négatifs

Assez répétitif

Jeu non disponible en français

Vous devriez Lire aussi
The DioField Chronicle

Dans le même genre

Laisser un commentaire