Lakeburg Legacies

Annoncé lors de la conférence Wholesome Direct 2023, Lakeburg Legacies s’offre un trailer assez sympathique pour nous faire découvrir comment, à travers ce simulateur de vie médiévale, nous allons pouvoir créer un village, marier le peuple, créer une descendance et agrandir votre village jusqu’à même couronner un roi ou une reine. Disponible sur Steam depuis le 20 Juillet, vous allez pouvoir prendre les commandes en partant de rien pour créer une cité médiévale grâce au mariage et aux ressources. À vous le travail de marieur/marieuse. 

Ce test a été réalisé sur une version PC.

“L’amour est le miracle de la civilisation” 

Stendhal l’a dit et Lakeburg Legacies l’a fait ! Vous commencez le jeu sous les traits d’un paysan ou d’une paysanne aléatoire. Dans ce jeu, chaque partie est différente et les citoyens ne sont jamais les mêmes. Donnez-lui un travail et allez voir la voyante pour qu’elle vous trouve un / une partenaire pour commencer votre vie. Il va falloir trouver quelqu’un qui vous correspond et quand c’est fait, vous bâtissez votre maison et l’aventure commence.

"Lakeburg Legacies" le début
"La marieuse" du jeu

Le but est simple, créer un village avec les ressources. Mais pour ça, il faut des gens et surtout des foyers. Donc des mariages et des enfants. Plus vous serez nombreux et vos couples durables, plus l’ambiance sera au beau fixe et votre village sera attractif et évoluera.

Les différents niveau de difficultés de "Lakeburg Legacies"
"Lakeburg Legacies" et ses niveau de difficulté
Personnalisé votre partie sur "Lakeburg Legacies"

Pour ça, trois niveaux de jeu pour avoir un temps d’années plus ou moins long, vous pouvez aussi préciser le niveau de difficulté par rapport aux ressources et tout comme dans les simulateurs de vie, la possibilité de speeder ou non le temps. 

Inclusivité, homosexualité et bienveillance 

Dans ce jeu, tout est possible. Les mariages sont mixtes et n’empêchent pas d’avoir des enfants ou d’en adopter. Si dans la plupart des simulateurs de vie c’est déjà le cas, on peut se poser la question au vu du côté médiéval et c’est donc avec une agréable surprise qu’on découvre que oui, même au temps des châteaux forts, le jeu nous permet d’unir un homme avec un homme et une femme avec une femme.

"Jour de mariage" sur le jeu

Pour les quelques joueurs réticents, rien ne vous est imposé, vous pouvez choisir vous-même ou laisser le destin vous trouver l’amour pour vos personnages. Tout est libre et non imposé, ce qui ravira tout le monde et évitera les quelques débats agaçants sur les réseaux sociaux. Les citoyens sont aussi de toutes origines et puisque nous sommes une œuvre de fiction, tout est possible alors pourquoi s’en priver.

Le quizz de "l'amourometre"
Peut importe le genre, vous pouvez vous marier sur "Lakeburg Legacies"

Lakeburg Legacies a donc su s’adapter à l’évolution de nos idées et de nos vies, le tout saupoudré de bienveillance dans un décor poétique et mignon.

Le cycle de la vie est en marche

Rapidement le jeu passe en mode routine. On se marie, on a un travail, on a une maison, on fait un enfant, l’enfant grandit puis devient apprenti au travail et à 18 ans il prend une maison, se marie et on continue la chaîne. Plus votre descendance évolue, mieux c’est. Mais attention, un mariage peut se rompre. Si vous ne surveillez pas l’amour dans vos foyers, vous allez devoir faire face aux infidélités, aux divorces et en plus de tout ça, le temps fait son travail et vos personnages décèdent donc il faudra  remarier le veuf ou la veuve. 

Echec du quizz "Lakeburg Legacies"
Réussite du quizz "Lakeburg Legacies"

Vous l’aurez donc compris, les mariages, le lignage c’est beau, mais il faut aussi veiller sur votre cité. Il peut y avoir tout et n’importe quoi. Une maladie, un burn out qui va déprimer le village et bien entendu tout cela va nuire à vos unions et peut faire s’écrouler vos lignages comme un château de cartes. 

Idée d'un foyer et sa "gestion"

Malgré tout, quelques loupés à corriger

Si le jeu tourne assez bien et que le graphisme à la D.A mignonne va vous séduire, il y a quand même quelques choses à revoir. La sauvegarde automatique n’est pas à la page et j’ai dû faire face à un bug rageant. Après 50 ans de jeu sur les 70 que j’avais choisis, deux foyers se sont unis (une avait divorcé et l’autre était veuve). Elles avaient des enfants et j’ai donc dû payer en ressources pour libérer des chambres dans le foyer sélectionné. Sauf que je n’avais pas assez de ressources. Impossible de quitter la boîte de dialogue. J’ai donc dû quitter le jeu. Pas de sauvegarde et une fois de retour, fichier corrompu… tout à recommencer. Je dois avouer que là j’étais un peu dégoûtée. Pas de « save » automatique, de nos jours c’est très rare et dans ces moments-là, il faut être sûr qu’en cas de bug on ne perde pas tout. 

Intervention entre les paysans sur "Lakeburg Legacies"
"Les batiments" surprises
Une idée d'un village sur "Lakeburg Legacies"

Mais outre ce petit souci je n’ai pas trop à me plaindre. J’ai eu toutefois des blocages de ressources. Sans savoir pourquoi ça ne produisait plus. Sans compter l’accélérateur de temps qui parfois bugue et pousse à faire pause pour ensuite relancer. 

Mon avis sur Lakeburg Legacies

Lakeburg Legacies est un petit coup de cœur pour moi. Outre la mésaventure de sauvegarde, j’ai pris plaisir à organiser les mariages, à chercher les âmes sœurs et à les aider à fonder leurs propres foyers.

Le lignage sur "Lakeburg Legacies"

Malgré quelques temps longs lorsque la cité tourne toute seule, je me suis amusée. L’accélérateur de temps tout comme dans les Sims permet de pallier à ça.

J’ai beaucoup aimé le fait que les mariages devaient être stratégiques. Devoir trouver le plus de points communs, les retenir pour répondre au questionnaire afin d’avoir le meilleur « amouromètre » possible. C’est original et j’ai beaucoup apprécié.

Le fait de pouvoir faire des mariages mixtes aussi est un plaisir. Malheureusement dans beaucoup de jeux, soit on vous impose une sexualité, soit on reste dans les vieilles traditions… Là, on est sur un jeu des plus inclusifs et je vote pour.

J’aurais aimé une plus grande diversité de musiques car à force on s’en lasse et forcément je me retrouve à jouer avec ma propre musique dans les oreilles en mettant le jeu sur muet.

"Interaction sociale" entre les paysan
Les "bébés" ont un rôle aussi sur le jeu
"Lakeburg Legacies" se renouvèle à chaque partie

Étant donné que nous sommes aussi sur plusieurs foyers, c’est un peu compliqué de s’attacher à nos personnages. Quand on se retrouve avec cinquante paysans, on en oublie un peu qui est avec qui. Lakeburg partait sur une base de mariage et de lignage, mais au final ce n’est pas que ça. Il faut construire votre village, débloquer les bâtiments, avoir plus de ressources, former les apprentis et une fois votre roi où reine en place vous allez pouvoir gérer les impôts.

Le "couronnement" de votre roi ou reine
Applaudissez la reine sur "Lakeburg Legacies"

Bref vous avez énormément de boulot là-dessus et vous pouvez compter 3h de jeu quand vous êtes sur une petite partie de quelques années et monter jusqu’à 10h de jeu sur des parties plus longues comme les 70 ans et sur le niveau difficile des ressources. 

Pour conclure…

Lakeburg Legacies est un simulateur de vie poétique mignon et inclusif qui vous offrira des séances de gaming dans le calme et la sérénité. Ses couleurs pastel et ses musiques douces vont vous entraîner dans une routine bienveillante vous permettant de vous concentrer sur les mariages de votre ville mais aussi sur le maintien du bonheur de celle-ci.

Son concept original vous fera craquer sans aucun doute.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

DA poétique et douce

Concept original

L’amouromètre et son quizz

La gestion des ressources et du village

La possibilité de personnaliser sa partie en difficulté

Mode de jeux aléatoire (les paysans et voisins différents quand vous recommencez une partie)

La gestion des foyers (Gérer le couple, les divorces et les relations)

Inclusivité dans l’histoire

Les points négatifs

Ost redondante

Un jeu routinier qui ne plaira pas à tout le monde

Pas de sauvegarde automatique

Vous devriez Lire aussi
Metal Hellsinger

Dans le même genre

Laisser un commentaire

En savoir plus sur GeeksByGirls

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading