Articles a la une

Derniers commentaires
test

La Terre du Milieu : l’Ombre de la Guer…

La Terre du Milieu : l’Ombre de la Guerre est un jeu d’action disponible sur Xbox One, PC et PlayStation 4. Le titre est développé par Monolith Productions et édité par Warner Bros.

La guerre de l’anneau

Faire un jeu à partir d’une célèbre licence de films est un réel défi, les fans sont à l’affût de la moindre erreur et crient au scandale quand le lors du jeu ne respecte pas celui du film dont il est tiré. Pour l’Ombre de la Guerre, les développeurs ont pris des libertés quant à l’implication de certains personnages, des lieux et surtout les anneaux. Nous retrouvons donc Talion, possédé par l’esprit de l’elfe Celebrimbor, unis face au danger que représente Sauron. Le scénario de ce second opus est tout comme le dernier épisode, pas toujours intéressant avec de nombreuses longueurs, mais on soulignera le climax à la fin de l’histoire qui surprend le joueur. Je trouve dommage que le scénario ne soit pas à la hauteur des films du Seigneur des Anneaux.

Cette forteresse est imprenable

La grosse nouveauté est le système de fort introduit dans l’Ombre de la Guerre. Pour faire simple, Talion possède un anneau qui lui permet de soumettre les orcs au seigneur de la lumière et donc de les faire rejoindre votre armée ou devenir des espions pour infiltrer les rangs de l’ennemi de l’intérieur et trahir son chef de guerre. Ensuite, il suffira de placer vos recrues selon les places disponibles en attaque ou en défense afin de protéger ou attaquer les forts. Vous aurez également des améliorations disponibles afin de faire grimper vos scores en défense et attaque, des outils très utiles qui apporteront un gros plus, des archers précis, des mines de feu, des bêtes de siège, entre autres. La prise de forteresse peut être faite à la dure, en fonçant dans le tas, mais la mort n’est jamais très loin, soit vous préférez la préparation et dans ce cas, vous faites les missions pour éliminer les différents chefs de guerre pour réduire la défense du fort avant de l’attaquer. Notez qu’il est possible d’attaquer les forteresses des autres joueurs et de se faire attaquer par les autres joueurs, le concept est superbe, mais je trouve qu’il est très mal exploité, car il n’apporte rien de plus que des points afin d’acquérir des coffres des guerres, nous y reviendrons plus tard. Les orcs présents sont très bien scénarisés, leurs lignes de dialogue sont, pour certains, exquis et prêtent à sourire. Par exemple, il y a un orc poète qui chantera au lieu de parler, un autre qui sera muet donc il vous regardera sans rien dire, pleins de profils différents ont été incorporés au jeu pour avoir de la variété. Le jeu met en avant des événements inattendus, vous pourrez tomber dans une embuscade lors d’une mission ou bien vous faire trahir par des orcs de votre armée, l’élément de surprise apporte un gros plus à l’aventure et permet de rajouter un peu de piment lors des missions. Les orcs ne seront pas les seules créatures que vous pourrez recruter, en effet, une autre race se nommant Olog est présente dans le jeu. Cette race, beaucoup plus grande et puissante qu’un orc, vous demandera d’éviter ses coups pour contre attaquer. Concernant vos recrues, plusieurs options seront disponibles, vous pourrez les entraîner, leur donner des ordres et les placer en tant que garde du corps, que vous pouvez invoquer quand vous voulez. Lors de vos affrontements, vous pourrez recruter un orc (si son niveau est égal ou inférieur au vôtre), le déshonorer pour faire baisser son niveau ou le faire combattre à mort. Lors du recrutement, l’orc pourra rejoindre vos rangs ou rester sur le champ de bataille en temps que soutien.

Le seigneur de coffres

Sachez qu’il est possible d’acheter des coffres avec de l’argent réel dans l’Ombre de la Guerre. Ces coffres permettent d’acquérir des orcs, des objets d’entraînement et de l’équipement. Les coffres de base peuvent être achetés avec l’argent du jeu, par contre les coffres de rang plus haut demanderont des pièces d’or gagnées grâce à des quêtes ou achetables avec de l’argent réel. Je vous rassure, les coffres sont totalement optionnels et permettent juste de gagner un peu de temps dans le levelling de vos orcs.

Un jeu en deux parties

L’Ombre de la Guerre se déroule en deux parties. La première se situe du début du jeu jusqu’à l’acte 4, vous parcourrez l’aventure grâce au scénario et ensuite la seconde partie débute, elle est nommée « La Guerre des Ombres ». Cette guerre des ombres n’est rien d’autre qu’une défense de fort, vous allez devoir défendre vos bases pendant 10 phases contre l’invasion des armées de Sauron. Je vous rassure, rien de bien difficile, Talion est une machine à tuer, vous ne ferez qu’une bouchée des armées orc qui viendront vous prendre votre fort. En cas d’échec, vous passerez en attaque, il faudra donc monter une armée pour reprendre votre fort et ainsi valider l’assaut. Ce concept est bien amené et intéressant, mais qu’est-ce que c’est répétitif, vous allez faire de nombreux combats en respectant le même schéma.

Talion, une machine de guerre

L’Ombre de la Guerre apporte quelques nouveautés par rapport à l’épisode précédent. Vous aurez un total de 4 créatures à chevaucher, un arbre de talent dense, un équipement améliorable et un système de gemme que vous pourrez équiper et améliorer. Vous pourrez donc orienter votre personnage à votre gameplay, que vous soyez fan d’infiltration, de jeu bourrin ou bien cavalier de créatures. On retrouvera avec joie le système d’exécutions qui permettra de trancher, décapiter ou empaler vos ennemis. Cette fois, elles ne seront pas sujettes au nombre de combos effectués, mais à une barre qui lui est destinée. Il sera toujours question d’éviter certains coups et d’en contrer d’autres à la manière d’un Batman Arkham.

En conclusion, l’Ombre de la Guerre est un bon jeu qui vous offrira une aventure d’environ 25h. Avec son nouveau système de Nemesis, ses exécutions toujours aussi sanglantes, les forteresses, le titre de Monolith Productions est plaisant à jouer. On regrettera que la difficulté du titre soit un peu trop simple, que le contenu soit assez répétitif à la longue et que la première partie du scénario soit un peu molle. Je vous recommande l’Ombre du Mordor si vous êtes à la recherche d’un jeu pour vous défouler sur de pauvres orcs.

Retrouvez ce jeu chez notre partenaire Instant Gaming !

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Les exécutions sanglantes
  • Le système de Némésis
  • La scénarisation des orcs
  • Les combats acrobatiques
  • Les jolis paysages
  • La diversité des orcs
Les points negatifs
  • Trop simple
  • La première partie en demi-teinte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *